Edition du 14-12-2018

Grippe A: l’OMS préconise des études sur un lien entre vaccins et narcolepsie

Publié le mercredi 9 février 2011

Le comité d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi la réalisation d’études complémentaires sur l’existence d’un lien possible entre le Pandemrix®, ainsi que d’autres vaccins contre la grippe A (H1N1) et la narcolepsie.

Cette recommandation de  l’OMS intervient quelques jours après que l’Institut national finlandais pour la santé et la protection sociale a formulé une déclaration faisant état d’une augmentation du risque de narcolepsie observée chez les enfants et les adolescents à qui l’on a administré le Pandemrix®, un vaccin adjuvanté contre la grippe pandémique H1N1 2009 et fabriqué par GlaxoSmithKline.

Sur les conseils du Groupe de travail national finlandais sur la narcolepsie, l’Institut conclut que les sujets vaccinés âgés de 4 à 19 ans courent 9 fois plus le risque d’être atteints de narcolepsie que les sujets non vaccinés. Si l’Institut estime que le vaccin Pandemrix® contribue probablement à l’augmentation observée de ce risque, il affirme cependant qu’une enquête plus approfondie est nécessaire sur le rôle d’autres facteurs importants. Le Groupe de travail doit publier un rapport final d’ici le 31 août 2011.

Le vaccin Pandemrix® a été utilisé dans 38 pays de par le monde pendant la saison 2009/2010. Un accroissement des cas de narcolepsie a été observé uniquement en Finlande, en Islande et en Suède. Lors d’un point de presse à Genève, siège de l’OMS, Alison Brunier, porte-parole de l’organisation mondiale, a souligné que le Pandemrix restait sur la liste des vaccins agréés par l’OMS et que l’étude finlandaise n’aurait pas de conséquences sur ses recommandations en matière de vaccination. « A ce stade, les groupes d’étude se sont focalisés sur le Pandemrix. Mais (les experts de l’OMS) sont arrivés à la conclusion qu’il fallait étudier aussi d’autres vaccins pandémiques. Les études iront donc au-delà du seul Pandemrix », a-t-elle déclaré ajoutant que les pouvoirs publics devaient continuer les campagnes de vaccination des populations à risques.

A Londres, un porte-parole de GSK a dit que le laboratoire britannique s’attendait à cette recommandation de l’OMS et qu’il étudiait lui-même l’existence d’un lien potentiel entre vaccination et narcolepsie.

Source : OMS Europe et agences








MyPharma Editions

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Publié le 13 décembre 2018
Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Takeda, le laboratoire pharmaceutique japonais, et la New York Academy of Sciences viennent d’annoncer les lauréats du deuxième prix annuel « Innovators in Science » pour leur engagement et leur excellence dans la médecine régénérative.

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le 13 décembre 2018
DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau lors de l'ISDS 2018

DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Stallergenes Greer : plusieurs nominations au Conseil d’administration

Publié le 12 décembre 2018

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé le 12 décembre 2018 les nominations de Stefan Meister en tant que Président du Conseil d’administration, de Michele Antonelli en tant que membre du Conseil d’administration et Directeur général et de Elmar Schnee en tant que principal administrateur indépendant.

Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Publié le 12 décembre 2018
Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé la nomination, ce jour par le Conseil d’administration, de Bertrand de Castelnau en tant que Directeur Général. Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance, dont le mandat prendra fin le 31 décembre 2018, et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019.

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions