Edition du 21-02-2019

Accueil » Industrie » Stratégie

Grippe A : pour Andrew Witty, patron de GSK, « l’effort industriel est sans précédent »

Publié le lundi 12 octobre 2009

Grippe A : pour Andrew Witty, patron de GSK, « l’effort industriel est sans précédent »Dans une interview au quotidien Les Echos, Andrew Witty le directeur général de GlaxoSmithKline (GSK) analyse l’impact  de la grippe A(H1N1) sur le groupe pharmaceutique britannique. Selon lui, l’industrie pharmaceutique est face à un défi : Il n’y aura pas assez de vaccins pour toute la planète.

« Collectivement, l’industrie pharmaceutique est face à un défi. Aurons-nous assez de vaccins pour protéger tout le monde à l’échelle de la planète ? La réponse est non. Tant en termes de production que de stockage ou de distribution, l’industrie ne dispose pas des capacités suffisantes à l’échelle mondiale », explique le directeur général de GSK dans les colonnes des Echos.

« En France – où nous avons commencé à livrer la semaine dernière – comme dans les autres pays développés, les vaccins seront disponibles en quantités suffisantes. La réponse politique a été adéquate et le secteur privé a su monter rapidement en puissance », précise-t-il.

440 millions de doses commandées
Dans les pays en voie de développement, le virus de la grippe « sera un défi de plus » constate Andrew Witty. GSK a ainsi donné 50 millions de doses de vaccins ainsi que des boîtes d’antiviral Relenza à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin qu’elle les distribue dans les pays les plus pauvres. « Pour les pays émergents moins pauvres, nous allons proposer nos vaccins à des prix nettement inférieurs aux 7 euros pratiqués dans les pays riches ».

Pour Andrew Witty, « l’effort industriel est sans précédent ». En plus des 50 millions de doses pour l’OMS, le laboratoire britannique a reçu commande de 440 millions de doses.  « Et nous en recevrons d’autres. Dans une année normale, nous produisons 75 millions de vaccins antigrippe et 1 milliard de doses tous vaccins confondus », précise le directeur général de GSK.

Perspectives pour le groupe
Malgré, un début d’année difficile où le groupe a souffert de l’arrivée de nouveaux génériques aux Etats-Unis et où la croissance des ses ventes a ralenti au premier trimestre, Andrew Witty s’attend à ce que « le second semestre bénéficiera immanquablement de la pandémie grippale ». Autres raisons d’être optimiste pour le patron de GSK, la croissance des produits grand public comme Alli, Aquafresh ou encore Sensodyne. « Dans ce domaine, nous avons obtenu 9 % de croissance au premier semestre, donc en pleine crise. C’est la plus forte progression de tous les groupes de biens de grande consommation ! », se réjouit-il.

Autre rendez-vous pour le laboratoire britannique, l’arrivée de son vaccin contre le paludisme Mosquirix actuellement en phase III d’essais cliniques. « Les résultats de la première étude sont attendus en 2011, et ceux de la deuxième, qui concerne les enfants, à la fin 2012. Si les tests sont concluants, le produit pourrait être disponible début 2013 au plus tôt », annonce Andrew Witty.

Enfin, le groupe entend revenir « sans doute au premier semestre 2010 » vers les autorités françaises avec les derniers résultats, déjà soumis aux autorités européennes, sur son vaccin Cervarix contre le cancer du col de l’utérus. « La situation va changer en France. La France est un pays très important pour nous, même si le marché est dominé par Sanofi-Aventis. »

Lire l’interview d’Andrew Witty sur le site des Echos








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions