Edition du 18-09-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Grippe A : pour Andrew Witty, patron de GSK, « l’effort industriel est sans précédent »

Publié le lundi 12 octobre 2009

Grippe A : pour Andrew Witty, patron de GSK, « l’effort industriel est sans précédent »Dans une interview au quotidien Les Echos, Andrew Witty le directeur général de GlaxoSmithKline (GSK) analyse l’impact  de la grippe A(H1N1) sur le groupe pharmaceutique britannique. Selon lui, l’industrie pharmaceutique est face à un défi : Il n’y aura pas assez de vaccins pour toute la planète.

« Collectivement, l’industrie pharmaceutique est face à un défi. Aurons-nous assez de vaccins pour protéger tout le monde à l’échelle de la planète ? La réponse est non. Tant en termes de production que de stockage ou de distribution, l’industrie ne dispose pas des capacités suffisantes à l’échelle mondiale », explique le directeur général de GSK dans les colonnes des Echos.

« En France – où nous avons commencé à livrer la semaine dernière – comme dans les autres pays développés, les vaccins seront disponibles en quantités suffisantes. La réponse politique a été adéquate et le secteur privé a su monter rapidement en puissance », précise-t-il.

440 millions de doses commandées
Dans les pays en voie de développement, le virus de la grippe « sera un défi de plus » constate Andrew Witty. GSK a ainsi donné 50 millions de doses de vaccins ainsi que des boîtes d’antiviral Relenza à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin qu’elle les distribue dans les pays les plus pauvres. « Pour les pays émergents moins pauvres, nous allons proposer nos vaccins à des prix nettement inférieurs aux 7 euros pratiqués dans les pays riches ».

Pour Andrew Witty, « l’effort industriel est sans précédent ». En plus des 50 millions de doses pour l’OMS, le laboratoire britannique a reçu commande de 440 millions de doses.  « Et nous en recevrons d’autres. Dans une année normale, nous produisons 75 millions de vaccins antigrippe et 1 milliard de doses tous vaccins confondus », précise le directeur général de GSK.

Perspectives pour le groupe
Malgré, un début d’année difficile où le groupe a souffert de l’arrivée de nouveaux génériques aux Etats-Unis et où la croissance des ses ventes a ralenti au premier trimestre, Andrew Witty s’attend à ce que « le second semestre bénéficiera immanquablement de la pandémie grippale ». Autres raisons d’être optimiste pour le patron de GSK, la croissance des produits grand public comme Alli, Aquafresh ou encore Sensodyne. « Dans ce domaine, nous avons obtenu 9 % de croissance au premier semestre, donc en pleine crise. C’est la plus forte progression de tous les groupes de biens de grande consommation ! », se réjouit-il.

Autre rendez-vous pour le laboratoire britannique, l’arrivée de son vaccin contre le paludisme Mosquirix actuellement en phase III d’essais cliniques. « Les résultats de la première étude sont attendus en 2011, et ceux de la deuxième, qui concerne les enfants, à la fin 2012. Si les tests sont concluants, le produit pourrait être disponible début 2013 au plus tôt », annonce Andrew Witty.

Enfin, le groupe entend revenir « sans doute au premier semestre 2010 » vers les autorités françaises avec les derniers résultats, déjà soumis aux autorités européennes, sur son vaccin Cervarix contre le cancer du col de l’utérus. « La situation va changer en France. La France est un pays très important pour nous, même si le marché est dominé par Sanofi-Aventis. »

Lire l’interview d’Andrew Witty sur le site des Echos








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions