Edition du 28-10-2020

Grippe H1N1 : climat de suspicion sur les experts de l’OMS

Publié le mardi 26 janvier 2010

Alors que ce matin, le numéro deux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Keiji Fukuda, a été auditionné à Strasbourg par la commission santé du Conseil de l’Europe, Le Parisien vient de publier une enquête selon laquelle les « liens d’intérêts » entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques « sont avérés ». Liens qui selon le quotidien pourraient avoir pesé sur la surestimation du risque représenté par la grippe A (H1N1).

Le Dr Keiji Fukuda, conseiller spécial pour la pandémie de grippe H1N1 et numéro deux de l’OMS s’est défendu ce matin, face à la commission Santé du Conseil de l’Europe, expliquant que: « un comité d’experts des huit pays les plus exposés, sélectionnés pour leur compétences individuelles, a estimé à l’unanimité que tous les critères étaient réunis pour déclarer la pandémie en juin. » Une audition qui a été effectuée à la demande de Wolfgang Wodarg, député socialiste allemand, qui reproche depuis plusieurs semaines à l’organisation d’avoir « semé la panique ».

Devant la Commission européenne,  Le Dr Keiji Fukuda a réfuté les accusations. L’OMS « n’a pas été indûment influencée par les laboratoires », a-t-il  assuré précisant que les experts consultés, dont certains travaillent également pour des firmes pharmaceutiques, «doivent signer une déclaration relative à leurs intérêts privés». « Si un expert nous a délibérément dissimulé ses collaborations extérieures, s’il nous a menti, il sera sanctionné« , a-t-il ajouté.

En France, la polémique se poursuit
Selon Le Parisien paru ce mardi, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) aurait volontairement surestimé le risque représenté par le virus de la grippe A.  Le quotidien affirme ainsi que les « liens d’intérêts » entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques « sont avérés ». « Même s’ils affirment leur indépendance, leurs relations avec les laboratoires entretiennent les soupçons sur l’impartialité de leurs décisions au sein de l’OMS », estime le Parisien. « Cette accusation est fausse. Il s’agissait bien d’une pandémie », se défend Keiji Fukuda, le numéro deux de l’OMS dans les colonnes du quotidien.








MyPharma Editions

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

Publié le 27 octobre 2020
Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

MATWIN, plateforme française d’open-innovation spécialisée en oncologie, vient d’annoncer les six lauréats de son programme d’accompagnement. Deux jurys réunis en session numérique les 13 et 14 octobre ont sélectionné des projets prometteurs dans la lutte contre le cancer au bénéfice des patients.

Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu’operating partner

Publié le 27 octobre 2020
Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu'operating partner

Advent France Biotechnology (AFB), société de capital-risque spécialisée dans l’amorçage en sciences de la vie, vient d’annoncer la nomination de Geoffroy de Ribains comme operating partner. À ce poste, il sera impliqué dans la gestion des sociétés du portefeuille d’AFB – en plus de siéger au conseil d’administration de certaines d’entre elles – et travaillera sur de nouveaux investissements.

Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Publié le 27 octobre 2020
Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition et Novasep, un acteur majeur dans le domaine des services et des technologies pour les industries des sciences de la vie, ont annoncé la signature d’un accord pour la fabrication de virus adéno-associés (AAV).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents