Edition du 29-11-2021

GTP Bioways investit 12 millions d’euros dans deux unités de production GMP de biomédicaments

Publié le vendredi 29 octobre 2021

GTP Bioways investit 12 millions d’euros dans deux unités de production GMP de biomédicamentsGTP Bioways, CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) spécialisé dans la production de biothérapies et nanothérapies, vient d’annoncet un investissement de 12 millions d’euros dans deux nouvelles lignes de production de biomédicaments sur son site de Toulouse. 

La première ligne de production sera dédiée à la production en système microbien (bactéries et levures). D’une capacité de 300L, cette ligne sera opérationnelle au premier trimestre 2023 et permettra à GTP Bioways d’adresser un marché en forte croissance. GTP Bioways sera le seul CDMO en France à proposer une unité GMP (Good Manufacturing Practices) pour la production en système microbien de protéines à visée thérapeutique ou vaccinale ainsi que d’enzymes utilisées pour la fabrication de vaccins à ARNm et d’ADN synthétique. Le projet de GTP Bioways a ainsi été lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Capacity Building », lancé par l’Etat dans le cadre de France Relance et opéré par Bpifrance. Le Programme d’Investissements d’Avenir soutient ce projet d’unité de production microbienne à hauteur de 5,9 millions d’euros.

La deuxième unité de fabrication pharmaceutique, dimensionnée pour la culture de cellules de mammifère à l’échelle 10L, permettra à GTP Bioways de produire de petits lots, de quelques milligrammes à quelques grammes, de protéines et anticorps pour différentes applications. A partir du quatrième trimestre 2022, l’unité permettra la fabrication de biomolécules à visée vaccinale ou de matières premières à usage pharmaceutique (MPUP) utilisées pour la production de thérapies cellulaires. Très peu de CDMO en Europe sont aujourd’hui capables de répondre à ce besoin, en forte augmentation. GTP Bioways a récemment remporté un contrat portant sur les premiers lots cliniques d’un vaccin nasal contre le virus SARS-CoV-2, développé par l’université de Tours.

« Nous faisons partie d’un nombre restreint d’acteurs en Europe, et encore plus en France, capables de fournir des services de développement de procédé et de fabrication aux entreprises de biotechnologies développant des thérapies innovantes », indique Eric Devic, directeur général de GTP Tech. « Les capacités de production de biomédicaments en France et en Europe sont insuffisantes pour faire face à une demande qui explose. En investissant dans des lignes de production situées sur le territoire national, nous pourrons y répondre. »

Avec ces nouvelles unités de fabrication biopharmaceutique, GTP Bioways s’inscrit dans la démarche du gouvernement français de relocalisation des activités industrielles, notamment illustrée par le grand défi bioproduction lancé en 2020 pour structurer la filière de bioproduction en France. Au-delà de la problématique actuelle liée au Covid, GTP Bioways souhaite devenir un partenaire privilégié des sociétés de biotechnologies développant des thérapies innovantes. Il va ainsi contribuer à la production des produits biopharmaceutiques sur le territoire européen, plus particulièrement en France, et par là-même occasion renforcer la souveraineté d’approvisionnement nationale en biomédicaments.

Afin d’être en capacité de lancer ces unités dans des délais courts, GTP Bioways a fait appel à l’expertise de V3ie (filiale de Validapro) pour l’ingénierie du bâtiment et les processus de conformité aux réglementations internationales. Pour accompagner le lancement de ces deux unités de production, la société GTP Tech, entité du groupe GTP Bioways installée sur les sites industriels de Toulouse et de Labège, prévoit de doubler le nombre de ses collaborateurs, pour compléter ses équipes de production et d’assurance qualité, passant de 45 salariés en 2021 à près d’une centaine en 2025.

Source et visuel : GTP Bioways








MyPharma Editions

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

Publié le 24 novembre 2021
PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

PathoQuest, société pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé aujourd’hui avoir obtenu le certificat de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les activités de tests de contrôle qualité de son site parisien, suite à une inspection récente de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents