Edition du 04-07-2022

GTP Bioways investit 12 millions d’euros dans deux unités de production GMP de biomédicaments

Publié le vendredi 29 octobre 2021

GTP Bioways investit 12 millions d’euros dans deux unités de production GMP de biomédicamentsGTP Bioways, CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) spécialisé dans la production de biothérapies et nanothérapies, vient d’annoncet un investissement de 12 millions d’euros dans deux nouvelles lignes de production de biomédicaments sur son site de Toulouse. 

La première ligne de production sera dédiée à la production en système microbien (bactéries et levures). D’une capacité de 300L, cette ligne sera opérationnelle au premier trimestre 2023 et permettra à GTP Bioways d’adresser un marché en forte croissance. GTP Bioways sera le seul CDMO en France à proposer une unité GMP (Good Manufacturing Practices) pour la production en système microbien de protéines à visée thérapeutique ou vaccinale ainsi que d’enzymes utilisées pour la fabrication de vaccins à ARNm et d’ADN synthétique. Le projet de GTP Bioways a ainsi été lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Capacity Building », lancé par l’Etat dans le cadre de France Relance et opéré par Bpifrance. Le Programme d’Investissements d’Avenir soutient ce projet d’unité de production microbienne à hauteur de 5,9 millions d’euros.

La deuxième unité de fabrication pharmaceutique, dimensionnée pour la culture de cellules de mammifère à l’échelle 10L, permettra à GTP Bioways de produire de petits lots, de quelques milligrammes à quelques grammes, de protéines et anticorps pour différentes applications. A partir du quatrième trimestre 2022, l’unité permettra la fabrication de biomolécules à visée vaccinale ou de matières premières à usage pharmaceutique (MPUP) utilisées pour la production de thérapies cellulaires. Très peu de CDMO en Europe sont aujourd’hui capables de répondre à ce besoin, en forte augmentation. GTP Bioways a récemment remporté un contrat portant sur les premiers lots cliniques d’un vaccin nasal contre le virus SARS-CoV-2, développé par l’université de Tours.

« Nous faisons partie d’un nombre restreint d’acteurs en Europe, et encore plus en France, capables de fournir des services de développement de procédé et de fabrication aux entreprises de biotechnologies développant des thérapies innovantes », indique Eric Devic, directeur général de GTP Tech. « Les capacités de production de biomédicaments en France et en Europe sont insuffisantes pour faire face à une demande qui explose. En investissant dans des lignes de production situées sur le territoire national, nous pourrons y répondre. »

Avec ces nouvelles unités de fabrication biopharmaceutique, GTP Bioways s’inscrit dans la démarche du gouvernement français de relocalisation des activités industrielles, notamment illustrée par le grand défi bioproduction lancé en 2020 pour structurer la filière de bioproduction en France. Au-delà de la problématique actuelle liée au Covid, GTP Bioways souhaite devenir un partenaire privilégié des sociétés de biotechnologies développant des thérapies innovantes. Il va ainsi contribuer à la production des produits biopharmaceutiques sur le territoire européen, plus particulièrement en France, et par là-même occasion renforcer la souveraineté d’approvisionnement nationale en biomédicaments.

Afin d’être en capacité de lancer ces unités dans des délais courts, GTP Bioways a fait appel à l’expertise de V3ie (filiale de Validapro) pour l’ingénierie du bâtiment et les processus de conformité aux réglementations internationales. Pour accompagner le lancement de ces deux unités de production, la société GTP Tech, entité du groupe GTP Bioways installée sur les sites industriels de Toulouse et de Labège, prévoit de doubler le nombre de ses collaborateurs, pour compléter ses équipes de production et d’assurance qualité, passant de 45 salariés en 2021 à près d’une centaine en 2025.

Source et visuel : GTP Bioways








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents