Edition du 26-09-2021

Gustave Roussy : la Dr Françoise Rimareix devient directrice médicale et le Pr benjamin Besse nommé directeur de la recherche clinique

Publié le vendredi 3 septembre 2021

Gustave Roussy : la Dr Françoise Rimareix devient directrice médicale et le Pr benjamin Besse nommé directeur de la recherche cliniqueLe Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy, a annoncé la nomination du Dr Françoise Rimareix au poste de directrice médicale de l’Institut ainsi que celle du Pr Benjamin Besse à la tête de la direction de la recherche clinique.

En lien direct avec le directeur général et aux côtés du directeur général adjoint et du directeur de la recherche, la Dr Françoise Rimareix va piloter le pôle ressources cliniques et stratégie médicale de Gustave Roussy. Elle participera, dans le cadre du nouveau plan stratégique institutionnel 2021-2031 à faire évoluer l’offre de soins et des organisations. Ses missions consisteront également à superviser le suivi de la qualité et la gestion des risques dans l’objectif de garantir la sécurité des soins par un engagement haute fiabilité. Elle aura à cœur d’établir une relation de confiance avec les équipes, et de privilégier la collaboration avec le terrain, notamment avec le personnel non médical.

Le Pr Barlesi nomme également le Pr Benjamin Besse à la tête de la direction de la recherche clinique. Dans le cadre de ses nouvelles missions, il appuiera le Pr Fabrice André, directeur de la recherche, dans le déploiement de la stratégie de la recherche prévu par le nouveau plan stratégique institutionnel.

. Dr Françoise Rimareix, directrice médicale de Gustave Roussy

Nommée directrice médicale le 1er septembre 2021, la Dr Françoise Rimareix est chirurgienne plasticienne et sénologue. Après avoir passé dix ans à l’Institut Curie à Saint-Cloud, elle rejoint Gustave Roussy en 2006 en tant que cheffe du service de chirurgie oncologique du sein pendant 11 ans, ainsi que responsable du service d’hospitalisation des Ardennes pendant 14 ans. Elle a participé à la création du département de chirurgie plastique avec le Dr Frédéric Kolb. Nommée cheffe du département des blocs opératoires en 2017, elle a développé l’ambulatoire avec la création de quatre salles dédiées en 2018.

En collaboration avec le comité de pathologie mammaire, l’expertise de son service a permis de faire bénéficier à la majorité des patientes atteintes de cancer du sein d’une oncoplastie ou d’une reconstruction immédiate. Elle a été responsable du Diplôme inter-universitaire de chirurgie oncologique du sein.

Membre de l’Académie nationale de Chirurgie, elle est impliquée dans plusieurs sociétés savantes. Elle a été nommée au grade de Chevalier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2021.
. Pr Benjamin Besse, directeur de la recherche clinique de Gustave Roussy

Spécialiste de la prise en charge des cancers thoraciques, le Pr Benjamin Besse est oncologue médical, professeur à l’Université Paris-Saclay et titulaire d’un doctorat en sciences. Il a débuté sa carrière à Gustave Roussy en 2005. Avant de prendre la direction de la recherche clinique, il a été successivement chef du comité de pathologie thoracique de Gustave Roussy en 2009 puis chef du département de médecine oncologique de 2018 à ce jour.

Médecin et chercheur, il figure dans la liste des highly cited researchers de Clarivate en 2020. Ses principaux domaines de recherche portent sur les thérapies ciblées, les immunothérapies, la biopsie liquide avec les biomarqueurs circulants ainsi que le développement précoce de médicaments dans les tumeurs thoraciques et les tumeurs malignes thymiques. Le Pr Besse est auteur et co-auteur de plus de 350 publications scientifiques. Il est l’investigateur principal de plus d’une trentaine d’essais cliniques.

Il assure également des fonctions dans des sociétés savantes, notamment en tant que président du conseil scientifique de l’EORTC. Il coordonne le réseau français des tumeurs malignes thymiques RYTHMIC.

Source et visuel : Gustave Roussy








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents