Edition du 23-01-2022

Hackathon Médicament: 5 projets innovants sélectionnés pour la deuxième phase du concours

Publié le lundi 15 février 2016

Hackathon Médicament: 5 projets innovants sélectionnés pour la deuxième phase du concoursCinq équipes ont été retenues pour la phase finale du Hackathon Médicament, concours lancé le 14 décembre dernier par la Cnamts. Ces projets innovants au service du bon usage du médicament vont bénéficier, à travers plusieurs ateliers de travail, d’un accompagnement de la part d’experts du secteur.

Au total, ce sont 42 équipes aux profils variés (étudiants, développeurs, entrepreneurs, statisticiens, sociologues mais aussi pharmaciens et médecins) qui ont candidaté pour participer à ce concours et déposé un projet de services ou d’applications numériques innovantes au service du bon usage du médicament.

Après un processus de pré-sélection des dossiers, 15 équipes étaient présentes au siège de la Cnamts le jeudi 28 janvier 2016 pour venir affiner leur projet avec l’aide des experts de la direction de la Stratégie, des études et des statistiques de la Cnamts et le défendre auprès d’un jury composé à la fois d’experts du médicament (représentants du CISS, des autorités de santé, médecins…) et de représentants de l’Assurance Maladie.

« Tout au long de la journée, les membres du jury ont pu évaluer la qualité, l’originalité, la faisabilité et l’intérêt des projets retenus aux finalités aussi variées que la détection des risques de iatrogénie médicamenteuse, l’accompagnement de l’observance des traitements, le partage de bonnes pratiques entre praticiens, ou encore la simplification de l’information disponible sur les médicaments », indique la CNAMTS dans un communiqué.

La dernière étape de ce concours se tiendra le 10 mai 2016, date à laquelle le classement définitif sera réalisé lors d’un jury final. Les cinq lauréats seront tous récompensés d’une dotation selon leur classement.

Revue des projets sélectionnés à l’issue de la sélection du 28 janvier :

Beyowi : écosystème web, mobile et objets connectés, composé d’une plateforme en ligne, pour mieux s’informer sur les médicaments en ligne sur le marché et d’un pilulier intelligent. Le pilulier prendra en compte le profil de l’utilisateur ainsi que l’historique de ses traitements afin de l’alerter, par exemple, sur les éventuelles interactions médicamenteuses et le dépassement de la posologie recommandée.

Eurêka Med : site internet développé à partir des données en open data, proposant une cartographie régionale interactive et dynamique, sous forme de datavisualisation. Ce site, qui permettra de consulter les prestations de remboursement et les volumétries de médicaments par classe thérapeutique, par spécialité et par catégorie de prescripteurs, participe à la démocratie sanitaire en facilitant un accès grand public à des données normalement destinées à des profils d’initiés.

Inventons la santé de demain : Détermination du profils des personnes non observantes dans le cas des traitements médicamenteux anticancéreux pour lesquels la non-adhésion aux traitements et la mauvaise gestion des effets indésirables ont un impact négatif sur la morbi-mortalité déjà établi dans la littérature, puis service partagé par l’hôpital, le pharmacien d’officine et le patient qui vise à accompagner, en ville, les patients de ce profil à fort risque de faible adhésion.

Track Medoc : site internet médical communautaire à destination des prescripteurs qui proposera à partir des données de la base OPEN MEDIC des éléments de réflexion et d’analyses sur les pratiques de prescriptions par pathologie. Pour chaque pathologie, le prescripteur pourra comparer les contre-indications, les effets indésirables, la littérature médicale mais aussi recueillir l’avis des experts et de ses confrères et trouver des informations sur les couts des options thérapeutiques. L’objectif : guider le prescripteur vers un choix éclairé et indépendant.

Valwin : application mobile pédagogique répondant à plusieurs objectifs. Elle est destinée à accompagner le patient dans le suivi de son traitement au quotidien par une information renforcée, une approche ludique et une meilleure compréhension des causes de non observance. De plus, elle vise à sensibiliser le patient au coût ‘réel’ de son traitement par une synthèse intégrant tous les traitements pris en charge. Enfin, elle permet d’alerter celui-ci sur l’existence d’alternatives thérapeutiques plus efficientes (par exemple, par la prise d’un médicament générique) et des risques d’iatrogénie médicamenteuse.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents