Edition du 07-07-2020

HAS : nominations au service évaluation économique et santé publique

Publié le mercredi 4 septembre 2019

HAS : nominations au service évaluation économique et santé publiqueLa Haute Autorité de Santé a annoncé l’arrivée de deux nouvelles responsables au service évaluation économique et santé publique à compter du 1er septembre 2019 : le Dr Michèle Morin-Surroca, cheffe de service, et Carine Ferretti, son adjointe.

. Le Dr Michèle Morin-Surroca est nommée cheffe du service évaluation économique et santé publique (SEESP) au sein de la direction de l’évaluation médicale, économique et de santé publique à compter du 1er septembre et prend la succession de Catherine Rumeau-Pichon.

Michèle Morin-Surroca est médecin et titulaire d’un certificat en pharmacologie oncologique de l’université Paris VII. Elle a complété son parcours au centre d’enseignement de la statistique appliquée à la médecine et à la biologie médicale (CESAM) en se spécialisant dans les essais cliniques (1991) puis en obtenant un diplôme d’université de pharmaco-épidémiologie à l’université de Rouen (1995).

Après un passage à l’Agence française du médicament (devenue depuis Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé), Michèle Morin-Surroca intègre l’Assurance maladie en qualité de médecin Conseil. De 1999 à 2002, elle est médecin conseil au centre de la Courneuve puis est affectée à la Direction régionale du service médical d’Ile de France de l’Assurance maladie. En 2007, elle rejoint la HAS, au sein de service de l’évaluation des actes (SEAP), d’abord en tant que cheffe de projet puis en tant qu’adjointe au chef de service (2009) avant d’en devenir la cheffe de service en 2012. En 2017, elle est promue responsable du département des produits de santé à la Caisse nationale d’assurance maladie.


. Carine Ferretti
est nommée adjointe de Michèle Morin-Surroca au service évaluation économique et santé publique. Economiste, elle est titulaire d’un DEA méthodes d’analyse des systèmes de santé de l’Université Claude Bernard Lyon I (1998) et d’une maitrise d’économétrie de l’Université Aix-Marseille II (1997).

Carine Ferretti a notamment occupé les fonctions de chargée d’études statistiques et économiques pour l’INSERM et l’Observatoire régional de la santé PACA (de 1998 à 1999) et au ministère chargé de la santé (à la Direction de la sécurité sociale de 2002 à 2005, puis à la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, de 2007 à 2008). De 2005 à 2007, elle a été économiste de la santé à l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

En 2008, elle rejoint le Comité économique des produits de santé (CEPS) comme Rapporteur général. Enfin en 2015, de retour à la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, elle est nommée cheffe de la mission des relations et des études internationales.

Source : HAS








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents