Edition du 17-10-2018

Hépatite C chronique : AbbVie reçoit un avis positif du CHMP pour Maviret®

Publié le vendredi 23 juin 2017

Hépatite C chronique : AbbVie reçoit un avis positif du CHMP pour Maviret®AbbVie a annoncé vendredi que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a rendu un avis favorable à la demande d’autorisation de mise sur le marché de Maviret® (glécaprévir/pibrentasvir) en tant que traitement pangénotypique de l’adulte atteint d’une infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC).

Maviret® est un traitement sans ribavirine, à prendre une fois par jour. Ce médicament est indiqué chez les patients cirrhotiques et non cirrhotiques, naïfs de traitement et préalablement traités par peg-IFN + ribavirine +/- sofosbuvir ou sofosbuvir + ribavirine, et ce quel que soit le génotype (G1 à 6) à l’origine de l’infection, ce qui représente la majorité des sujets infectés par le VHC.1 La Commission européenne doit à présent examiner l’avis du CHMP et rendre sa décision au troisième trimestre 2017.

« Maviret® est un médicament de nouvelle génération dans le traitement du VHC et pourrait constituer une option thérapeutique plus courte (8 semaines) pour les patients ayant cette pathologie chronique, grave », a notamment déclaré dans un communiqué le Dr Michael Severino, Directeur scientifique et Vice-président exécutif Recherche et Développement d’AbbVie.

L’avis positif du CHMP se fonde sur un taux de RVS12 (Réponse Virologique Soutenue) de 97,5 % (n = 807/828) observé après une cure de 8 semaines de traitement par MAVIRET® chez les patients infectés de manière chronique par le VHC de génotype 1 à 6, non cirrhotiques et naïfs de traitement, quelles que soient leurs caractéristiques démographiques et virales.2 Dans une analyse intégrée (n = 2 265), moins de 0,4 % des patients ont arrêté le traitement.3 Les seules réactions indésirables signalées avec une incidence supérieure ou égale à 10 % étaient des maux de tête et de la fatigue.3 Le type et la sévérité des réactions indésirables chez les patients cirrhotiques étaient globalement comparables à ceux observés chez les patients ne présentant pas de cirrhose.3

« MAVIRET® est également destiné à constituer une option supplémentaire pour les patients présentant des problèmes particuliers. C’est notamment le cas des patients atteints d’hépatite C chronique avec cirrhose compensée (Child-Pugh A) et de ceux qui disposent actuellement d’un nombre limité d’options thérapeutiques, notamment en cas d’insuffisance rénale chronique (IRC) sévère, de dialyse, et/ou d’infection par le génotype 3 », poursuit Abbvie.

La demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour MAVIRET® a été déposée dans le cadre d’une procédure accélérée auprès de l’EMA qui s’applique aux nouveaux médicaments d’intérêt majeur pour la santé publique. L’évaluation de l’AMM est menée en vertu de la procédure d’autorisation centralisée et se traduira, si le médicament est approuvé, par une autorisation de mise sur le marché valable dans l’ensemble des 28 États membres de l’Union européenne ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein et en Norvège. Ce traitement fait également l’objet d’un examen accéléré par d’autres autorités, notamment la Food and Drug Administration aux États-Unis et le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être social.

1 Decisions Resources Group. Hepatitis C virus: disease landscape & forecast 2016. January 2017
2 Puoti et al. High SVR rates with 8 and 12 weeks of pan-genotypic G/P: integrated efficacy analysis of genotype 1–6 patients without cirrhosis. Presented at: 52nd Annual Meeting of the European Association for the Study of the Liver; April 19-23, 2017; Amsterdam, the Netherlands. Poster SAT-233.
3 Dufour et al Safety of Glecaprevir/Pibrentasvir in Adults With Chronic Genotype 1–6 FRI-238 Hepatitis C Virus Infection: An Integrated Analysis

Source : Abbvie








MyPharma Editions

Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

Publié le 17 octobre 2018
Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

À l’occasion de la Journée Mondiale contre la Douleur, Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, annonce son objectif de lancer au premier semestre 2019 une étude clinique de phase 2 dans le traitement des douleurs neuropathiques avec son candidat médicament THN 101.

GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

Publié le 17 octobre 2018
GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

GeNeuro, a annoncé, suite aux données positives résultant de sa collaboration avec le NINDS, un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, sur des modèles précliniques de sclérose latérale amyotrophique (SLA), que la société a signé une licence exclusive mondiale portant sur un programme de développement d’anticorps bloquant l’activité des pHERV-K Env, une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-K, jouant potentiellement un rôle clé dans la pathogénie de la SLA.

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Publié le 17 octobre 2018
Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Sarepta Therapeutics, une société américaine leader dans la médecine de précision génétique pour traiter des maladies rares, a annoncé la signature d’un accord de licence avec Lysogene, une société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), pour développer LYS-SAF302, une thérapie génique visant à traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions