Edition du 26-01-2021

Hépatite C : feu vert de l’UE pour Daklinza® de BMS pour trois nouvelles populations de patients

Publié le lundi 1 février 2016

Hépatite C : feu vert de l'UE pour Daklinza® de BMS pour trois nouvelles populations de patientsBristol-Myers Squibb a annoncé que la Commission Européenne a approuvé Daklinza® (daclatasvir) pour le traitement des patients atteints d’Hépatite C chronique de génotype 1, 3 et 4 et présentant une co-infection par le VIH, une cirrhose à un stade avancé ou une récidive de VHC postérieure à une greffe de foie, en association avec d’autre médicaments.

La Commission Européenne a approuvé Daklinza® pour le traitement de l’hépatite C chronique (VHC) pour trois nouvelles populations de patients, permettant l’utilisation de Daklinza® en association avec le sofosbuvir (avec ou sans ribavirine, en fonction de l’indication et du génotype du VHC) chez les patients atteints de VHC présentant une cirrhose décompensée, une co-infection par le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), ou une récidive de VHC sur le foie greffé, au sein des 28 Etats membres de l’Union Européenne.

« Ceci constitue un progrès important pour un groupe significatif de patients atteints d’Hépatite C chronique, pour qui il est toujours nécessaire de trouver des alternatives de traitement capables de tendre vers des taux élevés de guérison », indique Douglas Manion, M.D., head of Specialty Development, Bristol-Myers Squibb. « La complexité clinique des patients co-infectés par le VIH/VHC et des patients présentant une cirrhose, une cirrhose décompensée ou une récidive du VHC sur le foie greffé, pour les médecins traitants, rend compte de la grande diversité de cette maladie. Nous avons travaillé pour continuer à identifier et répondre aux besoins des patients qui sont en attente de solutions de soins supplémentaires. »

Daklinza® est déjà approuvé par la Commission Européenne pour une utilisation en association avec d’autres médicaments dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) chez les adultes pour les génotypes 1, 3 et 4. Les données sur les nouvelles populations de patients se basent sur l’essai clinique ALLY-1 (mené chez les patients ayant bénéficié d’une greffe et chez les patients présentant une cirrhose à un stade avancé) et l’essai clinique ALLY-2 (mené chez les patients co-infectés par le VIH).

En juillet 2014, le Japon est devenu le premier pays au monde à approuver l’utilisation de daclatasvir pour le traitement de l’hépatite C chronique. Depuis, daclatasvir a été autorisé dans plus de 50 pays en Europe, en Amérique Centrale et Amérique du Sud, au Moyen-Orient et dans la région Asie-Pacifique.

Source : Bristol-Myers Squibb








MyPharma Editions

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents