Edition du 23-01-2022

Hépatite C: l’EMA valide la demande d’AMM de Gilead pour la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/velpatasvir

Publié le lundi 7 décembre 2015

Hépatite C: l'EMA valide la demande d’AMM de Gilead pour la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/velpatasvirL’Agence européenne des médicaments vient de valider la demande d’AMM de Gilead concernant la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/velpatasvir pour le traitement de l’hépatite C. « Si elle est approuvée, la combinaison SOF/VEL constituera en Europe le tout premier régime thérapeutique pan-génotypique à comprimé unique entièrement oral contre le VHC chronique », a indiqué le laboratoire américain.

Gilead Sciences a annoncé que sa demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) concernant une combinaison expérimentale à dose fixe et à prise quotidienne unique de l’inhibiteur de la polymérase analogue de nucléotide, le sofosbuvir (SOF) 400 mg, et du velpatasvir (VEL) 100 mg, un inhibiteur expérimental pan-génotypique de la NS5A, pour le traitement de l’infection par le virus de l’hépatite C chronique (VHC), avait été validée sans réserve et qu’elle était en cours d’évaluation par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

« Les données incluses dans la demande, qui a été soumise le 17 novembre 2015, étayent l’utilisation du SOF/VEL chez des patients infectés par le VHC de génotypes 1 à 6, y compris chez des patients atteints d’une cirrhose compensée et décompensée. », précise la société dans un communiqué.

L’AMM du SOF/VEL est appuyée par quatre essais ASTRAL de phase 3 qui ont évalué la combinaison à dose fixe pour les génotypes 1 à 6 de l’hépatite C. Parmi les 1035 patients traités avec le SOF/VEL pendant 12 semaines dans les études ASTRAL-1, ASTRAL-2 et ASTRAL-3, 1015 patients (soit 98 %) ont atteint le critère primaire d’efficacité de RVS12. L’étude ASTRAL-4 a randomisé 267 patients atteints de cirrhose décompensée (classe B de Child-Pugh) pour recevoir 12 semaines de SOF/VEL avec ou sans ribavirine (RBV), ou 24 semaines de SOF/VEL. Quatre-vingt-quatorze pour cent des patients ayant reçu la combinaison SOF/VEL plus RBV pendant 12 semaines ont atteint une RVS12, tandis que 83 % et 86 % des patients ayant reçu le SOF/VEL, respectivement pendant 12 semaines et 24 semaines, ont atteint le stade RVS12. Ces données ont été présentées lors du congrès annuel de l’American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD) (Association américaine pour l’étude des maladies du foie) en novembre 2015, et ont été publiées dans la revueThe New England Journal of Medicine.

Les patients traités avec le SOF/VEL pendant 12 semaines dans ASTRAL-1, ASTRAL-2 et ASTRAL-3 présentaient des effets indésirables similaires aux patients traités avec un placebo dans ASTRAL-1. Les effets indésirables les plus couramment observés lors des quatre études ASTRAL étaient la fatigue, la nausée et les maux de tête.

Le SOF/VEL est le troisième produit médical expérimental de Gilead pour l’infection par le VHC à bénéficier d’une évaluation accélérée de la part de l’EMA. L’examen de la demande d’AMM sera mené selon la procédure centralisée d’octroi de licences, qui, une fois approuvée, confère une autorisation de mise sur le marché dans l’ensemble des 28 États membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande. Si elle est approuvée, la combinaison SOF/VEL pourrait être commercialisée dans l’Union européenne dès 2016. Gilead a également déposé une demande réglementaire pour le SOF/VEL aux États-Unis.

Source :  Gilead Sciences








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents