Edition du 03-07-2020

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Hépatite C : Novartis restitue l’Alisporivir à Debiopharm

Publié le lundi 12 janvier 2015

Debiopharm, une société biopharmaceutique suisse, a annoncé lundi avoir revu son accord avec Novartis afin de récupérer les droits complets pour l’Alisporivir (DEB025), pour lequel deux études de Phase 2 dans le traitement sans interféron de l’hépatite C sont actuellement en cours de finalisation.

« Novartis a décidé que, dans le cadre de laprioritisation de ses activités, les indications associées au virus de l’hépatite C (VHC) ne constitueraient plus un intérêt stratégique pour elle », a déclaré Thierry Mauvernay, délégué du Conseil d’administration de Debiopharm Group. « Nous apprécions la rapidité de Novartis à nous rendre le programme sur l’Alisporivir dans des délais courts et en bon état. Nous nous réjouissons de poursuivre le développement de cette molécule prometteuse pour une ou plusieurs indications, et avons déjà entamé des discussions avec des partenaires potentiels. »

« Du fait de son mode d’action unique, l’Alisporivir promet d’être un précieux outil supplémentaire à combiner avec d’autres substances thérapeutiques dans le traitement du VHC. De plus, il existe plusieurs autres indications potentielles dans lesquelles l’Alisporivir pourrait être bénéfique pour les patients », a expliqué le Dr Andrés Mc Allister, directeur scientifique de Debiopharm International.

Debiopharm et Novartis ont démarré une collaboration stratégique pour le développement de l’Alisporivir en janvier 2010. Cet accord permet le transfert, à la discrétion de Debiopharm, des essais cliniques de Phase 2 en cours concernant l’Alisporivir et donne tous les droits pour le VHC et d’autres indications.

L’Alisporivir est un inhibiteur de la cyclophiline non-immunosuppresseur actuellement en cours de développement en tant qu’agent ciblant l’hôte pour le traitement de l’hépatite C. Il a déjà été testé sur plus de 2 000 patients et a présenté une efficacité prometteuse chez les patients difficiles à traiter avec un profil de sécurité acceptable. L’Alisporivir a le potentiel d’être utilisé pour le traitement d’autres maladies telles que certaines les dystrophies musculaires, ainsi que d’autres infections virales et l’infarctus du myocarde.

Source : Debiopharm








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents