Edition du 10-04-2020

DBV Technologies : « un traitement par EPIT® pourrait prévenir l’occurrence de nouvelles allergies »

Publié le lundi 12 janvier 2015

La société biopharmaceutique DBV Technologies a annoncé lundi la publication d’un ensemble de résultats précliniques dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology (JACI) démontrant qu’un traitement précoce par immunothérapie épicutanée (EPIT®) utilisant Viaskin® serait susceptible d’induire une protection contre une sensibilisation ultérieure à d’autres allergènes.

« Ces données précliniques soulignent qu’un traitement par EPIT® pourrait prévenir l’occurrence de nouvelles allergies en influençant l’histoire naturelle de l’allergie par un mécanisme dépendant des cellules T régulatrices (Tregs). Cette réponse protectrice induite par EPIT® est maintenue après la fin du traitement. », indique DBV dans un communiqué

« Ces nouvelles données, obtenues par la brillante équipe de recherche de DBV, ouvrent de nouvelles perspectives dans le domaine des allergies alimentaires. Elles soulignent le large spectre d’applications de l’EPIT dans l’allergie, en particulier chez les jeunes enfants. Nous continuons à approfondir notre connaissance des mécanismes d’action impliqués dans l’immunothérapie épicutanée avec le patch Viaskin. Si ces données sont confirmées chez l’Homme, il est impressionnant d’imaginer à quel point ce traitement pourrait transformer la prise en charge des patients allergiques. » a déclaré le Docteur Pierre-Henri Benhamou, président-directeur général de DBV Technologies.

« Nous sommes fiers de présenter aujourd’hui les résultats de nos recherches sur l’immunomodulation et les modifications épigénétiques induites par l’EPIT. Cette publication dans le journal de référence en allergologie nous encourage à poursuivre dans cette voie très prometteuse afin de guider les développements cliniques futurs » a déclaré Lucie Mondoulet, Ph.D., directrice de recherche chez DBV Technologies.

Dans un modèle de souris sensibilisées à un allergène alimentaire, l’EPIT® à l’aide de Viaskin® permet non seulement de traiter cette allergie alimentaire mais aussi d’induire une protection contre l’anaphylaxie induite par d’autres allergènes alimentaires ou respiratoires. Les recherches montrent que les Tregs induits par EPIT ont modifié de manière significative la réponse humorale et cellulaire, diminué le taux de cytokines Th2 ainsi que l’infiltration des éosinophiles dans l’oesophage et supprimé l’hyperactivité bronchiques ainsi que l’anaphylaxie. Les résultats épigénétiques indiquent que l’immunothérapie épicutanée dans le traitement de l’allergie au lait, augmente le niveau de méthylation du gène GATA-3 permettant d’expliquer la prévention de la sensibilisation à l’arachide et aux acariens, ainsi que la réponse protectrice durable observée chez les souris étudiées.

Pour conclure, la société rappelle que les trois résultats majeurs présentés dans cette étude sont :  » la mise en évidence de l’effet protecteur de l’EPIT® contre la sensibilisation par de nouveaux allergènes  ; la calidation du rôle clé des cellules T régulatrices (Tregs) dans la protection contre de nouvelles sensibilisations ; la  détermination d’une réponse protectrice durable induite par EPIT ® après la fin de traitement ».

Cette publication scientifique, intitulée « Specific epicutaneous immunotherapy prevents sensitization to new allergens in murine model » est également disponible en ligne dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology (JACI).

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents