Edition du 10-04-2020

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Antibiotiques : Roche, Meiji et Fedora s’allient pour lutter contre la résistance bactérienne

Publié le mardi 13 janvier 2015

Le groupe suisse Roche, le japonais Meiji Seika Pharma et le canadien Fedora ont annoncé mardi la conclusion d’un accord de licence portant sur le développement et la commercialisation de l’inhibiteur de bêta-lactamase OP0595, en développement clinique de phase I.

En vertu de cet accord, Roche obtient les droits des deux entreprises pour le développement et la commercialisation de la molécule dans le monde, sauf au Japon où Meiji conserve seule les droits de commercialisation. Les inhibiteurs de bêta-lactamase rétablissent ou potentialisent l’action des antibiotiques bêta-lactamines. L’association de l’OP0595 à un antibiotique bêta-lactamine cible les infections sévères causées par les entérobactéries (Enterobacteriaceae), y compris des souches multirésistantes aux médicaments.

«Il y a un besoin urgent de nouveaux antibiotiques capables de combattre la résistance croissante aux antibiotiques que l’on observe dans le monde entier, a déclaré Janet Hammond, Head of Infectious Diseases de Roche Pharma Research and Early Development (pRED). Roche est forte d’un riche héritage en matière d’antibiotiques et cette collaboration montre que nous continuons d’honorer notre engagement. Cet inhibiteur de bêta-lactamase a le potentiel de cibler des bêta-lactamases à spectre élargi pour lutter contre les bactéries multirésistantes aux médicaments et pourrait répondre à un besoin important pour des patients souffrant d’infections difficiles à traiter.»

Selon les termes de l’accord, Meiji et Fedora recevront un versement préliminaire, lequel sera suivi de plusieurs versements à différentes étapes du développement, du processus d’homologation réglementaire et de la commercialisation, pour un total pouvant s’élever jusqu’à 750 millions de dollars. Par ailleurs, Meiji et Fedora auront droit à des royalties graduelles sur les ventes de produits issus de cette collaboration.

«Nous sommes ravis de collaborer avec l’équipe de Roche pour développer ce nouveau traitement destiné à lutter contre des infections bactériennes pouvant mettre en jeu le pronostic vital. Cette molécule est le fruit de notre formidable héritage en termes de médicaments anti-infectieux. Nous mettrons à profit le vaste savoir-faire de Roche en matière de développement, de fabrication et de commercialisation à l’échelle mondiale. Nous sommes impatients de voir aboutir le développement clinique avec la commercialisation d’un nouveau médicament.», commente Hitoshi Yamaguchi, Managing Executive Officer, Pharmaceutical Development Division de Meiji.

«Nous avons constaté une éradication bactérienne véritablement impressionnante en ce qui concerne des souches hautement résistantes grâce à l’association de cet inhibiteur de bêta-lactamase et d’antibiotiques bêta-lactamines existants, a commenté Christopher G. Micetich, fondateur et CEO de Fedora Pharmaceuticals. Les propriétés de l’OP0595 et sa capacité à être combiné à de nouveaux antibiotiques bêta-lactamines ainsi qu’à des médicaments existants de ce type promettent une avancée majeure dans la lutte contre des bactéries de plus en plus multirésistantes aux médicaments.»

Source : Roche








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents