Edition du 31-05-2020

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le mardi 13 novembre 2018

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficacesDans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

1er constat de l’enquête : 3 Français sur 4 (76%) ont aujourd’hui une bonne image des médicaments homéopathiques. Si aujourd’hui ce sont les traitements « naturels » type vitamines et minéraux (87%), remèdes de « grand-mère » (85%), huiles essentielles (82%) qui bénéficient de la meilleure image, les Français évaluent positivement les médicaments homéopathiques juste derrière les médicaments conventionnels (type paracétamol, ibuprofène…).

En pratique, 3 Français sur 4 (77%) ont déjà pris de l’homéopathie au cours de leur vie et la majorité (58%) en a déjà pris plusieurs fois. Le recours à l’homéopathie est un réflexe ancré dans les pratiques de santé des Français : ils y ont recours depuis 14 ans en moyenne et près d’un Français sur 2 (43%) y a recours depuis plus de 10 ans.

2ème constat : 72% des Français déclarent que les médicaments homéopathiques qu’ils ont pris la dernière fois ont eu des conséquences positives sur le problème de santé pour lequel ils les avaient pris et 74% considèrent aujourd’hui que les médicaments homéopathiques sont efficaces.

Aujourd’hui une majorité de Français a recours à l’homéopathie pour traiter un problème de santé dès les premiers symptômes (70%). Et 1 Français sur 2 (50%) déclare avoir pris la dernière fois des médicaments homéopathiques pour un traitement de fond d’au moins plusieurs semaines.Un « réflexe homéopathie » qui concerne les Français pour eux-mêmes et par capillarité leurs proches (famille, amis, collègues…). 87% des Français déclarent que leurs proches ont déjà pris des médicaments homéopathiques au cours de leur vie dont 33% l’ont fait souvent.

3ème constat : pour 7 Français sur 10, les médicaments homéopathiques doivent faire partie des solutions thérapeutiques offertes aux patients pour se soigner et sont complémentaires des médicaments conventionnels. 83% des Français considèrent qu’il est légitime qu’un médecin prescrive un traitement complémentaire homéopathique en plus d’un traitement conventionnel pour certains problèmes de santé. Un tiers considère que c’est « tout à fait légitime ».

A l’avenir, la majorité des Français souhaiterait que les médecins prescrivent plus fréquemment des médicaments homéopathiques associés à des médicaments conventionnels (58%). Enfin, vis-à-vis des conséquences potentielles de la recommandation de la Haute Autorité de Santé concernant le remboursement des médicaments homéopathiques, 74% des Français sont globalement opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques et 1 Français sur 2 (46%) y est totalement opposé.

* Sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron : 2 000 Français ont été interrogés par internet entre le 23 et le 26 Octobre 2018 constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas appliquée aux variables de sexe, d’âge, de région, de catégorie d’agglomération, et de profession de l’individu sur la base des données du recensement de l’INSEE.

 








MyPharma Editions

Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Publié le 29 mai 2020
Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Onxeo a annoncé que l’étude REVocan1 de phase 1b/2, visant à évaluer l’effet d’AsiDNA™, l’inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral d’Onxeo, sur la résistance acquise au niraparib, un inhibiteur de PARP (PARPi), dans le traitement d’entretien de deuxième ligne du cancer de l’ovaire en récidive, a reçu l’approbation de Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et du comité de Protection des Personnes (CPP).

Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Publié le 29 mai 2020
Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Sanofi vient d’annoncer la désignation de quatre nouveaux membres au sein de son Comité Exécutif. Ces nominations viennent compléter les changements d’organisation apportés en février dernier, afin de resserrer l’équipe dirigeante de Sanofi.

Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Publié le 29 mai 2020
Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Ipsen a annoncé que le Conseil d’administration a nommé David Loew en qualité de Directeur général et membre du Conseil d’administration. Sa prise de fonction en qualité de Directeur général sera effective à compter du 1er juillet 2020.

Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Publié le 28 mai 2020
Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Norgine vient d’annoncer l’acquisition d’Azanta, une société biopharmaceutique spécialisée en gynécologie, addictologie et oncologie. Azanta devient une filiale à part entière de Norgine. Une acquisition qui permettra d’assurer un plus large accès pour les patients européens aux produits d’Azanta, à l’instar d’Angusta®.

France Biotech : création d’un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

Publié le 28 mai 2020
France Biotech : création d'un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé en France, a annoncé  la création d’un nouveau groupe de travail « Market Access » pour soutenir les entreprises Healthtech dans la mise à disposition rapide de leurs innovations auprès des patients et des professionnels de santé en France et sur les principaux marchés étrangers. Partager […]

Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Publié le 27 mai 2020
Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer un tour de financement de série A de 2,3 millions d’euros. Cette levée de fonds porte à 6,4 millions d’euros le montant total obtenu par la société depuis sa création en 2015.

4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

Publié le 27 mai 2020
4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

4P-Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans la sélection et le développement de molécules thérapeutiques, vient d’annoncer le recrutement de Patrice Denèfle, PhD, HDR, Pr. Adjoint, en tant que Directeur Scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents