Edition du 21-08-2019

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le mardi 13 novembre 2018

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficacesDans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

1er constat de l’enquête : 3 Français sur 4 (76%) ont aujourd’hui une bonne image des médicaments homéopathiques. Si aujourd’hui ce sont les traitements « naturels » type vitamines et minéraux (87%), remèdes de « grand-mère » (85%), huiles essentielles (82%) qui bénéficient de la meilleure image, les Français évaluent positivement les médicaments homéopathiques juste derrière les médicaments conventionnels (type paracétamol, ibuprofène…).

En pratique, 3 Français sur 4 (77%) ont déjà pris de l’homéopathie au cours de leur vie et la majorité (58%) en a déjà pris plusieurs fois. Le recours à l’homéopathie est un réflexe ancré dans les pratiques de santé des Français : ils y ont recours depuis 14 ans en moyenne et près d’un Français sur 2 (43%) y a recours depuis plus de 10 ans.

2ème constat : 72% des Français déclarent que les médicaments homéopathiques qu’ils ont pris la dernière fois ont eu des conséquences positives sur le problème de santé pour lequel ils les avaient pris et 74% considèrent aujourd’hui que les médicaments homéopathiques sont efficaces.

Aujourd’hui une majorité de Français a recours à l’homéopathie pour traiter un problème de santé dès les premiers symptômes (70%). Et 1 Français sur 2 (50%) déclare avoir pris la dernière fois des médicaments homéopathiques pour un traitement de fond d’au moins plusieurs semaines.Un « réflexe homéopathie » qui concerne les Français pour eux-mêmes et par capillarité leurs proches (famille, amis, collègues…). 87% des Français déclarent que leurs proches ont déjà pris des médicaments homéopathiques au cours de leur vie dont 33% l’ont fait souvent.

3ème constat : pour 7 Français sur 10, les médicaments homéopathiques doivent faire partie des solutions thérapeutiques offertes aux patients pour se soigner et sont complémentaires des médicaments conventionnels. 83% des Français considèrent qu’il est légitime qu’un médecin prescrive un traitement complémentaire homéopathique en plus d’un traitement conventionnel pour certains problèmes de santé. Un tiers considère que c’est « tout à fait légitime ».

A l’avenir, la majorité des Français souhaiterait que les médecins prescrivent plus fréquemment des médicaments homéopathiques associés à des médicaments conventionnels (58%). Enfin, vis-à-vis des conséquences potentielles de la recommandation de la Haute Autorité de Santé concernant le remboursement des médicaments homéopathiques, 74% des Français sont globalement opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques et 1 Français sur 2 (46%) y est totalement opposé.

* Sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron : 2 000 Français ont été interrogés par internet entre le 23 et le 26 Octobre 2018 constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas appliquée aux variables de sexe, d’âge, de région, de catégorie d’agglomération, et de profession de l’individu sur la base des données du recensement de l’INSEE.

 








MyPharma Editions

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents