Edition du 24-04-2018

Hybrigenics dépose une demande d’étude clinique pour l’inécalcitol dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC)

Publié le jeudi 19 janvier 2012

Hybrigenics, la société biopharmaceutique focalisée dans le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, annonce aujourd’hui avoir déposé une demande d’autorisation d’étude clinique auprès de la nouvelle Agence Nationale de la Sécurité du Médicament pour tester l’inécalcitol, un agoniste des récepteurs de la vitamine D (RVD), chez des patients souffrant de leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Une première réponse de l’agence française est attendue avant fin mars 2012. Il n’existe aucun traitement définitif de la LLC, qui a le statut de maladie orpheline aux Etats-Unis. Au niveau mondial, on estime à plus de 70 000 les nouveaux cas de LLC diagnostiqués chaque année.

L’étude projette de recruter 50 patients dans 6 centres en France et sera coordonnée par le Professeur Olivier Hermine, Chef du Service d’Hématologie Clinique de l’Hôpital Necker à Paris, sous l’égide et avec la participation active du Groupe Coopératif Français sur la LLC. Les patients recevront 4 milligrammes par jour d’inécalcitol par voie orale pendant au moins six mois et/ou jusqu’à progression de la maladie. En parallèle, Hybrigenics a signé un contrat de collaboration avec l’Institut Necker pour évaluer le statut des RVD dans les cellules de LLC et rechercher une éventuelle corrélation entre leur sensibilité aux effets de l’inécalcitol avec leur niveau d’expression de RVD.

“Nous avons saisi l’opportunité de tester l’inécalcitol par voie orale dans une troisième indication thérapeutique : la leucémie lymphoïde chronique, après le cancer de la prostate au stade résistant à la castration et le psoriasis modéré à sévère. Ces trois maladies ont en commun d’impliquer une hyper-prolifération cellulaire au long cours, que l’inécalcitol pourrait ralentir, » commente le Docteur Jean-François Dufour-Lamartinie, directeur R&D Cliniques d’Hybrigenics, qui poursuit : « il est très facile de prélever des échantillons sanguins répétés et ainsi de suivre à intervalles réguliers le statut des RVD dans les cellules de LLC et leur sensibilité à l’inécalcitol, en tant que bio-marqueurs d’efficacité. »

L’inécalcitol
L’inécalcitol est un agoniste des récepteurs de la vitamine D sans effet hypercalcémiant jusqu’à la dose de 4 milligrammes par jour par voie orale. Cette innocuité a été démontrée dans une étude clinique de Phase IIa en traitement de première ligne du cancer métastatique de la prostate au stade résistant à la castration, en association avec le Taxotere® (Sanofi).

L’efficacité anti-proliférative de l’inécalcitol est actuellement en cours d’évaluation dans une étude clinique de Phase II chez des patients souffrant de psoriasis modéré à sévère. Tous les patients ont été recrutés et les premiers résultats sont prévus pour le troisième trimestre 2012.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions