Edition du 18-08-2022

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le jeudi 4 mars 2021

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicamentsIktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Au cours de ces dernières années, des progrès considérables dans le développement d’algorithmes d’IA et de puissance de calcul ont permis l’essor d’approches innovantes dans la conception de médicaments de petites molécules. Iktos a été à l’avant-garde de ces efforts en mettant à l’œuvre sa technologie d’IA générative dans de nombreuses collaborations avec des sociétés pharmaceutiques et de biotechnologies. Un aspect fondamental de la technologie réside dans l’exploration de l’espace chimique réalisée en générant des composés in silico sous les contraintes d’objectifs finaux du programme, plutôt qu’en criblant des bibliothèques de composés. Dans le cadre de la collaboration, Pfizer a déployé la technologie d’IA générative d’Iktos et l’applique à à plusieurs programmes de recherche de petites molécules. « Pfizer s’intéresse activement à l’IA pour la conception de novo et nous sommes ravis de travailler avec Iktos pour utiliser sa technologie d’IA dans un certain nombre de nos programmes », a déclaré Charlotte Allerton, responsable de la conception de médicaments chez Pfizer.

Plus tôt cette année, Iktos a lancé Makya™, son logiciel de conception de novo basé sur l’IA pour l’optimisation multi-paramétrique (MPO), disponible soit sous forme de plate-forme SaaS, soit installé dans l’environnement informatique du client ou dans son cloud privé virtuel (VPC). L’interface conviviale de Makya lui permet d’être utilisé par des chimistes médicinaux ou computationnels. Makya peut également être exécuté comme un package Python via une interface Jupyter notebook. « Nous sommes fiers de travailler avec Pfizer et ravis que leurs scientifiques utilisent notre logiciel dans leurs programmes de recherche », a déclaré Yann Gaston-Mathé, co-fondateur et PDG d’Iktos. « Notre objectif ultime est de mettre notre technologie entre les mains de chercheurs spécialisés dans la découverte de médicaments, car ils ont une connaissance et une compréhension approfondies de leurs programmes de recherche. En combinant leur expertise en matière de découverte de médicaments avec notre savoir-faire en algorithmique et science des données, ainsi que notre expérience issue de nombreuses collaborations établies à ce jour, nous pensons que la promesse de l’IA d’améliorer considérablement la découverte de médicaments aura de meilleures chances de se concrétiser et d’avoir un impact sur le développement thérapeutique ».

Source : Iktos








MyPharma Editions

Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Publié le 18 août 2022
Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui que le Département américain de la défense (DoD) a décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat1 pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise (EJ) IXIARO®.

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents