Edition du 13-05-2021

ImCheck lève 48 millions d’euros pour faire progresser son pipeline clinique d’anticorps

Publié le mercredi 4 décembre 2019

ImCheck lève 48 millions d'euros pour faire progresser son pipeline clinique d'anticorpsImCheck Therapeutics, société de biotechnologie qui développe un anticorps first-in-class activant les lymphocytes T gamma delta dans diverses indications en oncologie et un portefeuille d’immunothérapies innovantes pour le traitement des cancers et des maladies auto-immunes, a annoncé une levée de fonds de série B de 48 millions d’euros ($53 millions).

Cette levée de fonds a été menée conjointement par Bpifrance, au travers de ses fonds InnoBio 2 [*] et Large Venture, et Pfizer Ventures, la société de capital-risque de Pfizer Inc. (NYSE : PFE) qui sont rejoints par de nouveaux investisseurs : Wellington Partners, Agent Capital et Alexandria Venture Investments. Life Sciences Partners (LSP), Gimv, Idinvest Partners, Kurma Partners et Boehringer Ingelheim Venture Fund, investisseurs de la série A de 20 millions d’euros réalisée en 2017, ont également largement participé à ce nouveau tour de financement. Les fonds apportés dans la série B permettront à ImCheck de financer, d’une part, l’essai clinique de l’anticorps first-in-class ICT01 et, d’autre part, d’étendre son large portefeuille d’immunomodulateurs ciblant la super-famille des butyrophilines et de conduire de nouveaux programmes d’anticorps d’immuno-oncologie jusqu’à l’entrée en phase clinique chez l’Homme.

« Le premier essai clinique d’ICT01 débutera l’an prochain et s’appuie sur une recherche translationnelle solide ayant démontré son potentiel d’activation des cellules T pour tuer les cellules tumorales. Financements non dilutifs inclus, cette seconde levée de fonds porte à près de 72 millions d’euros le total des capitaux levés en un peu plus de 2 ans et nous permet d’accélérer le développement de notre pipeline unique en immuno-oncologie, d’étudier plus avant le potentiel de nos anticorps dans les maladies auto-immunes, de mettre en place nos opérations cliniques et enfin de développer notre présence aux États-Unis, »  a déclaré Pierre d’Epenoux, président d’ImCheck Therapeutics.

Le conseil d’administration d’ImCheck évolue et accueille désormais, Thibaut Roulon de Bpifrance, Michael Baran de Pfizer Ventures, Regina Hodits de Wellington, Rémi Droller de Kurma, Vincent Brichard de LSP, Bram Vanparys de Gimv, Debasish Roychowdhury, président indépendant et Pierre d’Epenoux, CEO d’ImCheck.

« ImCheck est dirigée par une équipe très expérimentée et a construit un pipeline d’anticorps immunomodulateurs first-in-class ciblant les lymphocytes T gamma delta, qui pourraient étendre significativement la panoplie des immunomodulateurs disponibles pour le traitement du cancer, »
a ajouté Thibaut Roulon, PhD, Directeur d’investissements chez Bpifrance.

« Nous avons la conviction qu’une meilleure compréhension de l’activation des lymphocytes T gamma delta pourrait constituer les fondements d’un domaine de recherche doté d’un immense potentiel pour le traitement de patients atteints de certains cancers et de maladies auto-immunes.Nous sommes heureux d’avoir codirigé ce tour de financement, » a commenté Michael Baran, PhD, MBA, Directeur Pfizer Ventures et Directeur exécutif External Science & Innovation chez Pfizer.

« Nous sommes très heureux d’accueillir ces investisseurs institutionnels et stratégiques de premier plan aux États-Unis et en Europe dans le cadre de ce tour de financement, » a déclaré Debasish Roychowdhury, MD, président du conseil d’administration d’ImCheck. « Nous pensons que cette Série B vient clairement valider notre pipeline et son potentiel dans le cancer et les maladies auto-immunes. »

Dentons Europe et Dechert LLP sont intervenus en tant que conseillers juridiques dans le cadre de l’opération. Trophic Communications est intervenu en soutien des relations investisseurs et ATCG Partners en support de la communication et des relations média en France.

_______________________

[*] InnoBio 2 est un fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie, géré par Bpifrance qui en est également souscripteur aux côtés de Sanofi, Boehringer Ingelheim, Takeda, Ipsen, Servier et Pasteur Mutualité.

Source : ImCheck

 








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents