Edition du 30-09-2020

ImCheck lève 48 millions d’euros pour faire progresser son pipeline clinique d’anticorps

Publié le mercredi 4 décembre 2019

ImCheck lève 48 millions d'euros pour faire progresser son pipeline clinique d'anticorpsImCheck Therapeutics, société de biotechnologie qui développe un anticorps first-in-class activant les lymphocytes T gamma delta dans diverses indications en oncologie et un portefeuille d’immunothérapies innovantes pour le traitement des cancers et des maladies auto-immunes, a annoncé une levée de fonds de série B de 48 millions d’euros ($53 millions).

Cette levée de fonds a été menée conjointement par Bpifrance, au travers de ses fonds InnoBio 2 [*] et Large Venture, et Pfizer Ventures, la société de capital-risque de Pfizer Inc. (NYSE : PFE) qui sont rejoints par de nouveaux investisseurs : Wellington Partners, Agent Capital et Alexandria Venture Investments. Life Sciences Partners (LSP), Gimv, Idinvest Partners, Kurma Partners et Boehringer Ingelheim Venture Fund, investisseurs de la série A de 20 millions d’euros réalisée en 2017, ont également largement participé à ce nouveau tour de financement. Les fonds apportés dans la série B permettront à ImCheck de financer, d’une part, l’essai clinique de l’anticorps first-in-class ICT01 et, d’autre part, d’étendre son large portefeuille d’immunomodulateurs ciblant la super-famille des butyrophilines et de conduire de nouveaux programmes d’anticorps d’immuno-oncologie jusqu’à l’entrée en phase clinique chez l’Homme.

« Le premier essai clinique d’ICT01 débutera l’an prochain et s’appuie sur une recherche translationnelle solide ayant démontré son potentiel d’activation des cellules T pour tuer les cellules tumorales. Financements non dilutifs inclus, cette seconde levée de fonds porte à près de 72 millions d’euros le total des capitaux levés en un peu plus de 2 ans et nous permet d’accélérer le développement de notre pipeline unique en immuno-oncologie, d’étudier plus avant le potentiel de nos anticorps dans les maladies auto-immunes, de mettre en place nos opérations cliniques et enfin de développer notre présence aux États-Unis, »  a déclaré Pierre d’Epenoux, président d’ImCheck Therapeutics.

Le conseil d’administration d’ImCheck évolue et accueille désormais, Thibaut Roulon de Bpifrance, Michael Baran de Pfizer Ventures, Regina Hodits de Wellington, Rémi Droller de Kurma, Vincent Brichard de LSP, Bram Vanparys de Gimv, Debasish Roychowdhury, président indépendant et Pierre d’Epenoux, CEO d’ImCheck.

« ImCheck est dirigée par une équipe très expérimentée et a construit un pipeline d’anticorps immunomodulateurs first-in-class ciblant les lymphocytes T gamma delta, qui pourraient étendre significativement la panoplie des immunomodulateurs disponibles pour le traitement du cancer, »
a ajouté Thibaut Roulon, PhD, Directeur d’investissements chez Bpifrance.

« Nous avons la conviction qu’une meilleure compréhension de l’activation des lymphocytes T gamma delta pourrait constituer les fondements d’un domaine de recherche doté d’un immense potentiel pour le traitement de patients atteints de certains cancers et de maladies auto-immunes.Nous sommes heureux d’avoir codirigé ce tour de financement, » a commenté Michael Baran, PhD, MBA, Directeur Pfizer Ventures et Directeur exécutif External Science & Innovation chez Pfizer.

« Nous sommes très heureux d’accueillir ces investisseurs institutionnels et stratégiques de premier plan aux États-Unis et en Europe dans le cadre de ce tour de financement, » a déclaré Debasish Roychowdhury, MD, président du conseil d’administration d’ImCheck. « Nous pensons que cette Série B vient clairement valider notre pipeline et son potentiel dans le cancer et les maladies auto-immunes. »

Dentons Europe et Dechert LLP sont intervenus en tant que conseillers juridiques dans le cadre de l’opération. Trophic Communications est intervenu en soutien des relations investisseurs et ATCG Partners en support de la communication et des relations média en France.

_______________________

[*] InnoBio 2 est un fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie, géré par Bpifrance qui en est également souscripteur aux côtés de Sanofi, Boehringer Ingelheim, Takeda, Ipsen, Servier et Pasteur Mutualité.

Source : ImCheck

 








MyPharma Editions

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents