Edition du 19-10-2021

ImCheck lève 48 millions d’euros pour faire progresser son pipeline clinique d’anticorps

Publié le mercredi 4 décembre 2019

ImCheck lève 48 millions d'euros pour faire progresser son pipeline clinique d'anticorpsImCheck Therapeutics, société de biotechnologie qui développe un anticorps first-in-class activant les lymphocytes T gamma delta dans diverses indications en oncologie et un portefeuille d’immunothérapies innovantes pour le traitement des cancers et des maladies auto-immunes, a annoncé une levée de fonds de série B de 48 millions d’euros ($53 millions).

Cette levée de fonds a été menée conjointement par Bpifrance, au travers de ses fonds InnoBio 2 [*] et Large Venture, et Pfizer Ventures, la société de capital-risque de Pfizer Inc. (NYSE : PFE) qui sont rejoints par de nouveaux investisseurs : Wellington Partners, Agent Capital et Alexandria Venture Investments. Life Sciences Partners (LSP), Gimv, Idinvest Partners, Kurma Partners et Boehringer Ingelheim Venture Fund, investisseurs de la série A de 20 millions d’euros réalisée en 2017, ont également largement participé à ce nouveau tour de financement. Les fonds apportés dans la série B permettront à ImCheck de financer, d’une part, l’essai clinique de l’anticorps first-in-class ICT01 et, d’autre part, d’étendre son large portefeuille d’immunomodulateurs ciblant la super-famille des butyrophilines et de conduire de nouveaux programmes d’anticorps d’immuno-oncologie jusqu’à l’entrée en phase clinique chez l’Homme.

« Le premier essai clinique d’ICT01 débutera l’an prochain et s’appuie sur une recherche translationnelle solide ayant démontré son potentiel d’activation des cellules T pour tuer les cellules tumorales. Financements non dilutifs inclus, cette seconde levée de fonds porte à près de 72 millions d’euros le total des capitaux levés en un peu plus de 2 ans et nous permet d’accélérer le développement de notre pipeline unique en immuno-oncologie, d’étudier plus avant le potentiel de nos anticorps dans les maladies auto-immunes, de mettre en place nos opérations cliniques et enfin de développer notre présence aux États-Unis, »  a déclaré Pierre d’Epenoux, président d’ImCheck Therapeutics.

Le conseil d’administration d’ImCheck évolue et accueille désormais, Thibaut Roulon de Bpifrance, Michael Baran de Pfizer Ventures, Regina Hodits de Wellington, Rémi Droller de Kurma, Vincent Brichard de LSP, Bram Vanparys de Gimv, Debasish Roychowdhury, président indépendant et Pierre d’Epenoux, CEO d’ImCheck.

« ImCheck est dirigée par une équipe très expérimentée et a construit un pipeline d’anticorps immunomodulateurs first-in-class ciblant les lymphocytes T gamma delta, qui pourraient étendre significativement la panoplie des immunomodulateurs disponibles pour le traitement du cancer, »
a ajouté Thibaut Roulon, PhD, Directeur d’investissements chez Bpifrance.

« Nous avons la conviction qu’une meilleure compréhension de l’activation des lymphocytes T gamma delta pourrait constituer les fondements d’un domaine de recherche doté d’un immense potentiel pour le traitement de patients atteints de certains cancers et de maladies auto-immunes.Nous sommes heureux d’avoir codirigé ce tour de financement, » a commenté Michael Baran, PhD, MBA, Directeur Pfizer Ventures et Directeur exécutif External Science & Innovation chez Pfizer.

« Nous sommes très heureux d’accueillir ces investisseurs institutionnels et stratégiques de premier plan aux États-Unis et en Europe dans le cadre de ce tour de financement, » a déclaré Debasish Roychowdhury, MD, président du conseil d’administration d’ImCheck. « Nous pensons que cette Série B vient clairement valider notre pipeline et son potentiel dans le cancer et les maladies auto-immunes. »

Dentons Europe et Dechert LLP sont intervenus en tant que conseillers juridiques dans le cadre de l’opération. Trophic Communications est intervenu en soutien des relations investisseurs et ATCG Partners en support de la communication et des relations média en France.

_______________________

[*] InnoBio 2 est un fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie, géré par Bpifrance qui en est également souscripteur aux côtés de Sanofi, Boehringer Ingelheim, Takeda, Ipsen, Servier et Pasteur Mutualité.

Source : ImCheck

 








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents