Edition du 29-10-2020

Imcyse : les résultats de phase 1b dans le diabète de type 1 présentés au congrès de l’EASD 2019

Publié le mercredi 18 septembre 2019

Imcyse : les résultats de phase 1b dans le diabète de type 1 présentés au congrès de l’EASD 2019Imcyse, société au stade clinique développant des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé aujourd’hui la présentation des résultats de son premier essai clinique de phase 1b chez des patients avec un diagnostic récent de diabète de type 1. La société présentera un poster lors du congrès de l’EASD (European Association for the Study of Diabetes) qui se tient à Barcelone, en Espagne, du 16 au 20 septembre.

Les résultats de l’essai clinique ont montré un excellent profil d’innocuité, atteignant l’objectif principal de l’étude. Pour la toute première fois, des lymphocytes CD4 cytolytiques induits par Imotope ont été détectés chez l’Homme, ainsi qu’une baisse concomitante des lymphocytes T effecteurs impliqués dans la maladie, ce qui conforte le mécanisme d’action décrit précédemment dans des modèles animaux. De plus, les résultats cliniques préliminaires semblent prometteurs avec de meilleurs résultats dans les cohortes ayant reçu des doses plus élevées. Il a été démontré que ces bons résultats sont liés aux réponses immunologiques décrites plus haut.

Le Dr Jean Van Rampelbergh présentera le poster P732 le 18 septembre, durant la séance dédiée aux nouvelles pistes de traitement du diabète de 13h15 à 14h15 (Poster Event D on new avenues in diabetes treatment).

Cette étude clinique en double aveugle contre placebo et en escalade de doses (trois doses) a concerné 41 patients jeunes adultes atteints de diabète insulinodépendant de type 1, diagnostiqués moins de six mois avant leur entrée dans l’étude. Elle a été conduite dans sept pays européens (Belgique, Danemark, France, Allemagne, Lituanie, Suède et Royaume-Uni). Les patients ont reçu un total de quatre injections sous-cutanées de IMCY-0098 à raison d’une toutes les deux semaines. Les données cliniques et immunologiques ont été enregistrées à différents moments de l’essai et au total pendant six mois. Un suivi de long terme allant jusqu’à 12 mois doit être finalisé fin 2019.

« Ces résultats nous confortent dans notre perspective de faire avancer l’Imotope™ IMCY-0098 vers sa prochaine phase de développement clinique, et de mettre en place des projets de recherche supplémentaires pour des maladies auto-immunes avec des besoins cliniques importants », déclare Thomas Taapken, Président d’Imcyse. « La confirmation du mode d’action de notre lead ouvre également la voie à des projets de collaboration avec des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques intéressées par l’exploitation conjointe de notre technologie dans d’autres domaines thérapeutiques. »

La plateforme technologique sans équivalent d’Imcyse est basée sur des peptides modifiés spécifiques, les Imotopes™, qui induisent la génération de lymphocytes CD4 cytolytiques. Ces lymphocytes CD4 cytolytiques sont capables d’éliminer activement et spécifiquement les cellules immunitaires impliquées dans la pathogénèse de la maladie auto-immune ciblée. Le traitement par un Imotope™ spécifique pourrait permettre l’interruption de la réponse immunitaire pathologique à l’origine du processus de destruction des cellules bêta du pancréas, sécrétrices d’insuline, et donc stopper la progression de la maladie. IMCY-0098 est le principal candidat médicament du portefeuille de recherche de la société.

Cette étude a bénéficié d’un financement européen dans le cadre du programme EXALT, soutenu par le 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne et du soutien financier de la région Wallonne (DGO6).

Source : Imcyse








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Publié le 29 octobre 2020
Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Bone Therapeutics et Catalent Pharma Solutions ont annoncé la signature d’un accord d’achat d’actions et d’un accord d’approvisionnement. Ces accords permettront d’optimiser et de réaliser des économies sur les opérations de fabrication d’ALLOB, le produit de thérapie cellulaire allogénique de Bone Therapeutics. Ils permettront par ailleurs à Bone Therapeutics de recentrer sa stratégie sur le développement de produits de thérapie cellulaire et génique issus de sa plateforme de CSM (Cellules Stromales Mésenchymateuses) différenciées, en orthopédie et dans d’autres indications.

Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Publié le 29 octobre 2020
Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé qu’un brevet de formulation couvrant le NCX 470 a été délivré par l’Office Européen des Brevets, prolongeant l’exclusivité européenne de la protection du NCX 470 jusqu’en 2039. Un brevet équivalent a déjà été délivré aux Etats-Unis et le NCX 470 est également protégé par un brevet couvrant sa composition de matière.

Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Publié le 29 octobre 2020
Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Sanofi a conclu un accord avec Merck & Co (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada) pour la conduite d’un essai clinique de phase II visant à évaluer la sécurité, la pharmacocinétique et l’efficacité préliminaire de THOR-707, un candidat IL-2 non-alpha hautement différencié qui pourrait devenir le meilleur de sa classe pharmacothérapeutique, associé ou administré en séquence avec le KEYTRUDA® (pembrolizumab) de MSD à des patients atteints de différents cancers.

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents