Edition du 07-07-2020

OSE Immunotherapeutics reçoit un paiement d’étape de 5,4 millions d’euros dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir

Publié le jeudi 19 septembre 2019

OSE Immunotherapeutics reçoit un paiement d’étape de 5,4 millions d’euros dans le cadre du Programme d’investissements d’avenirOSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un montant de 5,4 millions d’euros en tant que Projet de Recherche et Développement structurant pour la compétitivité (PSPC), suite au franchissement d’étapes de son projet collaboratif EFFI-CLIN. Ce financement intervient dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré par Bpifrance pour le compte de l’Etat. Ce programme est dédié au développement de BI 765063*, checkpoint inhibiteur myéloïde et antagoniste de SIRPα.

“Ce paiement d’étape valide les avancées réalisées sur le programme BI 765063, en cours de développement clinique en collaboration avec Boehringer Ingelheim. Ceci illustre la stratégie de la Société axée sur des produits innovants, candidats à des projets collaboratifs public-privé et à des partenariats permettant de générer des financements non dilutifs significatifs. Depuis début 2019, à ce paiement de 5,4 M€ s’ajoute un montant de 15 M€ versé par Boehringer Ingelheim à l’autorisation d’ouverture de la Phase 1 clinique et au premier patient traité. Son business modèle a permis à OSE d’avancer ses projets de recherche et de développement clinique avec succès, sans avoir recours à des financements dilutifs depuis son entrée en bourse en 2015. Avec quatre produits au stade clinique et une visibilité financière jusqu’à fin 2020, la Société est idéalement positionnée pour devenir l’un des leaders de l’immunothérapie en Europe », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

Ce premier paiement d’étape de 5,4 M€ a été versé dans le cadre du projet collaboratif EFFI-CLIN dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), dédié au développement de BI 765063, déclenché par la réalisation d’études de caractérisation de l’axe SIRPα/CD47 et d’efficacité préclinique, d’études réglementaires de toxicologie préclinique, la fabrication de lots BPF du produit et le développement d’un outil utilisé pour caractériser le profil immunitaire et les biomarqueurs retrouvés chez les patients.

Développé dans le cadre d’un accord de licence et de collaboration avec Boehringer Ingelheim, BI 765063 est en cours de Phase 1 clinique dans les tumeurs solides avancées et le premier patient a été inclus et traité en juin 2019. Il s’agit d’une étude de dose de BI 765063 administré seul ou en combinaison avec un anticorps monoclonal et antagoniste de PD-1 de Boehringer Ingelheim, BI 754091, un inhibiteur de point de contrôle des lymphocytes T. L’essai vise à évaluer la tolérance, la pharmacocinétique, la pharmacodynamie et des données préliminaires d’efficacité chez les patients atteints de tumeurs solides avancées.

* BI 765063, précédemment nommé OSE-172

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents