Edition du 18-05-2022

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics débute les études précliniques réglementaires pour l’entrée en phase I de son programme antagoniste du récepteur EP4

Publié le mercredi 9 décembre 2020

Cancer : Domain Therapeutics débute les études précliniques réglementaires pour l’entrée en phase I de son programme antagoniste du récepteur EP4Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et le développement de nouveaux médicaments ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) en immuno-oncologie, neurologie et maladies rares, a annoncé le démarrage des études précliniques réglementaires nécessaires à l’entrée en phase I sur le DT-9081, son candidat-médicament antagoniste du récepteur EP4 pour le traitement du cancer.

Les études des mécanismes immunosuppressifs responsables de l’effet limité des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICI) en clinique ont mené à l’identification et l’émergence du RCPG EP4 (EP4R). Certaines tumeurs relarguent la Prostaglandine E2, le ligand naturel de l’EP4R exprimé à la surface de certaines cellules immunitaires, ce qui conduit à l’échappement tumoral. Ce microenvironnement protumoral peut contribuer à altérer l’activité de certains ICIs. Ainsi, la combinaison d’un antagoniste du récepteur EP4 avec des ICIs pourrait restaurer leurs effets thérapeutiques et augmenter la population de patients répondeurs aux thérapies par ICIs.

Domain Therapeutics a développé un programme basé sur des petites molécules conçues pour adresser l’immunosuppression des ICIs médiée par la Prostaglandine E2. La société a sélectionné un candidat-médicament et lancé les étapes de production afin de débuter les études réglementaires. Actuellement, la société convertit des biomarqueurs précliniques en biomarqueurs cliniques pour apporter de la valeur au développement clinique.

« Il s’agit d’un jalon important pour notre société. Le DT-9081 est notre deuxième programme en immuno-oncologie à atteindre la phase de développement réglementaire – après le candidat-médicament antagoniste des récepteurs de l’adénosine développé en partenariat avec Merck KGaA », souligne Pascal Neuville, Directeur Général de Domain Therapeutics. « Le développement de nos candidats-médicaments vers les phases cliniques contribue à accroître significativement la valeur du portefeuille de Domain Therapeutics. »

Source : Domain Therapeutics








MyPharma Editions

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Publié le 18 mai 2022
Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé un premier sujet traité avec BioChaperone® Combo (« BC Combo ») dans l’essai clinique CT046.

Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Publié le 18 mai 2022
Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a présenté des données cliniques actualisées de l’essai clinique de phase 2/3 AAVance en cours avec la thérapie génique expérimentale LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869) lors de la 25e réunion annuelle de l’ASGCT (American Society for Gene & Cell Therapy) à Washington, DC.

Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Publié le 18 mai 2022
Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Genopole lance la 2e édition de Gene.iO, programme qui forme pendant un an les jeunes biotechs à la réussite d’une première levée de fonds ou accord commercial. Cet accompagnement Business, assuré par Genopole et des consultants experts de la bio-innovation, donne les armes stratégiques pour approcher et convaincre les investisseurs et les industriels.

Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 18 mai 2022
Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) au PXL065 et au PXL770 pour le traitement des patients atteints d’adrénomyéloneuropathie (AMN), la forme la plus courante d’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Publié le 17 mai 2022
Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Thabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, vient d’annoncer la nomination de Jérémie Mariau au poste de directeur général.

Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Publié le 17 mai 2022
Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Inserm Transfert vient d’annoncer la signature d’un accord de licence avec Novartis pour les travaux issus des recherches de l’équipe du Pr. Guillaume Canaud au sein de l’Institut Necker – Enfants Malade (INEM), dont l’Inserm est l’une des tutelles. Ces résultats de recherche visent à repositionner l’Alpelisib dans des indications de syndrome de CLOVES afin de soigner et soulager les patients atteints de cette maladie, prioritairement les jeunes enfants ayant des formes sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents