Edition du 19-06-2019

Accueil » A la Une » Cancer » Industrie » Stratégie

Immuno-oncologie : l’Institut Curie et Pierre Fabre renforcent leur partenariat

Publié le jeudi 21 mars 2019

Immuno-oncologie : l'Institut Curie et Pierre Fabre renforcent leur partenariatFort du succès de leur premier accord signé en 2017, l’Institut Curie et l’IRPF (Institut de Recherche Pierre Fabre) reconduisent leur partenariat pour identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques en immuno-oncologie. Les 2 partenaires se donnent pour objectif d’explorer de nouvelles cibles moléculaires susceptibles de moduler l’immunité impliquée dans le contrôle du développement des cancers en utilisant des modèles développés par l’Institut Curie en collaboration avec l’IRPF basés sur des cellules tumorales humaines.

« Faisant suite au succès de notre premier partenariat initié en 2017 avec l’Institut de Recherche Pierre Fabre, nous allons lancer une nouvelle collaboration qui vise à comprendre l’environnement immunitaire des tumeurs et l’exploiter encore mieux pour combattre le cancer. Nous allons mettre à contribution une deuxième équipe de l’unité U932 de l’Institut Curie et nous focaliser sur l’analyse détaillée  d’une nouvelle cible innovante en utilisant des modèles de cellules humaines développés spécifiquement pour la recherche en immuno-oncologie. Nous espérons au travers de cette collaboration aider concrètement au développement d’une nouvelle cible thérapeutique pour le traitement par immunothérapie de patients atteints de cancer », explique Sebastian Amigorena, directeur du Centre d’immunothérapie des cancers de l’Institut Curie et directeur de l’unité de recherche Immunité et cancer (U932 Institut Curie / Inserm / Université Paris Descartes).

« Le savoir-faire de Pierre Fabre en oncologie est fondé sur 35 ans d’expérience dans la découverte, le développement, la fabrication et la commercialisation de nouveaux traitements. Le renforcement de notre partenariat stratégique avec l’Institut Curie est conforme à notre engagement d’apporter des thérapies transformatrices aux patients atteints de cancer. Il associera l’exceptionnelle expertise en immuno-oncologie des oncologues et des biologistes de l’Institut Curie avec la capacité de nos équipes de chercheurs à rechercher et développer rapidement des candidats médicaments contre le cancer sur une nouvelle cible thérapeutique. », déclare Eric Chetaille (MD), directeur de l’Unité Innovation Oncologie chez Pierre Fabre.

« Nous nous réjouissons que le partenariat initié en 2017 avec les équipes de Pierre Fabre ait rencontré le succès attendu et se poursuive 18 mois supplémentaires.  C’est une belle illustration de l’intérêt d’établir un dialogue ouvert entre recherche académique et recherche industrielle. Des entreprises comme Pierre Fabre l’ont compris et se donnent les moyens d’être au rendez-vous de l’innovation dans le marché ultra compétitif de l’immuno-oncologie. », ajoute Amaury Martin, directeur de la valorisation et des partenariats industriels à l’Institut Curie et directeur de l’Institut Carnot Curie-Cancer.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Boehringer Ingelheim et Gubra, une société de biotechnologie basée au Danemark, ont annoncé un deuxième accord de collaboration et de licence pour le développement de nouveaux poly-agonistes peptidiques pour traiter l’obésité et des maladies associées.

Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Publié le 18 juin 2019
Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Imcyse, société basée en Belgique qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir levé 35M€ via un tour de table de série B et par d’autres biais. Ce financement va permettre le développement clinique de sa technologie dans le diabète de type 1, la sclérose en plaques et dans d’autres indications.

LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

Publié le 18 juin 2019
LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

LEO Pharma, l’un des leaders mondiaux de la dermatologie médicale, vient d’annoncer que Gitte Aabo allait quitter ses fonctions de Président et CEO après 27 années passées au sein de la société, dont 11 en tant que CEO. Le Conseil d’administration a nommé Catherine Mazzacco pour prendre sa relève à compter du 1er août 2019.

Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Publié le 18 juin 2019
Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Sanofi et Google vont créer un nouveau laboratoire d’innovation avec l’ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données.

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents