Edition du 19-06-2019

Maladies rares du vieillissement : Progelife lève 400 000 € pour développer ses molécules thérapeutiques innovantes

Publié le mercredi 20 mars 2019

Maladies rares du vieillissement : Progelife lève 400 000 € pour développer ses molécules thérapeutiques innovantesLa société Progelife a annoncé le 8 mars qu’elle venait de lever 400 000 € auprès d’un pool d’investisseurs indépendants avant sa prochaine opération de financement prévue fin 2019. Elle ambitionne ainsi d’atteindre de nouvelles preuves de concept in vivo et in vitro sur deux familles de molécules à visée thérapeutique et de poursuivre ainsi le développement de ses deux futurs médicaments :

. Le premier visant le traitement des patients atteints de Progeria, une maladie génétique rare et fatale, caractérisée par un vieillissement accéléré débutant au cours de l’enfance. Ce traitement pourrait être envisagé également pour d’autres pathologies génétiques dont les mécanismes cellulaires sont similaires à ceux identifiés pour la Progéria. Ce même traitement pourrait enfin bénéficier à des patients atteints d’autres maladies rares comme la Dystrophie musculaire congénitale par exemple.

. Le second se destinant au traitement des patients atteints de Xeroderma Pigmentosum (ou Maladie des enfants de la Lune), maladie génétique rare et grave, caractérisée par une sensibilité extrême aux ultraviolets induisant des lésions cutanées et oculaires sévères et des cancers de la peau multiples et récidivants.

Progelife, société technologique en pleine croissance, dotée d’une équipe de recherche internationale d’excellence, basée au cœur de la Faculté de Médecine d’Aix-Marseille Université,  développe depuis 4 ans de nouvelles molécules contre le vieillissement accéléré des enfants avec un impact prometteur sur le vieillissement physiologique. Ses découvertes l’ont conduite à concevoir deux solutions thérapeutiques brevetées dont les molécules ont été identifiées et validées initialement pour des maladies génétiques rares. Elles seront également transposées à des pathologies plus fréquentes liées au vieillissement généralisé de la population, avec des applications envisagées notamment sur des patients greffés ou atteints de certains cancers de la peau.

Ses brevets trouvent également des applications dans la cosméceutique. Progelife est l’actionnaire majoritaire de la startup Calysens, société spécialisée dans le développement de produits cosmétiques dérivés de la recherche scientifique. Calysens vient de procéder à sa 1ere levée de fonds auprès d’Obratori – startup studio du Groupe l’Occitane – et du groupe Pharma & Beauty le 11 février dernier. Son objectif est de lutter efficacement contre plusieurs facteurs environnementaux et endogènes responsables du vieillissement de la peau, et contribuer au « bien vieillir » des futurs utilisateurs grâce aux preuves scientifiques d’efficacité biologique et clinique obtenues.

Les deux fondateurs de Progelife, les professeurs hospitalo-universitaires Nicolas Lévy et Pierre Cau sont confiants sur le potentiel de développement de leur société. Frédéric Beneton, polytechnicien, les a d’ailleurs rejoints en début d’année en qualité de CEO. Il pilotera la stratégie financière et industrielle des structures Progelife et  Calysens.

Le positionnement de Progelife sur les pathologies rares du vieillissement et sa maîtrise unique des mécanismes sous-jacents lui permettent d’afficher des ambitions élevées sur le marché en pleine croissance du « Healthy Aging ».

Source : Progelife








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Boehringer Ingelheim et Gubra, une société de biotechnologie basée au Danemark, ont annoncé un deuxième accord de collaboration et de licence pour le développement de nouveaux poly-agonistes peptidiques pour traiter l’obésité et des maladies associées.

Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Publié le 18 juin 2019
Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Imcyse, société basée en Belgique qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir levé 35M€ via un tour de table de série B et par d’autres biais. Ce financement va permettre le développement clinique de sa technologie dans le diabète de type 1, la sclérose en plaques et dans d’autres indications.

LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

Publié le 18 juin 2019
LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

LEO Pharma, l’un des leaders mondiaux de la dermatologie médicale, vient d’annoncer que Gitte Aabo allait quitter ses fonctions de Président et CEO après 27 années passées au sein de la société, dont 11 en tant que CEO. Le Conseil d’administration a nommé Catherine Mazzacco pour prendre sa relève à compter du 1er août 2019.

Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Publié le 18 juin 2019
Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Sanofi et Google vont créer un nouveau laboratoire d’innovation avec l’ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données.

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents