Edition du 21-01-2022

Pfizer obtient une option exclusive pour acquérir Vivet Therapeutics

Publié le jeudi 21 mars 2019

Pfizer obtient une option exclusive pour acquérir Vivet Therapeutics Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie dédiée au développement de thérapies géniques pour des maladies héréditaires du foie, et Pfizer ont annoncé aujourd’hui que le groupe américain a acquis 15% des parts du capital de Vivet ainsi qu’une une option exclusive d’acquisition du capital restant. Pfizer et Vivet collaboreront au développement du produit VTX-801, propriété de Vivet, contre la maladie de Wilson.

« Nous nous réjouissons de l’arrivée de Pfizer en tant qu’actionnaire et partenaire qui nous aidera à poursuivre nos efforts de développement de traitements pour les patients souffrant de troubles héréditaires du foie. Cet investissement démontre clairement la valeur des approches innovantes de Vivet en thérapie génique. »

La maladie de Wilson est une maladie génétique rare d’origine hépatique et potentiellement mortelle, caractérisée par une accumulation excessive de cuivre dans l’organisme, plus particulièrement dans le foie et le cerveau. Cette pathologie est liée à un dysfonctionnement du transport du cuivre entraînant une toxicité cumulative de celui-ci. Chez les patients atteints de la maladie de Wilson, une mutation monogénique désactive la voie d’excrétion biliaire normale du cuivre, (réduit l’expression de ceruloplasmine) conduisant à une accumulation excessive de cuivre dans le foie et d’autres organes, notamment le système nerveux central. Non traitée, la maladie de Wilson entraîne divers symptômes hépatiques (inflammation, fibrose et cirrhose), neurologiques et psychiatriques, de sévérité variable. C’est une maladie potentiellement mortelle ne pouvant être guérie totalement que par une greffe du foie. Les thérapies existantes pour la maladie de Wilson ont une efficacité sous-optimale ou des effets indésirables importants pour de nombreux patients.

Jean-Philippe Combal, Co-Fondateur et Président de la Société Vivet Therapeutics, a déclaré : « Nous nous réjouissons de l’arrivée de Pfizer en tant qu’actionnaire et partenaire qui nous aidera à poursuivre nos efforts de développement de traitements pour les patients souffrant de troubles héréditaires du foie. Cet investissement démontre clairement la valeur des approches innovantes de Vivet en thérapie génique. »

Mikael Dolsten, Chef de la direction scientifique et Président mondial de Pfizer dans les domaines de la recherche, du développement et de la médecine, a déclaré : « Pfizer s’efforce d’améliorer de manière significative la vie des patients atteints de maladies rares. Notre partenariat avec Vivet représente une avancée importante au niveau de l’engagement de Pfizer de collaborer avec la communauté scientifique et accélérer le développement de notre portefeuille de thérapie génique. »

L’expertise de Pfizer combinée à celle de Vivet dans le domaine de la thérapie génique à base d’AAV pour les maladies métaboliques offre l’occasion de mettre au point un médicament révolutionnaire qui pourrait réellement améliorer la vie des patients atteints de la maladie de Wilson. « VTX-801 pourrait constituer une option thérapeutique potentiellement transformatrice pour les patients atteints de la maladie de Wilson en s’attaquant directement à la cause sous-jacente de la maladie, à savoir l’impossibilité d’excréter du cuivre en raison d’une mutation du gène qui code pour cette fonction », a déclaré Seng Cheng, Senior Vice-Président et Directeur scientifique de l’unité de recherche sur les maladies rares de Pfizer.

Selon les termes de l’accord, Pfizer a versé environ 45 millions d’euros lors de la signature et pourrait verser jusqu’à 560 millions d’euros, incluant le paiement de la levée de l’option, sous réserve de la réalisation de certains jalons cliniques, réglementaires et commerciaux. Pfizer peut exercer son option d’acquérir 100% de Vivet à la suite de l’obtention par la société de certaines données de l’essai clinique de phase I / II pour VTX-801. Dans le cadre de cet accord, Monika Vnuk, M.D., Vice-Présidente Worldwide Business Development chez Pfizer, rejoindra le conseil d’administration de Vivet. Les autres termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Gloria Gonzalez-Aseguinolaza, Co-Fondatrice et Directrice scientifique de Vivet, a déclaré : « Le potentiel de VTX-801 a déjà été démontré dans des modèles précliniques et notre partenariat avec Pfizer contribuera à accélérer le développement de VTX-801 et à étendre nos autres technologies innovantes. »

En plus de son programme dans la maladie de Wilson, Vivet développe des programmes de thérapie génique ciblant le foie pour la cholestase intrahépatique progressive familiale (PIFC) dans le traitement des anomalies de l’excrétion de la bile, et la citrullinémie pour les anomalies du cycle de l’urée, entraînant une accumulation d’ammoniac et d’autres substances toxiques dans le sang.

Source : Vivet Therapeutics / Pfizer








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents