Edition du 18-01-2022

InBrain Pharma lève 1 million d’euros pour accélérer le développement de sa technologie de Brain Infusion

Publié le lundi 11 mars 2019

InBrain Pharma lève 1 million d'euros pour accélérer le développement de sa technologie de Brain InfusionInBrain Pharma a annoncé un financement de 1 million d’euros en amorçage, bouclé lors d’un tour de table auprès de Finovam, Nord France Amorçage et un réseau de Business Angels. Créée en 2018 à partir de travaux de recherche menés par le Pr. David DEVOS, la start-up, développe des solutions innovantes pour lutter contre les maladies neurodégénératives basées sur la Brain Infusion, consistant en l’administration contrôlée d’une substance au niveau du système nerveux central. 

Ce financement vise notamment à engager des essais cliniques chez l’Homme pour sa nouvelle solution thérapeutique à destination des patients atteints par la maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson touche actuellement 200 000 personnes en France, dont 22 000 cas en région Hauts-de-France. Face aux manques de solutions à proposer aux patients et fort de résultats de recherche prometteurs, l’équipe d’InBrain Pharma s’engage pour offrir de nouveaux traitements basés sur la Brain Infusion, consistant en l’administration contrôlée d’une substance au niveau du système nerveux central.

« La maladie de Parkinson entraine un manque de dopamine dans le cerveau. Actuellement, le traitement de cette maladie s’effectue par la prise par voie orale de L-Dopa, un précurseur de la dopamine présentant l’avantage de passer la barrière digestive et la barrière hématoencéphalique (BHE) à l’inverse de la dopamine. Mais ce traitement entraine des complications motrices très invalidantes chez 50 % des patients après 5 ans et 80 % après 10 ans, » explique le Professeur David DEVOS, PU-PH au CHU de Lille, Université de Lille, laboratoire INSERM U1171, dont les travaux constituent le socle de la start-up InBrain Pharma.

À l’instar du concept d’administration en continue d’insuline chez les patients diabétiques, le Pr David DEVOS a l’idée de développer l’administration de la dopamine en condition anaérobie et en intracérébrale aux patients atteints de la maladie de Parkinson au stade de complications du traitement oral, soit après 5 à 7 ans d’évolution.

« La dopamine produite sans oxygène est stockée dans une pompe implantée en sous-cutané dans la région abdominale à laquelle est reliée un fin cathéter tunnelisé sous la peau, permettant de distribuer localement la dopamine dans les ventricules cérébraux évitant les effets indésirables périphériques. Nos essais précliniques réalisés jusqu’à présent sont très encourageants et rassurants. Nous sommes particulièrement confiants à l’idée de passer aux essais cliniques chez une petite cohorte de patients, dont les résultats conforteront notre stratégie thérapeutique. En tant que professionnel de santé, je suis heureuse de contribuer à l’émergence d’une nouvelle solution thérapeutique pour les malades que nous accompagnons, » témoigne le Docteur Caroline MOREAU, Directrice Clinique d’InBrain Pharma.

De nombreuses marques d’intérêts recensées auprès d’acteurs industriels pharmaceutiques viennent confirmer le potentiel de la technologie. En parallèle, les succès et distinctions se multiplient et renforcent la reconnaissance scientifique du projet. En 2017, InBrain Pharma est désignée lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt de la Fondation de l’Université de Lille qui lui permet d’obtenir un financement de 200 000 euros. En 2018, l’entreprise InBrain Pharma est créée pour exploiter la technologie grâce à une licence signée avec la SATT Nord. Cette même année la start-up figure également parmi les lauréats du concours de l’innovation i-Lab. Elle obtient par ailleurs un financement via le Plan d’Investissement d’Avenir opéré par Bpifrance et la région Hauts-de-France.

Fin 2018, InBrain Pharma réalise sa première levée de fonds pour un montant de plus d’1 million d’euros auprès de Finovam Gestion, de Nord France Amorçage et de Business Angels. La prochaine grande étape pour InBrain Pharma est le début d’un essai clinique au premier semestre 2020 sur 20 patients. L’objectif de cet essai est de démontrer la sécurité et l’efficacité du concept avec un gain de qualité de vie important pour le patient.

« InBrain Pharma a su développer une technologie à la fois attendue par les acteurs industriels pharmaceutiques, les professionnels de santé et les patients. Son potentiel sur le marché est prometteur et de nouveaux horizons s’ouvrent pour InBrain Pharma grâce à la qualité de la recherche sur laquelle repose son activité, » assure le Docteur Matthieu FISICHELLA, CEO & Co-fondateur d’InBrain Pharma.

Source : InBrain Pharma








MyPharma Editions

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents