Edition du 17-12-2018

Inégalités de santé : Il faut « combler les carences de l’information statistique » en France, selon Roselyne Bachelot

Publié le mardi 12 janvier 2010

Lors d’un colloque qui se tenait lundi 11 janvier et qui était consacré aux inégalités sociales de santé, Roselyne Bachelot, la ministre de la santé, a insisté sur la nécessité « de disposer d’indicateurs de santé qui tiennent compte des inégalités sociales et territoriales » et de cibler les actions afin qu’elles soient plus justes dans leurs effets.

 « Les politiques de santé à spectre large, s’adressant à tous, parce qu’elles atteignent toujours en priorité les personnes les mieux informées et les mieux formées, ont démontré leurs limites. Pour être plus justes dans leurs effets, les actions engagées doivent être mieux ciblées. (…) L’imprécision de nos indicateurs constitue en ce sens une carence préjudiciable, occultant l’inégal partage du progrès accompli en matière de bien-être et d’espérance de vie. Ainsi, je partage le souci exprimé par le haut conseil de santé publique de combler les carences de l’information statistique dans notre pays », a expliqué Roselyne Bachelot dans son discours de clôture.

Au cours de ce colloque organisé par la direction générale de la santé et l’institut de recherche en santé publique avec la collaboration du haut conseil de la santé publique, sont intervenus notamment, Sir Michael Marmot, président de la commission « Déterminants sociaux de la santé » de l’OMS, Owen Metcalfe, de l’Institut de santé publique d’Irlande, membre du consortium européen « Determine », regroupant 59 institutions gouvernementales, agences ou associations de 26 pays de l’Union Européenne et dont les objectifs spécifiques sont notamment d’identifier et d’évaluer les politiques et les pratiques nationales pour promouvoir l’équité en santé et Thierry Lang, auteur du rapport sur les inégalités sociales de santé du haut conseil de la santé publique.

L’ensemble des intervenants ont insisté sur la notion d’un gradient dans les inégalités sociales de santé, gradient traversant l’ensemble des catégories sociales plutôt que sur une vision dichotomique, distinguant les personnes en situation de précarité des autres.

Dans son discours de clôture, la ministre a indiqué que les objectifs de la prochaine loi de santé publique devront intégrer la nécessité de réduire les inégalités sociale de santé en modifiant les déterminants de l’accès aux soins, à la prévention et au dépistage. Elle a insisté sur la nécessité « de disposer d’indicateurs de santé qui tiennent compte des inégalités sociales et territoriales » et de cibler les actions afin qu’elles soient plus justes dans leurs effets.

Elle a constaté « l’inégal partage du progrès accompli en matière de bien-être et d’espérance de vie », d’où la nécessité de poursuivre la recherche concernant les déterminants de ces inégalités. Roselyne Bachelot a rappelé que la lutte contre ces inégalités est déjà inscrite notamment dans le plan cancer et dans le plan santé environnement.

« L’approche transdisciplinaire avec l’appui des sciences sociales est indispensable. Lever les obstacles financiers à l’accès aux soins est nécessaire et pourtant pas suffisant », estime Roselyne Bachelot. L’inégalité d’information n’étant pas le moindre déterminant des inégalités de santé. La ministre a souhaité que  » les objectifs de santé publique soient intégrés à toutes les politiques, afin qu’ils soient effectivement atteints, soulignant ainsi l’importance du travail en commun de l’ensemble des secteurs intervenants ».

 Source : ministère de la Santé








MyPharma Editions

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions