Edition du 26-01-2021

InGen BioSciences : Le Dr Isabelle Buckle nommée PDG du groupe

Publié le vendredi 17 décembre 2010

InGen BioSciences, groupe qui développe et distribue des kits de diagnostic in vitro innovants pour usage clinique, annonce aujourd’hui la nomination du Dr. Isabelle Buckle au poste de Présidente Directrice Générale. Elle remplace Jean-Pierre Hermet qui occupe désormais le poste de Président du Conseil de Surveillance.

Le Dr. Buckle aura des responsabilités exécutives pour les deux filiales du groupe : InGen, un fournisseur majeur qui propose à ses 750 clients en Europe, une large sélection de réactifs performants couplés à des plateformes analytiques ; et InGen BioSciences, la branche R&D du groupe spécialisée dans la mise sur le marché de tests non-invasifs, rapides, économiques et pertinents pour l’usage clinique. Le chiffre d’affaires du groupe a atteint 20 millions d’euros en 2009, ce qui est significatif pour une jeune société de biotechnologie.

« Isabelle Buckle possède une excellente formation académique et une expérience professionnelle remarquable », indique Jean-Pierre Hermet, Président du Conseil de Surveillance du groupe InGen BioSciences. « Nous avons toute confiance dans sa capacité à atteindre notre objectif : faire du groupe InGen BioSciences un leader européen du diagnostic in vitro. »

Avant de rejoindre InGen BioSciences, le Dr. Isabelle Buckle, 49 ans, a occupé pendant cinq ans le poste de Directrice Commerciale des Comptes Stratégiques Internationaux au sein d’Applied Biosystems (maintenant Life Technologies). Elle y était responsable de la croissance du chiffre d’affaires et du développement des relations commerciales avec les clients pharmaceutiques internationaux. Auparavant, pendant six ans, chez Ciphergen Biosystems, une société à la pointe de l’innovation dans le domaine de la protéomique, Isabelle Buckle a été Directrice Régionale pour l’Europe du Sud, la Belgique et la Suisse. A ce poste, elle a créé la filiale française, puis a lancé avec succès une nouvelle technologie de pointe en protéomique. Elle a ensuite été responsable du développement Diagnostic pour l’Europe, en charge des collaborations avec des institutions cliniques pour rassembler et développer les connaissances scientifiques et cliniques d’experts de niveau international sur une série de sujets en rapports avec des pathologies en médecine translationnelle. Avant de rejoindre Ciphergen Biosystems, le Dr. Buckle a travaillé pendant neuf ans chez Amersham Pharmacia Biotech (maintenant GE). Elle a occupé successivement différents postes : Spécialiste Technique, puis Responsable du Support Produit, Directeur France pour l’académie et la recherche clinique, et enfin, Directeur Europe Ventes et Marketing de la division « Lab Separation ». Le Dr. Buckle possède une licence et un DEA de biochimie, et est titulaire d’un doctorat de microbiologie de l’université de Paris VII pour son travail de thèse réalisé à l’Institut Pasteur.

« Je suis ravie de travailler au sein d’une société dynamique, avec des professionnels reconnus de la protéomique et de la synthèse de nouveaux antigènes recombinants. Les nombreuses opportunités qui se profilent vont permettre à la fois d’augmenter notre offre en matière de distribution et de continuer à fournir notre filiale R&D en nouveaux produits qui contribuent à des applications cliniques et diagnostiques », souligne le Dr. Isabelle Buckle, PDG du groupe InGen BioSciences.

Depuis sa création en 2005, le groupe InGen BioSciences a connu un taux actuariel (CAGR) de 19 pour cent. L’objectif du groupe est de fournir aux chirurgiens orthopédiques, aux spécialistes des maladies infectieuses et aux autres professionnels de santé, des outils faciles d’emploi pour le diagnostic non-invasif d’infections pré et post-implantatoires. Son premier produit propriétaire, le BJI InoPlex(TM), a été mis sur le marché au cours de l’année 2010. Le groupe prévoit de développer des produits de sérologie et d’immunodiagnostic pour étoffer son portefeuille actuel. Le Dr. Buckle perçoit un potentiel de marché important pour ces produits, car ils répondent aux besoins actuels et à venir dans le domaine en constante évolution du diagnostic humain.

Source : InGen BioSciences








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents