Edition du 23-01-2022

Innate Pharma : 1er patient traité dans l’essai de phase I testant IPH4102

Publié le jeudi 3 décembre 2015

Innate Pharma : 1er patient traité dans l'essai de phase I testant IPH4102La société Innate Pharma a annoncé jeudi qu’un premier patient a été traité dans l’essai de Phase I testant IPH4102 chez des patients présentant un lymphome T cutané (LTC) en rechute ou réfractaire.

IPH4102 est un anticorps monoclonal cytotoxique « first-in-class » reconnaissant KIR3DL2, un marqueur tumoral spécifiquement exprimé dans la plupart des sous-types de LTC. Il a le statut de médicament orphelin dans l’Union Européenne pour le traitement des LTC.

« Nous sommes très fiers de cette étape majeure pour IPH4102, un programme entièrement développé par Innate Pharma. IPH4102 a bénéficié d’une collaboration constante avec l’Hôpital Saint-Louis à Paris, et plus particulièrement avec le Pr Martine Bagot, Chef du Service de Dermatologie et co-découvreur de la cible KIR3DL2 avec le Pr Armand Bensussan. Désormais, plusieurs centres experts de référence sont impliqués dans le développement de notre anticorps en Europe et aux États-Unis, et nous sommes dans des conditions optimales pour amener ce produit aux patients en fort besoin médical », déclare Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma.

Hervé Brailly, Président du directoire et cofondateur d’Innate Pharma, précise : « D’un point de vue stratégique, IPH4102 vient enrichir et apporter une diversification à notre pipeline : c’est notre premier anticorps cytotoxique ; en ciblant KIR3DL2, il vise à détruire les cellules de LTC. Le ciblage d’une population de patients bien définie, couplé à la mise au point d’un biomarqueur, permettent d’envisager un développement direct vers une possible approbation réglementaire. Ceci fonde notre intérêt à conserver l’intégralité des droits de développement, et éventuellement de commercialisation ».

Cet essai de Phase I comprend une escalade de doses suivie d’une extension de cohortes, dont les premières données sont respectivement attendues à la fin de 2017 et 2018. Ce programme a été présenté lors d’une discussion à New York menée par le Pr Youn H. Kim, MD, Professeur de Dermatologie, Directeur du programme multidisciplinaire sur les lymphomes cutanés et Directeur Médical du service de Photophorèse au Centre Médical de Stanford, ainsi que lors d’un séminaire du Pr Martine Bagot à Paris. Les présentations sont disponibles sur le site internet d’Innate Pharma.

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents