Edition du 23-05-2018

Innate Pharma collabore avec le NCIC Clinical Trials Group dans le cancer de l’ovaire

Publié le lundi 9 mars 2015

Innate Pharma, société biopharmaceutique qui développe des anticorps thérapeutiques innovants contre le cancer et les maladies inflammatoires, a annoncé que des investigateurs du NCIC Clinical Trials Group* (« NCIC CTG ») ont présenté le rationnel et le protocole de l’essai clinique de Phase I/II testant IPH2201, un anticorps immunomodulateur anti-NKG2A « first-in-class », en monothérapie chez des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire de haut grade.

Cette présentation a eu lieu lors du 13ème Congrès international sur les thérapies ciblées anti-cancer (Targeted Anticancer Therapies, « TAT »). Le NCIC CTG est le sponsor de cette étude (connue sous le nom de IND.221) qui sera menée au Canada. Dans la première partie de l’étude, les patientes recevront IPH2201 à l’un des trois niveaux de dose définis par le protocole. Par la suite, vingt patientes supplémentaires seront réparties en deux groupes, selon la sensibilité ou la résistance de leur cancer aux sels de platine.

« Nous sommes particulièrement enthousiasmés de travailler avec le NCIC CTG, un groupe coopérateur de renommée internationale, qui a une longue expérience dans le traitement du cancer de l’ovaire. Ce deuxième essai débutera dans les prochains mois, conformément à notre plan initial, qui prévoit de démarrer plusieurs essais cliniques de Phase II avec IPH2201 en 2015 », déclare Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma.

Lesley Seymour, Director of the Investigational New Drug Program au NCIC CTG, indique: « Le domaine émergent de l’immunothérapie des cancers nous enthousiasme. Les besoins médicaux dans le cancer de l’ovaire sont importants et il existe un fort rationnel scientifique pour tester des traitements par immunothérapie dans cette maladie. NKG2A est une nouvelle cible dans ce domaine passionnant. IPH2201 a démontré un bon profil de tolérance chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde lors d’une étude de Phase I de sécurité. Le NCIC CTG est impatient de tester cet anticorps immunomodulateur « first in class » chez des patientes ayant un cancer de l’ovaire en rechute ».

Le rationnel de l’essai est basé sur la surexpression fréquente (approximativement chez 70 à 80% des patientes) de HLA-E, le ligand de NKG2A, dans le cancer de l’ovaire (données internes, et Gooden, OncoImmunol, 2012). La surexpression de HLA-E est un facteur de mauvais pronostic dans les tumeurs gynécologiques (Gooden, PNAS, 2011). De plus, la présence de lymphocytes infiltrant la tumeur est corrélée avec un pronostic favorable (Zhang, N Engl J Med, 2003; Sato, PNAS, 2005), en particulier dans les cancers présentant une expression élevée de HLA-E (Gooden, PNAS, 2011). La reconnaissance entre IPH2201 et NKG2A empêche l’inhibition des cellules NK et T CD8+ par HLA-E. La stimulation des deux bras – inné et adaptatif – du système immunitaire offre l’espoir d’obtenir une activité antitumorale clinique et pharmacologique. Dans un essai de Phase I d’escalade de dose, IPH2201 a démontré un bon profil de tolérance. Les données de pharmacocinétique et de pharmacodynamique issues de cette Phase I ont également été présentées lors du congrès.

La présentation est disponible sur le site d’Innate Pharma dans la section produit/IPH2201.

* Groupe des essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions