Edition du 04-07-2022

Innate Pharma : données cliniques pour lirilumab et IPH4102 au congrès de l’ASH

Publié le lundi 5 décembre 2016

Innate Pharma : données cliniques pour lirilumab et IPH4102 au congrès de l'ASHInnate Pharma a annoncé des résultats cliniques pour lirilumab et IPH4102 dans deux posters présentés au congrès annuel de l’American Society of Hematology (ASH) 2016, qui se tient du 3 au 6 décembre à San Diego.

– Le poster 1826 intitulé « First-in-Human, Multicenter Phase I Study of IPH4102, First-in-Class Humanized Anti-KIR3DL2 Monoclonal Antibody, in Relapsed/Refractory Cutaneous T-Cell Lymphomas : Preliminary Safety, Exploratory and Clinical Activity Results » a été présenté par le Pr Y. Kim (Stanford Cancer Institute), investigatrice de l’étude. IPH4102 est l’anticorps « first-in-class » ciblant KIR3DL2 dont Innate Pharma détient les droits exclusifs.

Ce poster présente des résultats préliminaires pour les sept premiers niveaux de la partie en escalade de dose de l’étude de Phase I testant IPH4102[1]. Ces résultats ont montré que le candidat médicament est bien toléré chez les patients présentant un LTC[2] en rechute ou réfractaire et un taux de réponse global de 38% dans la population évaluable, tous niveaux de doses confondus.

L’étude des biomarqueurs exploratoires montre une amélioration clinique au niveau de la peau qui s’accompagne d’une diminution des cellules tumorales et de la normalisation du système  immunitaire dans le microenvironnement tumoral. Toutes les réponses étaient en cours au moment de la présentation du poster.

Les trois patients du huitième niveau de dose (3 mg/kg) ont été inclus et aucune toxicité limitant la dose n’a été observée. Deux niveaux de dose additionnels (6 and 10 mg/kg) restent à évaluer dans la partie en escalade de dose de cette étude.

– Le poster 1641 intitulé « Phase IB/II Study of Lirilumab in Combination with Azacytidine in Patients with Relapsed Acute Myeloid Leukemia » a été présenté par le Dr. N. Daver (Department of Leukemia, MD Anderson Cancer Center).
Lirilumab est un anticorps monoclonal humain inhibiteur de point de contrôle immunitaire (IPCI ou checkpoint inhibitors) bloquant les récepteurs inhibiteurs KIR, exprimés à la surface des cellules NK. En bloquant ces récepteurs, lirilumab favorise l’activation des cellules NK entraînant la destruction des cellules tumorales. Innate Pharma a licencié Lirilumab à Bristol-Myers Squibb.

Cette étude de Phase Ib/II teste lirilumab en combinaison avec azacytidine dans une population de patients lourdement prétraités présentant une LAM en rechute. Les doses maximales d’azacytidine et de lirilumab[3] y ont été bien tolérées. Aucune toxicité limitant la dose n’a été observée. Les données préliminaires d’efficacité pour vingt-cinq patients évaluables ont montré un taux de réponse de 20% incluant deux patients ayant atteint une rémission complète ou une rémission complète avec une récupération hématologique et trois patients ayant une amélioration hématologique.

« Les résultats préliminaires présentés au congrès de l’ASH 2016 sont encourageants dans la mesure où ils  soutiennent un profil de tolérance favorable, tant pour lirilumab qu’IPH4102. L’étude d’IPH4102 conduite chez des patients présentant un LTC progresse bien et nous attendons avec impatience la fin de la partie en escalade de dose de l’étude pour confirmer le signal d’une activité clinique observé jusqu’ici à tous les niveaux de dose, » déclare Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma. « Le bon profil de tolérance de lirilumab en combinaison avec azacytidine chez des patients présentant une LAM en rechute confirme que lirilumab est bien toléré dans de nombreuses combinaisons. »

[2] Le LTC est une indication orpheline Dans les stades avancés, il existe peu d’options thérapeutiques et le pronostic est défavorable.

[3] Respectivement 75 mg/m² et 3 mg/kg

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents