Edition du 24-09-2021

Innate Pharma : un nouvel inhibiteur de point de contrôle immunitaire CD39 présenté à l’AACR

Publié le jeudi 21 avril 2016

Innate Pharma : un nouvel inhibiteur de point de contrôle immunitaire CD39 présenté à l'AACRLes sociétés françaises Innate Pharma et OREGA Biotech ont présenté le 19 avril dernier deux posters sur IPH52, un nouveau programme d’inhibiteur de point de contrôle immunitaire CD39, au congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research).

Le poster #3222 présente IPH52, l’anticorps inhibiteur anti-CD39 humanisé d’Innate Pharma. Ce nouvel anticorps possède une forte affinité pour CD39, est spécifique et inhibe la dégradation de l’ATP dans des essais in vitro et des modèles ex vivo de biopsies de patients. Dans un modèle murin, le traitement avec l’anticorps anti-CD39 a abouti à une réduction importante du volume tumoral et une amélioration de la survie.

Le poster #3218 présente pour la première fois l’impact d’un blocage de CD39 sur l’efficacité d’autres thérapies anticancéreuses en comparant leurs effets chez des souris normales et chez des souris déficientes en CD39. Les résultats ont révélé qu’une déficience en CD39 sensibilise à un traitement anti-PD1 chez les animaux qui normalement ne répondent pas à ce même traitement. L’efficacité anti-tumorale du blocage de CD39 est d’autant plus améliorée en combinaison avec une chimiothérapie immunogène. En effet, chez des animaux présentant une tumeur non sensible au traitement par un anti-PD1, la combinaison d’une chimiothérapie immunogène, d’un anticorps anti-PD1 et de l’absence de CD39 mènent à une éradication complète des tumeurs et une protection à long terme (immunité anti-tumorale spécifique) chez la plupart des animaux. L’efficacité d’un anticorps cytotoxique est également améliorée chez des souris déficientes en CD39 par rapport à des souris normales.

« Les données présentées par Innate et notre partenaire OREGA Biotech forment un ensemble très encourageant qui soutient le développement de ce nouvel anticorps. Ces résultats ouvrent des perspectives très intéressantes pour le développement d’IPH52, à la fois en monothérapie et en combinaison avec d’autres inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, et nous sommes impatients de voir ce candidat « first-in-class » avancer dans son développement préclinique », déclare Nicolai Wagtmann, Directeur Scientifique d’Innate Pharma.

Jérémy Bastid, Directeur des Opérations d’OREGA Biotech ajoute : « CD39 intervient dans l’immunosuppression via un mécanisme différent des autres points de contrôle du système immunitaire et pourrait diminuer l’efficacité des nombreuses thérapies anticancéreuses. Les données présentées aujourd’hui au travers, d’une part, du blocage de CD39 par un anticorps et, d’autre part, d’une déficience génétique en CD39, mettent en lumière le rôle du blocage de CD39 dans la mise en place de la réponse immunitaire anti-tumorale, à la fois seul ou en combinaison avec un inhibiteur du point de contrôle immunitaire PD-1, des anticorps cytotoxiques ou une chimiothérapie immunogène, suggérant un potentiel de développement important ».

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents