Edition du 21-04-2019

InnaVirVax : résultats cliniques encourageants pour son immunothérapie VAC-3S contre le VIH

Publié le lundi 20 juillet 2015

InnaVirVax, biotech basée au Genopole® d’Evry et spécialisée dans le développement de solutions thérapeutiques pour les pathologies infectieuses et chroniques majeures, a annoncé lundi l’ensemble des résultats de l’étude clinique de Phase I/IIa (IVVAC-3S/P1) relative à son immunothérapie VAC-3S en développement.

Ces résultats ont été présentés le week-end dernier lors du  congrès «2015 Towards an HIV Cure symposium » organisé par l’International AIDS Society, à Vancouver.

« L’objectif principal de l’étude clinique IVVAC-3S/P1 a été atteint. L’immunothérapie VAC-3S est très bien tolérée et la réponse immunitaire est celle attendue. Enfin, l’intensité de cette réponse est bien liée à la dose administrée. », indique la société dans un communiqué.

« Surtout, l’administration de VAC-3S a montré des effets immuno-virologique sur 4 marqueurs principaux : Il a été observé une diminution de l’ADN proviral (le marqueur le plus étudié du réservoir viral), diminution significativement corrélée à la réponse immunitaire à VAC-3S. Les patients répondeurs au vaccin VAC-3S, montrent de façon significative 24 semaines après la 1ère administration les effets immunologiques suivants :

. Une augmentation significative du pourcentage de lymphocytes T CD4+, un marqueur clé dans la reconstitution du pool de lymphocytes T CD4+ qui sont détruits par le VIH,
. Une diminution significative du pourcentage de lymphocytes T CD8+, un marqueur de l’activation immunitaire, reflétant une dérégulation du système immunitaire liée à l’infection.
Enfin, une augmentation significative du ratio CD4/CD8 est observée, un marqueur de la reconstitution immunitaire chez les patients vivants avec le VIH. »

Selon InnaVirVax, « l’évolution positive de l’ensemble de ces marqueurs immunologiques permet d’envisager qu’une restauration immunitaire pourrait être obtenue par l’administration de VAC-3S. » « De plus, ces résultats, notamment concernant la diminution d’un marqueur du réservoir viral, sont très prometteurs » et « devront être confirmés dans des études ultérieures sur un plus grand nombre de patients », poursuit-elle.

InnaVirVax estime ainsi que « les modulations de marqueurs virologiques et immunologiques de l’infection VIH positionnent clairement le développement de VAC-3S dans le « functional cure » ou rémission fonctionnelle dans le but de permettre aux personnes vivant avec le VIH d’interrompre leur traitement antirétroviral tout en contrôlant leur charge virale. »

Cet essai clinique (IVVAC-3S/P1) s’est effectué en escalade de doses de VAC-3S, randomisée, en double aveugle, contre placebo. L’étude a été réalisée chez 33 personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral avec des charges virales indétectables et ayant un taux de lymphocytes T CD4+ supérieur à 200/mm3.

Cette étude a été conduite dans deux centres de référence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Pr. Christine Katlama, investigateur coordinateur) et l’hôpital Cochin (Pr. Odile Launay) à Paris. VAC-3S a été administré 3 fois avec un intervalle de 4 semaines entre chaque administration. Certains patients ont reçu une 4ième administration 6 mois après la troisième.

« Les résultats de cette étude sont très encourageants. Les effets significatifs de VAC-3S sur 4 marqueurs immuno-virologiques sont une étape primordiale dans le développement clinique de cette immunothérapie. Il nous tarde de confirmer ces résultats sur un plus large nombre de patients. », a déclaré le professeur Christine Katlama, Investigateur coordinateur de l’hôpital Pitié Salpêtrière.

Raphaël Ho Tsong Fang, Directeur en charge du développement clinique d’InnaVirVax a ajouté : « Ces résultats, générés à partir d’une étude clinique de tolérance sur un relativement faible nombre de patients, sont très positifs. InnaVirVax tient tout particulièrement à remercier l’ensemble des partenaires ainsi que les personnes vivant avec le VIH qui se sont investis dans l’étude sans oublier leur entourage.»

Joël Crouzet, Directeur Général d’InnaVirVax a conclu : « Ces résultats prometteurs nous encouragent à poursuivre le développement clinique de VAC-3S, et ce dans une perspective de « functional cure », la nouvelle frontière dans ce domaine thérapeutique. Nous attendons avec impatience les résultats de l’étude de phase 2a, nommée IPROTECT1, initiée en décembre 2013. Outre les patients qui ont participé à cette étude, l’ensemble des investigateurs et leurs équipes, je tiens également à remercier l’Inserm, l’ANRS, l’AP-HP et l’UMPC qui ont soutenu ce projet durant les diverses étapes de la recherche et du développement. »

Source : InnaVirVax








MyPharma Editions

Pfizer : AMM européenne pour Vizimpro® dans le traitement du cancer du poumon

Publié le 19 avril 2019
Pfizer : AMM européenne pour Vizimpro® dans le traitement du cancer du poumon

Pfizer a annoncé que la Commission Européenne a octroyé une AMM à Vizimpro® (dacomitinib) 45 mg en monothérapie pour le traitement de première ligne des patients adultes atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique avec mutations activatrices du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). Partager la publication […]

Celyad présentera une mise à jour de ses candidats CYAD-01 et CYAD-101 au 21ème congrès ESMO World GI

Publié le 18 avril 2019
Celyad présentera une mise à jour de ses candidats CYAD-01 et CYAD-101 au 21ème congrès ESMO World GI

Celyad, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que les données cliniques des études de phase 1 SHRINK et alloSHRINK, évaluant la sécurité des candidats CAR-T NKG2D autologues et allogéniques, CYAD-01 et CYAD-101 seront présentées au 21ème congrès mondial sur le cancer gastro-intestinal (WCGIC) de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) qui se tiendra à Barcelone, en Espagne, du 3 au 6 juillet 2019.

Vaccins obligatoires : des premiers effets positifs après un an

Publié le 18 avril 2019
Vaccins obligatoires : des premiers effets positifs après un an

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, vient de donner le coup d’envoi de la Semaine Européenne de la Vaccination (SEV), qui se déroulera du 24 au 30 avril 2019. A cette occasion, elle a révélé les premiers résultats encourageants de la mise en œuvre des 11 vaccinations obligatoires du petit enfant. La couverture vaccinale des nouveau-nés progresse, de même que les perceptions positives de leurs parents sur la vaccination.

Quantum Genomics : 1ers avis favorables des comités réglementaires pour son étude de Phase IIb QUORUM

Publié le 18 avril 2019
Quantum Genomics : 1ers avis favorables des comités réglementaires pour son étude de Phase IIb QUORUM

Quantum Genomics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments ciblant directement le cerveau, pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé avoir reçu les premiers avis favorables des comités d’éthique et des autorités réglementaires pour lancer l’étude de Phase IIb QUORUM sur le firibastat dans le cadre du traitement de l’insuffisance cardiaque.

Cellectis : des données sur ses programmes allogéniques innovants présentées à l’ASGCT 2019

Publié le 18 avril 2019

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé plusieurs présentations dans le cadre de la conférence annuelle de l’American Society of Gene and Cell Therapy (ASGCT) qui se tiendra du 29 avril au 2 mai 2019 à Washington DC, aux États-Unis. Les détails relatifs à ces présentations se trouvent ci-dessous.

Ipsen finalise l’acquisition de Clementia Pharmaceuticals

Publié le 18 avril 2019
Ipsen finalise l’acquisition de Clementia Pharmaceuticals

Ipsen a annoncé la finalisation de l’acquisition de Clementia Pharmaceuticals à la suite de l’approbation de l’accord par les actionnaires de Clementia et la Cour supérieure du Québec. Le portefeuille de Maladies Rares d’Ipsen s’enrichit du palovarotène, un produit candidat en phase avancée, développé pour le traitement de troubles osseux rares chez l’adulte et l’enfant.

Genfit : elafibranor reçoit la désignation de Breakthrough Therapy de la FDA

Publié le 18 avril 2019
Genfit : elafibranor reçoit la désignation de Breakthrough Therapy de la FDA

Genfit a annoncé aujourd’hui que son candidat-médicament, elafibranor, a reçu de la Food and Drug Administration (FDA) américaine la Breakthrough Therapy Designation pour le traitement de la Cholangite Biliaire Primitive (PBC) chez des patients présentant une réponse inadéquate à l’acide ursodésoxycholique (UDCA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents