Edition du 03-12-2021

Cellectis : une étude sur ses programmes d’immunothérapie à partir de cellules CAR T allogéniques publiée dans Cancer Research

Publié le lundi 20 juillet 2015

Cellectis : une étude sur ses programmes d'immunothérapie à partir de cellules CAR T allogéniques publiée dans Cancer ResearchCellectis, la société spécialisée en ingénierie du génome, a annoncé la publication d’une étude dans Cancer Research. Cette étude décrit comment la technologie d’ingénierie des génomes TALEN® peut être utilisée pour développer à grande échelle des immunothérapies fondées sur des cellules CAR T issues de donneurs sains.

L’immunothérapie adoptive s’appuyant sur des cellules T autologues, armées de Récepteurs Antigéniques Chimériques ou CAR, s’est imposée comme un puissant moyen de traiter le cancer. Cette approche reste toutefois limitée par le fait que les cellules CAR T autologues doivent être générées sur mesure pour chaque patient.

Afin de surmonter les contraintes des thérapies fondées sur les cellules CAR T issues de patients, la technologie TALEN® peut être utilisée pour inactiver des gènes, générant des cellules T non alloréactives provenant de donneurs sains dans le cadre d’un processus de fabrication flexible et fiable, rendant ainsi possible la production d’immunothérapies “sur étagère” à partir de cellules CAR T.

Laurent Poirot et ses collaborateurs s’appuient sur la technologie TALEN® afin de développer un procédé de production à grande échelle de cellules T dont l’expression du TCR (récepteur) et de CD52 (protéine ciblée par l’alemtuzumab, un agent chimiothérapeutique) a été supprimée. Les cellules T produites selon ce procédé ne déclenchent pas de réactions du greffon contre l’hôte (GVH) et sont résistantes à l’alemtuzumab, qui peut par conséquent être administré simultanément ou avant les cellules T ingénieriées.

De plus, armer les cellules ingénieriées d’un CAR CD19 permet une destruction efficace des cibles CD19+ sur la tumeur, même en présence de l’agent chimiothérapeutique. Les immunothérapies fondées sur les cellules T armées d’un CAR peuvent ainsi être standardisées de manière comparable à d’autres produits pharmaceutiques d’origine biologique.

Laurent Poirot, Ph.D., Responsable du Groupe Innovation

Après des études de physique et biologie à l’École Polytechnique, Laurent Poirot a obtenu son doctorat à l’Université de Strasbourg et à la Harvard Medical School à Boston, aux États-Unis. Des études postdoctorales au Genomics Institute of the Novartis research foundation à San Diego, lui ont permis de développer une approche in vivo et in vitro de l’étude des fonctions des gènes dans les cellules immunitaires. Il a rejoint Cellectis en 2009 en tant que Chef de Projet et exerce depuis 2013 les fonctions de Responsable du Groupe Innovation.

Les résultats annoncés aujourd’hui ont été obtenus en collaboration avec l’équipe de recherche pluridisciplinaire du Collège Universitaire de Londres (UCL) dirigée par le Docteur Martin Pule et le Docteur Karl Peggs.

Multiplex genome edited T-cell manufacturing platform for “off-the-shelf” adoptive T-cell immunotherapies

Laurent Poirot1, Brian Philip2, Cécile Schiffer Mannioui1, Diane Le Clerre1, Isabelle Chion-Sotinel1, Sophie Derniame1, Pierrick Potrel1, Cécile Bas1, Laetitia Lemaire1, Roman Galetto1, Céline Lebuhotel1, Justin Eyquem1,3, Gordon Weng-Kit Cheung2, Aymeric Duclert1, Agnès Gouble1, Sylvain Arnould1, Karl Peggs2, Martin Pule2, Andrew M. Scharenberg4 and Julianne Smith1

1 Cellectis, Paris, France
2 Department of Haematology, UCL Cancer Institute, University College London, London, UK
3 Current address: Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, NY
4 Current address: Department of Pediatrics, University of Washington, Seattle Children’s Research Institute, Seattle, WA

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

Publié le 2 décembre 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’analyse positive des premières données de CoVepiT, son candidat vaccin prophylactique contre la COVID-19, en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Publié le 2 décembre 2021
Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques sur TOTUM•854, indiqué dans la réduction de la pression artérielle, et présente son plan de développement clinique complet, comme annoncé à l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Hypertension et de l’International Society of Hypertension en avril 2021

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents