Edition du 23-04-2018

InnaVirVax: résultats précliniques prometteurs pour son vaccin thérapeutique pour le traitement des infections par le VIH

Publié le jeudi 23 juin 2011

InnaVirVax, société biopharmaceutique basée au Genopole® d’Evry et spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques de pathologies liées à des dérégulations immunitaires a annoncé mercredi  des résultats précliniques très prometteurs de son vaccin thérapeutique VAC-3S qui vise à préserver le système immunitaire des patients infectés par le VIH-1.

VAC-3S – une approche vaccinale de rupture pour le traitement des infections par le VIH. Issu de la compréhension du mécanisme responsable de la chute des lymphocytes T CD4+ durant l’infection, le candidat vaccin VAC-3S vise à combattre la pathogénicité du virus en bloquant la perte des lymphocytes T CD4+.
Cette approche vaccinale originale provient des travaux menés à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière par le Pr. Patrice Debré et le Dr. Vincent Vieillard (unité mixte INSERM et Université Pierre et Marie Curie UMRS 946). Ces recherches ont fait l’objet de 7 publications dans des journaux internationaux. Le projet VAC-3S a été soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre d’un projet collaboratif avec l’UMRS 946 et le CEA. Cette aide a notamment permis de consolider la preuve de concept de l’approche vaccinale développée par InnaVirVax, à savoir la protection des lymphocytes T CD4+ au cours de la maladie. De plus, InnaVirVax a mis au point un procédé de production du candidat vaccin, procédé compatible avec une utilisation industrielle.
Les études de toxicité et de tolérance locale du candidat vaccin VAC-3S viennent tout juste d’être achevées. Réalisées dans les conditions de bonnes pratiques de laboratoires (BPL) au sein du CIT (Evreux, France), les résultats ont démontré l’absence de toxicité du vaccin.

Lancement d’une étude clinique de Phase I/IIa.
Fort des résultats obtenus, InnaVirVax va déposer auprès de l’Afssaps une demande d’autorisation pour le lancement d’une étude clinique de phase I/IIa avant la fin de l’année.L’objectif primaire de cet essai clinique, qui sera réalisé en France portera sur l’innocuité et l’immunogénicité de VAC-3S chez les patients infectés par le VIH-1. Certains paramètres d’efficacité tels que le taux de CD4, la charge virale et l’activation cellulaire seront observés en seconde intention.
«Les excellents résultats précliniques obtenus par notre vaccin candidat VAC-3S confirment le bien fondé de notre technologie de rupture protégeant le système immunitaire. En toute complémentarité des antirétroviraux qui ciblent la propagation et la réplication du virus, la nouvelle classe thérapeutique représentée par VAC-3S vise à bloquer les conséquences pathologiques de l’infection et donc l’effondrement du système immunitaire. La protection et la préservation des lymphocytes T CD4+ représentent un challenge d’envergure qui pourrait à terme apporter une formidable réponse aux patients infectés par le VIH, traités ou non aux antirétroviraux, à différents stades de l’évolution de la maladie»., a déclaré Joël Crouzet, Président Directeur Général de InnaVirVax

Source : InnaVirVax








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions