Edition du 19-08-2018

Inserm : Anne Bisagni nommée directrice déléguée auprès de la présidence

Publié le vendredi 6 janvier 2012

Anne Bisagni devient directrice déléguée auprès de la présidence de l’Inserm. Elle sera en charge des actions lancées et réalisées dans le cadre d’Aviesan (alliance pour les sciences de la vie et de la santé) et des activités stratégiques et de partenariats relevant de la direction générale. Elle sera remplacée à la tête du département des Partenariats et des Relations Extérieures par Claire Giry.

Auprès du Président-directeur général et du Directeur général délégué, la mission d’Anne Bisagni consistera à renforcer les interactions avec les délégations régionales, en ce qui concerne les questions relatives à la politique générale de l’Institut et de représenter la direction générale à l’échelle nationale et internationale.

Titulaire d’une thèse de médecine à l’université René Descartes (Paris V) et d’un DEA d’immunologie à l’Institut Pasteur, Anne Bisagni a débuté sa carrière en tant que chef de clinique à l’hôpital Cochin.   En 1998, elle rejoint l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), en tant que chargée de mission au sein du département de l’Animation et des partenariats scientifiques où elle a contribué au lancement des centres d’investigation clinique (CIC) et des centres de ressources biologiques (CRB). Elle occupera différentes fonctions à haute responsabilité au sein de ce département. En 2003, elle devient chef du service de la politique régionale puis directrice, en 2005 du Département de la Politique régionale et Européenne de l’Inserm. Depuis 2010, elle était directrice du Partenariats et des Relations Extérieures (DPRE) en charge d’organiser les missions de coordination à l’échelle régionale, européenne et internationale.

Elle sera remplacée à la tête du département des Partenariats et des Relations Extérieures par Claire Giry.
Claire Giry, directrice du département des partenariats et des relations extérieures   Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, et titulaire d’un doctorat en biologie moléculaire et cellulaire de l’Université Lyon I, Claire Giry a débuté sa carrière en tant que journaliste scientifique.

En 1997 elle rejoint le CEA en tant que responsable de la communication et de l’animation scientifique de la Direction des sciences du vivant, et occupera pendant dix ans plusieurs fonctions, dont celle de responsable des affaires européennes. et de conseiller pour les sciences du vivant auprès du Haut-Commissaire à l’énergie atomique, Bernard Bigot.   En 2007 elle devient conseiller technique pour l’enseignement supérieur et la recherche au cabinet du Premier Ministre, François Fillon.   Depuis 2009, elle était chef du Service coordination stratégique et territoires, au Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, notamment en charge des Investissements d’avenir.   Le DPRE est en charge des partenariats avec les Universités, de l’implication de l’Inserm dans les politiques de site, ainsi que des actions européennes et internationales.

Source : Inserm








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions