Edition du 18-01-2021

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le lundi 29 juin 2020

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche cliniqueL’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Avec cet accord, l’AP-HP et Bayer souhaitent formaliser leur intention commune de collaborer en matière de recherche et développement afin de faciliter la mise en place des études cliniques au sein de l’AP-HP. Cet accord permettra également le partage d’expertise dans le cadre de projets innovants tels que l’utilisation de l’IA dans des domaines d’intérêts communs.

Par l’excellence de ses équipes méthodologiques et cliniques et l’efficacité de son infrastructure de recherche, l’AP-HP offre un cadre de premier plan pour les activités de recherche clinique. L’AP-HP dispose, par ailleurs, avec son entrepôt de données de santé (EDS), d’un outil puissant qui permet la mise en place de projets utilisant l’IA. Ceci offre une opportunité considérable pour développer de nouvelles méthodes de recherche et des algorithmes intelligents qui offrent une meilleure compréhension et prise en charge des maladies.

De son coté, Bayer mène actuellement en France plus de 45 études cliniques, dont plus de la moitié en oncologie, et soutient 70 études institutionnelles dont 62% en partenariat avec l’AP-HP. Conscient de la valeur potentielle associée aux mégadonnées et de l’intérêt des analyses avancées pour l’avenir de la médecine et l’intérêt des patients, Bayer travaille sur des projets ambitieux utilisant l’IA pour répondre à des besoins médicaux concrets. De telles technologies pourraient donc aider à fournir le bon traitement au bon patient au bon moment, plus efficacement et plus rapidement qu’aujourd’hui.

En signant cet accord, l’AP-HP et Bayer souhaitent s’inscrire dans un partenariat favorisant la mise en avant de l’excellence française en médecine, en recherche clinique et en science de la donnée (data science), dans l’intéret des patients français.

« Nous nous réjouissons de cet accord avec l’AP-HP qui permettra de renforcer l’attractivité de la France en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle, dans l’intérêt des patients et des praticiens, indique le Dr Moncef Boukerrou, Directeur Médical, Bayer France. Bayer est résolument investi à créer des partenariats stratégiques avec des organismes de recherche prestigieux dans le monde. En France, cet accord-cadre permet le partage d’expertise dans le cadre de projets innovants, dans des domaines d’intérêts communs, et s’inscrit donc parfaitement dans cette démarche. »

« Ce partenariat noué avec Bayer témoigne de l’intérêt que suscitent l’excellence des cliniciens chercheurs de l’AP-HP et leur capacité à croiser leur expérience avec les savoirs des autres disciplines académiques. Nous y voyons également une chance de révéler le potentiel des gisements de données issues du soin (EDS_APHP) ou de la recherche, grâce aux expertises cliniques couplées aux outils utilisant l’Intelligence Artificielle » précise Florence Favrel-Feuillade, Directrice de la Recherche Clinique et de l’Innovation de l’AP-HP.

Les modalités de la collaboration visent principalement à :

. Améliorer la place de l’AP-HP et de ses professionnels dans les programmes de développement de Bayer ;
. Optimiser le processus de faisabilité et de contractualisation préalables à la mise en place de nouveaux essais cliniques et de tout autre type de recherche ;
. Élaborer et partager des indicateurs d’activité et de performance communs relatifs aux essais cliniques confiés ;
. Partager des savoir-faire et organiser des formations des équipes le cas échéant ;
. Mettre en place des collaborations utilisant des compétences et ressources complémentaires dans le cadre de projets d’Intelligence Artificielle permettant une meilleure compréhension et prise en charge des maladies.

Source et visuel : AP-HP  / Bayer








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents