Edition du 19-09-2021

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le lundi 29 juin 2020

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche cliniqueL’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Avec cet accord, l’AP-HP et Bayer souhaitent formaliser leur intention commune de collaborer en matière de recherche et développement afin de faciliter la mise en place des études cliniques au sein de l’AP-HP. Cet accord permettra également le partage d’expertise dans le cadre de projets innovants tels que l’utilisation de l’IA dans des domaines d’intérêts communs.

Par l’excellence de ses équipes méthodologiques et cliniques et l’efficacité de son infrastructure de recherche, l’AP-HP offre un cadre de premier plan pour les activités de recherche clinique. L’AP-HP dispose, par ailleurs, avec son entrepôt de données de santé (EDS), d’un outil puissant qui permet la mise en place de projets utilisant l’IA. Ceci offre une opportunité considérable pour développer de nouvelles méthodes de recherche et des algorithmes intelligents qui offrent une meilleure compréhension et prise en charge des maladies.

De son coté, Bayer mène actuellement en France plus de 45 études cliniques, dont plus de la moitié en oncologie, et soutient 70 études institutionnelles dont 62% en partenariat avec l’AP-HP. Conscient de la valeur potentielle associée aux mégadonnées et de l’intérêt des analyses avancées pour l’avenir de la médecine et l’intérêt des patients, Bayer travaille sur des projets ambitieux utilisant l’IA pour répondre à des besoins médicaux concrets. De telles technologies pourraient donc aider à fournir le bon traitement au bon patient au bon moment, plus efficacement et plus rapidement qu’aujourd’hui.

En signant cet accord, l’AP-HP et Bayer souhaitent s’inscrire dans un partenariat favorisant la mise en avant de l’excellence française en médecine, en recherche clinique et en science de la donnée (data science), dans l’intéret des patients français.

« Nous nous réjouissons de cet accord avec l’AP-HP qui permettra de renforcer l’attractivité de la France en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle, dans l’intérêt des patients et des praticiens, indique le Dr Moncef Boukerrou, Directeur Médical, Bayer France. Bayer est résolument investi à créer des partenariats stratégiques avec des organismes de recherche prestigieux dans le monde. En France, cet accord-cadre permet le partage d’expertise dans le cadre de projets innovants, dans des domaines d’intérêts communs, et s’inscrit donc parfaitement dans cette démarche. »

« Ce partenariat noué avec Bayer témoigne de l’intérêt que suscitent l’excellence des cliniciens chercheurs de l’AP-HP et leur capacité à croiser leur expérience avec les savoirs des autres disciplines académiques. Nous y voyons également une chance de révéler le potentiel des gisements de données issues du soin (EDS_APHP) ou de la recherche, grâce aux expertises cliniques couplées aux outils utilisant l’Intelligence Artificielle » précise Florence Favrel-Feuillade, Directrice de la Recherche Clinique et de l’Innovation de l’AP-HP.

Les modalités de la collaboration visent principalement à :

. Améliorer la place de l’AP-HP et de ses professionnels dans les programmes de développement de Bayer ;
. Optimiser le processus de faisabilité et de contractualisation préalables à la mise en place de nouveaux essais cliniques et de tout autre type de recherche ;
. Élaborer et partager des indicateurs d’activité et de performance communs relatifs aux essais cliniques confiés ;
. Partager des savoir-faire et organiser des formations des équipes le cas échéant ;
. Mettre en place des collaborations utilisant des compétences et ressources complémentaires dans le cadre de projets d’Intelligence Artificielle permettant une meilleure compréhension et prise en charge des maladies.

Source et visuel : AP-HP  / Bayer








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents