Edition du 08-12-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en association avec Opdivo® en 1ère ligne du carcinome du rein avancé

Publié le mercredi 31 mars 2021

Ipsen : feu vert de l'UE pour Cabometyx® en association avec Opdivo® en 1ère ligne du carcinome du rein avancéIpsen a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Cette décision marque la première approbation de Cabometyx en association avec un autre traitement en Europe et la troisième indication de Cabometyx dans le RCC.

« L’approbation par la CE ce jour de l’utilisation de Cabometyx en association avec Opdivo va permettre de proposer une option de traitement en première ligne importante aux patients atteints d’un carcinome du rein avancé, » a déclaré Howard Mayer, Vice-Président exécutif et Directeur de la Recherche et du Développement, Ipsen. « Chez Ipsen, nous sommes fiers que cette option de traitement, désormais approuvée, génère non seulement des bénéfices d’efficacité essentiels, mais réponde également à la nécessité de préserver la qualité de vie des patients. Nous sommes impatients de collaborer avec de nombreuses parties prenantes européennes pour apporter cette combinaison de traitement unique aux patients éligibles atteints d’un carcinome du rein avancé. »

L’approbation de la CE se base sur les résultats de l’étude pivotale de Phase III CheckMate 9ER, présentés lors d’un Symposium présidentiel au Congrès virtuel 2020 de l’European Society for Medical Oncology (ESMO) et publiés dans le New England Journal of Medicine (NEJM) le 3 mars 2021. Au cours de l’étude, Cabometyx en association avec Opdivo a démontré des améliorations significatives pour tous les critères d’efficacité. Chez les patients recevant le traitement combiné, la médiane de la survie sans progression (SSP), définie comme le critère principal de l’essai, a doublé par rapport aux patients recevant seulement le sunitinib : 16,6 mois vs. 8,3 mois respectivement (HR : 0,51 ; IC 95 % : 0,41–0,64; p<0,0001)1. La survie globale (SG) a également démontré des améliorations statistiquement significatives, le risque de décès étant réduit de 40 % par rapport au sunitinib (HR : 0,60 [IC 98,89 % : 0,40-0,89] ; p=0,001; SG médiane non atteinte dans les deux groupes)1. Par ailleurs, Cabometyx en combinaison avec Opdivo a démontré un taux de réponse objective (ORR) deux fois supérieur à celui du sunitinib (55,7 % vs. 27,1 %; p<0,0001) et 8,0 % vs. 4,6 % respectivement1 ont obtenu une réponse complète. Les principaux résultats d’efficacité étaient cohérents dans les sous-groupes précédemment définis selon les critères de risque de l’International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium (IMDC) et les sous-groupes de patients atteints d’une tumeur PD-L11. Le traitement combiné a été bien toléré et reflète les profils de tolérance connus de l’immunothérapie et des inhibiteurs de la tyrosine kinase dans le RCC avancé en première ligne1.

Des données complémentaires de l’étude CheckMate 9ER ont également été présentées en février lors de l’édition 2021 du Symposium de l’American Society of Clinical Oncology sur les cancers génito-urinaires (ASCO GU). Ces données ont mis en évidence une efficacité supérieure et soutenue de Cabometyx en association avec Opdivo par rapport au sunitinib pour le traitement de première ligne du RCC avancé avec un suivi médian de 23,5 mois ; elles ont également démontré une amélioration significative de la qualité de vie liée à la santé par rapport au sunitinib2,3. Ces données sur la qualité de vie liée à la santé, également présentées dans la publication récente du NEJM, ont démontré que Cabometyx® en association avec Opdivo® permettait d’alléger la charge de traitement, de diminuer le risque de détérioration de la qualité de vie liée à la santé et de réduire les symptômes associés à la maladie par rapport au sunitinib1,3.

« Ce traitement combinant le nivolumab et le cabozantinib associe deux agents éprouvés dans le traitement du carcinome du rein avancé qui, ensemble, ont démontré une efficacité supérieure pour les principaux critères et sous-groupes de patients par rapport au sunitinib dans l’étude CheckMate 9ER. En outre, le profil de tolérance du traitement combiné a été gérable, avec des protocoles établis, ce qui a permis d’enregistrer un faible taux d’arrêts liés au traitement, » a déclaré Marc-Oliver Grimm, M.D., professeur de médecine et chef du département d’urologie, hôpital universitaire de Jena. « Grâce à l’approbation annoncée aujourd’hui, les cliniciens de l’UE seront en mesure d’offrir aux patients atteints d’un carcinome du rein avancé une nouvelle option thérapeutique combinée qui pourra les aider à contrôler rapidement leur maladie et à améliorer leurs chances de survie. »

Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx en association avec Opdivo pour cette indication dans les 27 États membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande. Ipsen et ses partenaires ont partagé les données CheckMate 9ER avec les autorités réglementaires du monde entier. La réforme En janvier 2021, la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé Cabometyx® en association avec Opdivo® comme traitement de première ligne pour les patients atteints d’un carcinome du rein avancé (RCC). Ipsen remercie les patients et les investigateurs qui ont participé à l’étude clinique Checkmate-9ER.

____________________________

Références
1. Choueiri TK et al. Nivolumab plus Cabozantinib versus Sunitinib for Advanced Renal-Cell Carcinoma. N Engl J Med. 2021; 384:829-841 DOI: 10.1056/NEJMoa2026982 .
2. Motzer et al., ASCO-GU 2021. Nivolumab + cabozantinib (NIVO+CABO) vs sunitinib (SUN) as first-line therapy for advanced renal cell carcinoma (aRCC): extended follow-up and outcomes in the sarcomatoid subgroup of CheckMate -9ER.
3. Cella et al., ASCO-GU 2021. Patient-reported outcomes (PROs) of patients (pts) with advanced renal cell carcinoma (aRCC) treated with first-line (1L) nivolumab plus cabozantinib (NIVO+CABO) vs sunitinib (SUN): the randomized phase 3 CheckMate -9ER trial.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d’euros de financements supplémentaires

Publié le 8 décembre 2021
TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d'euros de financements supplémentaires

TreeFrog Therapeutics, a annoncé avoir reçu Patrick Amoussou-Adéblé, secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture de Nouvelle-Aquitaine, et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, le 7 décembre 2021 sur son site de Pessac, siège et centre R&D de la société. Cette visite s’est déroulée dans le cadre du troisième anniversaire de la création de TreeFrog Therapeutics. A cette occasion, les dirigeants ont annoncé le doublement de la surface de salles blanches pour atteindre près de 300m², ainsi que la livraison d’un second bâtiment de 900m² à Pessac comprenant un laboratoire de biophysique de 200m².

Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Publié le 8 décembre 2021
Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l'efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) viennent de présenter les résultats concluants en termes d’efficacité et d’innocuité de l’étude mondiale de Phase 3 contrôlée par placebo du candidat-vaccin COVID-19 à base de plantes de Medicago, combiné à l’adjuvant pandémique de GSK. L’étude a été menée auprès de plus de 24 000 adultes de 18 ans et plus, dans six pays.

Noxxon : recrutement d’un 1er patient dans la phase d’expansion de l’étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 8 décembre 2021
Noxxon : recrutement d'un 1er patient dans la phase d'expansion de l'étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient a été recruté dans un bras d’expansion de l’étude GLORIA sur NOX-A12 dans le cancer du cerveau non méthylé MGMT (glioblastome, GBM). Le patient a reçu sa première semaine de traitement de NOX-A12 (600 mg/semaine) associé à de la radiothérapie et d’un inhibiteur de VEGF, bevacizumab.

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal&#x2122; en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents