Edition du 12-04-2021

Pharnext : inclusion du 1er patient dans son essai clinique pivot de Phase III dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Publié le mercredi 31 mars 2021

Pharnext : inclusion du 1er patient dans son essai clinique pivot de Phase III dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1APharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY™, a annoncé  que le premier patient a été inclus dans son étude clinique pivot de Phase III (« l’essai PREMIER ») de PXT3003 aux États-Unis, au Centre Neuromusculaire d’Austin (Texas).

PXT3003 est le candidat médicament le plus avancé de la Société, dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), une indication pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé. L’étude recrutera environ 350 patients atteints de CMT1A d’intensité légère à modérée dans 50 centres aux États-Unis, au Canada, en Europe et en Israël.

L’essai PREMIER est une étude clinique pivot de Phase III randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo (deux bras), évaluant l’efficacité et la sécurité de PXT3003 chez des patients atteints de CMT1A sur une durée de 15 mois. La dose de PXT3003 évaluée dans l’essai PREMIER correspond à la dose élevée testée dans la précédente étude clinique de Phase III (« PLEO-CMT »). En accord avec les agences réglementaires, le critère principal d’évaluation de l’efficacité sera l’échelle ONLS (Overall Neuropathy Limitation Scale) qui mesure le handicap moteur fonctionnel. Les critères d’évaluation secondaires incluront les évaluations suivantes : 1) Test de marche des 10 mètres (« 10 mWT »), 2) Quantification de la force musculaire (évaluation bilatérale de la dorsiflexion plantaire au dynamomètre), 3) Évaluation par le patient de la sévérité de la maladie par l’échelle PGI-S (Patient Global Impression of Severity), 4) Évaluation par le patient du changement apporté par le traitement par l’échelle PGI-C (Patient Global Impression of Change), 5) Échelle d’évaluation CMTNS-v2 (Charcot-Marie-Tooth Neuropathy Score version 2) et 6) Quantification de la force musculaire au dynamomètre au niveau des mains. La sécurité et la tolérance seront surveillées tout au long de l’étude. De plus amples informations sur l’essai PREMIER, y compris son calendrier initial, sont disponibles sur le site internet ClinicalTrials.gov (Numéro d’identification de l’étude : NCT04762758) ici.

Le Dr Adrian Hepner, Directeur Médical de Pharnext, a déclaré : « PXT3003 a déjà montré une réponse encourageante dans nos études précédentes de Phase II et de Phase III (« PLEO-CMT ») utilisant l’ONLS comme critère d’évaluation, et nous avons grand espoir que l’efficacité et la sécurité de PXT3003 soient confirmées dans notre essai PREMIER. La CMT1A est une neuropathie héréditaire chronique, sévère et invalidante, qui représente un besoin médical important sans solution thérapeutique satisfaisante à ce jour. Le lancement de l’essai PREMIER montre que PXT3003 est désormais sur une voie bien définie de son développement clinique, avec comme but ultime d’aider les patients atteints de CMT1A. »

Le Pr Mario Saporta, Professeur agrégé de Neurologie et de Génétique Humaine, Directeur du Centre d’Excellence CMT à la Faculté de Médecine Miller de l’Université de Miami, et investigateur principal en Amérique du Nord de l’essai PREMIER, a déclaré : « L’essai PREMIER représente une étape importante pour les patients souffrant de cette maladie invalidante et il est encourageant de voir le premier patient inclus dans un centre américain. »

Le Pr Shahram Attarian, Chef du Service des Maladies Neuromusculaires et de la SLA au CHU de la Timone à Marseille, Coordinateur du réseau maladies rares FILNEMUS et de Centres de Référence des Maladies Neuromusculaires en France, et investigateur principal en Europe de l’essai PREMIER, a déclaré : « Il s’agit d’une avancée essentielle pour PXT3003 et le développement d’un traitement potentiel destiné aux patients souffrant de CMT1A. Je suis impatient de voir également les premiers patients traités dans des centres européens de l’essai PREMIER au cours des prochaines semaines.»

Si les critères d’évaluation principaux sont atteints dans l’essai PREMIER et une étude préclinique factorielle dans un modèle animal de CMT1A bien établi et validé, les résultats de ces deux études constitueront les bases démontrant l’efficacité et la sécurité de PXT3003 dans une demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA aux Etats-Unis (NDA – New Drug Application) et auprès de l’EMA en Europe.

Le retour de la FDA sur notre procédure de Special Protocol Assessment (SPA) coïncidant avec le lancement de l’essai PREMIER, Pharnext a décidé de ne pas poursuivre cette procédure initiée au 3ième trimestre 2020. Bien que la FDA ait exprimé des commentaires positifs et constructifs, et déclaré que le design global de l’essai PREMIER pourrait être approprié à l’obtention d’une désignation SPA, un plein accord n’a pas été obtenu sur la gestion des données par les sites investigateurs qui pourraient être impactés par la pandémie de COVID-19, comme détaillé dans le plan d’analyse statistique. Étant donné l’alignement de la FDA sur tous les éléments principaux du protocole de l’essai PREMIER, et donc de l’absence d’impact sur la mise en place opérationnelle de l’étude, la Société a choisi d’initier sans plus tarder l’essai PREMIER et continuera de suivre et de se conformer aux directives de la FDA sur la conduite d’essais cliniques pendant la pandémie de COVID-19.

Source : Pharnext








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l’ARNm

Publié le 12 avril 2021
Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l'ARNm

Sanofi vient d’annoncer l’acquisition de Tidal Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement préclinique d’agents thérapeutiques qui font appel à une technologie ARNm unique de reprogrammation in vivo des cellules immunitaires. Cette nouvelle plateforme technologique va accroître les capacités de recherche de Sanofi dans les domaines de l’immuno-oncologie et des maladies inflammatoires, et présente un fort potentiel d’application à d’autres maladies.

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le 12 avril 2021
Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Calixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques.

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents