Edition du 20-08-2018

Ipsen inaugure son nouveau centre de R&D à Cambridge

Publié le mercredi 1 avril 2015

Le groupe Ipsen a annoncé aujourd’hui l’inauguration de son nouveau centre de R&D à Cambridge, au coeur de l’un des clusters les plus importants pour la recherche et l’innovation biomédicale aux Etats-Unis, poursuivant ainsi son expansion américaine.

« La décision stratégique d’Ipsen d’investir davantage dans le site d’Ipsen Bioscience à Cambridge est un élément important de sa stratégie d’« open innovation » et de sa volonté d’étendre ses partenariats avec les communautés biotechnologiques, médicales et scientifiques américaines. », explique le groupe dans un communiqué.

Cambridge regroupe en effet des institutions académiques d’excellence (Harvard University, Massachusetts Institute of Technology…), des hôpitaux prestigieux (Massachusetts General Hospital, Brigham & Women Hospital…), des acteurs majeurs du secteur et des biotechnologies, des start-ups, et plusieurs partenaires d’Ipsen (par ex., Rhythm, Radius…).

Ipsen Bioscience développe des médicaments à base de peptides hautement différenciés, qui répondent à des besoins médicaux non satisfaits, en endocrinologie et en oncologie. Ces travaux s’appuient sur les expertises d’Ipsen en toxines et peptides, notamment dans la découverte de solutions innovantes pour des maladies invalidantes. Le groupe dispose d’une équipe de recherche clinique et de développement, qui a pour mission de coordonner et réaliser la recherche clinique en Amérique du Nord.

En plus de son centre de recherche, Ipsen dispose d’opérations commerciales en Amérique du Nord, avec sa filiale Ipsen Biopharmaceuticals, dont les bureaux sont situés à Basking Ridge, New Jersey et à Toronto, Ontario, Canada. Ipsen Biopharmaceuticals se concentre sur la commercialisation et le soutien médical et clinique de ses produits clés dans les domaines de l’oncologie, de la neurologie et l’endocrinologie. En 2014, les ventes d’Ipsen aux Etats-Unis (5ème pays pour le Groupe) se sont élevées à € 79,2 millions, soit une augmentation de 23,7 % à taux de change constant par rapport à 2013, s’appuyant sur une forte croissance des volumes de ses produits clés. En 2014, les ventes en Amérique du Nord ont représenté 6,2 % des ventes totales du groupe par rapport à 5,2 % en 2013.

Pour célébrer l’inauguration du centre Ipsen Bioscience, Ipsen organise un symposium scientifique sur le thème « Connecting with creativity ». Plusieurs lauréats du Prix Nobel et des personnalités emblématiques du monde de la recherche et de la science vont participer à ce symposium scientifique.

Un résumé des présentations et les biographies des orateurs et des Présidents de séance sont disponibles dans l’Abstract book accessible sur www.ipsen.com.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions