Edition du 09-12-2022

Accueil » Industrie » Résultats

Ipsen publie des résultats en hausse sur 2009

Publié le jeudi 4 mars 2010

Ipsen a publié le 1er mars ses résultats pour 2009. Le groupe biotechnologique de spécialité affiche un chiffre d’affaires et un bénéfice annuels en hausse. Les ventes totales de médicaments et de médecine de spécialité progressent respectivement de 7,6% et 13,9% à taux de changes constants. Si pour 2010, Ipsen prévoit une croissance de ses ventes, il ne confirme pas en revanche ses perspectives pour 2011 et 2012.

Le laboratoire Ipsen a publié des résultats 2009 en hausse. Son bénéfice net progresse de 6,9% à 157,16 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 1,032 milliard d’euros, en hausse de 6,4%. La marge opérationnelle s’élève à 16,7%, contre 18,5% en 2008. Les ventes de médicaments du Groupe progressent de 7,6% – à taux de changes constants – tirées notamment par les ventes en Amérique du Nord. Le 5 Juin 2008, le Groupe a annoncé le déploiement d’une présence commerciale directe en Amérique du Nord via les acquisitions de Tercica Inc. et des opérations américaines de Vernalis Ltd. Aujourd’hui, le Groupe commercialise quatre produits de spécialité aux États-unis et trois de ses marques phares – Somatuline®, Increlex® et Dysport® – sont désormais mondiales. Ainsi, un an après avoir pris le contrôle et totalement intégré ces opérations, la plateforme commerciale américaine du groupe a généré des ventes d’Increlex®, Somatuline®, et Apokyn® de 48,5 millions de dollars, en croissance de plus de 60% d’une année sur l’autre sur une base comparable.

Les dépenses de recherche et développement ont atteint 197,3 millions d’euros en 2009, soit 19,1% du chiffre d’affaires, marquées notamment par la préparation des lots nécessaires aux essais de phase III pour OBI-1, par l’intégration des travaux de développement industriel de Tercica Inc., et le transfert de l’activité de production d’Increlex®, à comparer à 182,8 millions d’euros en 2008, soit 18,8% du chiffre d’affaires.

Suite aux acquisitions réalisées en 2008, les capacités de développement du Groupe aux États-unis ont significativement augmenté et certains projets clefs – tels que BIM-23A760 ou la combinaison GH + IGF-1 – sont maintenant développés sur un plan mondial. Par ailleurs, Ipsen a continué de faire progresser son pipeline de R&D et poursuivi ses programmes de gestion de cycle de vie de ses produits, qui permettront notamment d’alimenter le potentiel de croissance de sa plateforme nord-américaine, avec les essais de phase III pour Somatuline® dans les tumeurs neuroendocriniennes fonctionnelles et nonfonctionnelles ainsi que pour Dysport® dans la spasticité des membres supérieurs et inférieurs chez l’adulte et l’enfant.

En parallèle, le Groupe a mis en oeuvre sa stratégie, avec notamment, au plan commercial – directement et au travers de ses partenariats – les lancements de sa toxine botulique de type A dans ses indications thérapeutiques aux États-unis et esthétiques aux États-Unis et en Europe, ainsi que la préparation active des lancements de sa formulation 6 mois de Decapeptyl® et d’Adenuric® en Europe.

 Objectifs financiers pour l’année 2010 et au delà
Pour 2010, le groupe s’est fixé pour objectifs d’atteindre une croissance de ses ventes de Médecine de Spécialité approchant 10,0% et une baisse de ses ventes de Médecine Générale comprise entre -5,0 et -7,0%, conduisant à une progression des ventes de médicaments du Groupe comprise entre 3,0 et 5,0% d’une année sur l’autre. Il vise un résultat opérationnel récurrent ajusté en croissance d’environ 15,0%, comparé à un résultat opérationnel récurrent ajusté de 144,4 millions d’euros en 2009 et un Résultat Net Ajusté Par Action quasiment stable en 2010, notamment en raison de l’augmentation de l’effort de R&D du Groupe, au travers du maintien du ratio de dépenses de R&D du Groupe (19,0 à 21,0% de son chiffre d’affaires). Néanmoins le groupe ne confirme pas ses perspectives pour 2011 et 2012, « telles qu’annoncées en Juillet 2008, ou tout du moins leur calendrier », du fait notamment de « l’évolution du contexte macroéconomique et de l’environnement concurrentiel en médecine générale ».

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents