Edition du 22-05-2022

Ipsen va investir dans un dispositif électronique innovant d’auto-injection de Somatuline Autogel / Somatuline Depot

Publié le mercredi 16 mars 2022

Ipsen va investir dans un dispositif électronique innovant d’auto-injection de Somatuline® Autogel® / Somatuline® Depot Ipsen a annoncé son investissement dans un nouveau dispositif électronique d’auto-injection de Somatuline® Autogel® / Somatuline® Depot (lanreotide) à la pointe de l’innovation, en vue d’améliorer l’administration et l’expérience d’injection des patients. Le nouveau dispositif sera fabriqué en collaboration avec Phillips-Medisize, leader mondial des solutions de conception, de développement et de fabrication de médicaments. Le Groupe prévoit par ailleurs d’accroître ses investissements dans le site de fabrication d’Ipsen à Signes (France). Cette étape importante a pu être franchie grâce aux 20 années d’expérience d’Ipsen avec Somatuline Autogel / Somatuline Depot. L’annonce faite ce jour marque la quatrième génération de dispositifs conçus pour administrer ce médicament.

Malgré les progrès technologiques, des preuves concrètes suggèrent que les personnes atteintes de tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques ou d’acromégalie ressentent encore souvent une douleur et de l’inconfort lorsqu’elles reçoivent des injections1. Le nouveau système d’administration améliorera l’expérience du patient lors de l’administration de Somatuline Autogel / Somatuline Depot grâce à son appareil motorisé, composé d’un dispositif d’injection électronique réutilisable et d’une cartouche jetable avec une aiguille d’injection nettement plus fine qui permet une injection contrôlée et prolongée. Ce nouveau dispositif vise à améliorer l’expérience d’injection, en particulier pour les soignants et les patients éligibles qui opteraient pour l’administration indépendante* de Somatuline Autogel, par exemple l’auto-injection ou l’injection par le conjoint.

L’expérience acquise par Ipsen avec Somatuline Autogel / Somatuline Depot a permis de mieux comprendre les défis des patients vivant avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéropancréatiques, le syndrome carcinoïde ou l’acromégalie. Les progrès en matière d’administration sont importants, car ils contribuent à atténuer les défis physiques du traitement pour le patient, son aidant et son équipe de soins de santé, en particulier pour les patients qui suivent des traitements à long terme.

Steven Hildemann, M.D., PhD, Vice-Président Exécutif, Chief Medical Officer, Responsable des Affaires médicales Monde et de la Sécurité des Patients, Ipsen, a déclaré : « Ipsen continue d’innover afin d’offrir des dispositifs toujours plus fonctionnels d’administration de Somatuline Autogel / Somatuline Depot. Cette nouvelle annonce faite ce jour témoigne de notre engagement sans relâche à améliorer l’expérience d’injection pour les patients, les aidants et les professionnels de santé. Nous continuons de nous focaliser sur l’amélioration d’un dispositif déjà convaincant, afin de mieux répondre aux besoins des personnes vivant avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques, le syndrome carcinoïde ou l’acromégalie. »

Des études évaluant les performances et la sécurité du nouveau dispositif sont en cours. Une étude évaluant la douleur au site d’injection et la sécurité du dispositif devrait débuter au premier semestre 2023 pour évaluer les résultats rapportés par les patients. Les détails de cette étude seront disponibles sur clinicaltrials.gov dès que la sélection des centres sera finalisée au premier semestre 2022, les premiers lancements opérationnels étant prévus pour 2024. L’enveloppe d’investissement global dans le développement du nouveau dispositif et le montant des ressources supplémentaires allouées au site de fabrication d’Ipsen Signes s’élèvent à environ 60 millions d’euros.

Source et visuel : Ipsen








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents