Edition du 08-05-2021

Journée mondiale contre les AVC : moins de 1 Français sur 2 sait identifier les symptômes

Publié le jeudi 24 octobre 2013

Une enquête IPSOS – Boehringer Ingelheim sur les Français et l’accident vasculaire cérébral (AVC) révèle que moins d’un Français sur 2 sait identifier une personne qui fait un AVC. 31 % ne savent pas auprès de qui se diriger en cas d’AVC. Pourtant, 5% des Français estiment que l’AVC est une pathologie très grave.

En France, chaque année, 155 000 nouvelles personnes sont touchées par un AVC, une toutes les 4 minutes, et 62 000 vont en décéder. Près de 800 000 français sont touchés aujourd’hui et plus de 500 000 en gardent des handicaps.

Cette enquête IPSOS – Boehringer Ingelheim a été réalisée avec le soutien de la Société Française NeuroVasculaire (SFNV) et de l’association de patients France AVC. Elle révèle que  99% des Français déclarent avoir déjà entendu parler de l’accident vasculaire cérébral. et que 61% ont dans leur entourage une ou plusieurs personnes qui ont déjà eu un AVC.

Les Français perçoivent également l’AVC comme une pathologie qui peut toucher tout le monde : 61% pensent pouvoir en être atteint personnellement au cours de leur vie. 85% des Français jugent que l’AVC est une pathologie très grave, au même titre que le cancer. Plus d’un Français sur deux (58 %) cite spontanément « l’inquiétude » lorsqu’il pense à l’AVC.

95% des Français savent qu’en cas d’AVC « la prise en charge est urgente : chaque minute compte ». Cependant, moins de 1 Français sur 2 sait identifier une personne qui fait un AVC (56 % citent spontanément des signes d’alerte erronés concernant l’AVC) et 31 % estiment ne pas savoir auprès de qui se diriger en cas d’AVC.

« Paralysie du visage, faiblesse ou engourdissement d’un bras ou d’une jambe, troubles de la parole. Si au moins un de ces trois signes apparaît brutalement, il faut vite appeler le 15 », rappelle La Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV).

Les Français ont une notion très incertaine des facteurs de risques d’un AVC. 68 % en ont une faible connaissance (note de connaissance inférieure à 8/10) et 21 % ne peuvent pas citer spontanément un facteur de risque (hypertension artérielle, tabagisme, surpoids, sédentarité, diabète, excès de cholestérol et FA (fibrillation auriculaire ou atriale, …)

Il existe donc un réel besoin d’information : un quart des Français (24 %) s’estiment encore assez mal ou très mal informés.

95 % des Français pensent que le médecin généraliste et spécialiste est la source la plus crédible pour leur apporter de l’information sur l’AVC. 87 % jugent également les médias comme une source d’information crédible sur le sujet.

Pour plus d’information, consultez également le site : www.preventionavc.com








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents