Edition du 22-01-2021

Journée mondiale contre les AVC : moins de 1 Français sur 2 sait identifier les symptômes

Publié le jeudi 24 octobre 2013

Une enquête IPSOS – Boehringer Ingelheim sur les Français et l’accident vasculaire cérébral (AVC) révèle que moins d’un Français sur 2 sait identifier une personne qui fait un AVC. 31 % ne savent pas auprès de qui se diriger en cas d’AVC. Pourtant, 5% des Français estiment que l’AVC est une pathologie très grave.

En France, chaque année, 155 000 nouvelles personnes sont touchées par un AVC, une toutes les 4 minutes, et 62 000 vont en décéder. Près de 800 000 français sont touchés aujourd’hui et plus de 500 000 en gardent des handicaps.

Cette enquête IPSOS – Boehringer Ingelheim a été réalisée avec le soutien de la Société Française NeuroVasculaire (SFNV) et de l’association de patients France AVC. Elle révèle que  99% des Français déclarent avoir déjà entendu parler de l’accident vasculaire cérébral. et que 61% ont dans leur entourage une ou plusieurs personnes qui ont déjà eu un AVC.

Les Français perçoivent également l’AVC comme une pathologie qui peut toucher tout le monde : 61% pensent pouvoir en être atteint personnellement au cours de leur vie. 85% des Français jugent que l’AVC est une pathologie très grave, au même titre que le cancer. Plus d’un Français sur deux (58 %) cite spontanément « l’inquiétude » lorsqu’il pense à l’AVC.

95% des Français savent qu’en cas d’AVC « la prise en charge est urgente : chaque minute compte ». Cependant, moins de 1 Français sur 2 sait identifier une personne qui fait un AVC (56 % citent spontanément des signes d’alerte erronés concernant l’AVC) et 31 % estiment ne pas savoir auprès de qui se diriger en cas d’AVC.

« Paralysie du visage, faiblesse ou engourdissement d’un bras ou d’une jambe, troubles de la parole. Si au moins un de ces trois signes apparaît brutalement, il faut vite appeler le 15 », rappelle La Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV).

Les Français ont une notion très incertaine des facteurs de risques d’un AVC. 68 % en ont une faible connaissance (note de connaissance inférieure à 8/10) et 21 % ne peuvent pas citer spontanément un facteur de risque (hypertension artérielle, tabagisme, surpoids, sédentarité, diabète, excès de cholestérol et FA (fibrillation auriculaire ou atriale, …)

Il existe donc un réel besoin d’information : un quart des Français (24 %) s’estiment encore assez mal ou très mal informés.

95 % des Français pensent que le médecin généraliste et spécialiste est la source la plus crédible pour leur apporter de l’information sur l’AVC. 87 % jugent également les médias comme une source d’information crédible sur le sujet.

Pour plus d’information, consultez également le site : www.preventionavc.com








MyPharma Editions

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents