Edition du 18-09-2018

Accueil » Oct-09 » Santé publique

Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC) – le 29 octobre 2009

Publié le jeudi 29 octobre 2009

Journée mondiale de l'accident vasculaire cérébral (AVC) - le 29 octobre 2009La journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC), organisée le 29 octobre 2009, a pour objectif de sensibiliser le public aux symptômes qui caractérisent l’accident vasculaire cérébral et d’acquérir les bons réflexes. L’AVC reste à ce jour la première cause de handicap permanent de l’adulte dans les pays industrialisés et la troisième cause de décès en France où il touche chaque année environ 150 000 nouveaux patients.

L’AVC est une pathologie fréquente et grave : il s’agit de la troisième cause de décès en France et touche chaque année environ 150 000 nouveaux patients. Il reste méconnu du grand public et des professionnels de santé, en ce qui concerne tant les symptômes que la conduite à tenir. En matière d’organisation des soins, les délais de prise en charge des patients sont longs et il existe un problème d’accès à des soins de qualité : seulement 20% des patients victimes d’AVC ont été hospitalisés en unités neuro-vasculaires en 2008. Les structures de soins de suite et de réadaptation sont en nombre insuffisant et la réadaptation, la prise en compte des séquelles physiques, psychologiques et cognitives des patients, leur réinsertion sociale et professionnelle sont encore peu traitées et mal connues.

Améliorer la prise en charge en urgence des AVC
Début octobre, Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, a présenté le rapport sur les accidents vasculaires cérébraux (AVC), destiné à améliorer la prise en charge des patients victimes d’AVC et à développer la prévention. Ce rapport est issu des travaux d’un comité de pilotage installé fin 2008 et coordonné par le Dr Elisabeth Fery-Lemonnier. Un « plan d’action AVC 2010-2014 » doit être présenté à la fin 2009.

Parmi les trois grandes orientations retenues figure le développement de la prévention et de l’information : Il s’agira de mettre en œuvre, en association avec l’ensemble des institutions et des partenaires déjà impliqués, des programmes d’information, de prévention et d’éducation thérapeutique concernant le domaine cardio-neuro-vasculaire. Ils viseront le grand public, les personnes à risque et les professionnels. Un programme de lutte contre les facteurs de risque vasculaire, complémentaire à la démarche du programme national nutrition santé, sera mis en œuvre. Une campagne d’information sera notamment déployée sur les signes d’alerte des AVC.

Des filières de prise en charge de l’AVC
Le deuxième point concerne l’organisation d’une meilleure prise en charge des patients, L’objectif est de mettre en œuvre de véritables filières de prise en charge de l’AVC et de coordonner les structures et acteurs existants. Afin de réduire les délais de prise en charge en urgence, il est proposé de créer de nouvelles unités neuro-vasculaires dans les régions déficitaires ou d’organiser la prise en charge en réseau grâce au développement de la télémédecine et du télédiagnostic. Un effort particulier sera fait sur l’accès aux structures de rééducation et de réadaptation.

Concernant  l’amélioration de la qualité de la prise en charge, une préconisation du rapport vise à améliorer les pratiques professionnelles, en lien avec le programme pilote de la Haute Autorité de Santé et à développer la formation initiale et continue des médecins et des professions paramédicales en matière de détection et de prise en charge de l’AVC. Par ailleurs,  la mise en place d’une « politique de recherche ambitieuse » en matière d’AVC sera développée.

Un « plan d’action AVC 2010-2014 » fin 2009
Dans le cadre de la mise en place des ARS, l’AVC sera intégré dans le plan régional de santé. Un comité national de suivi sera mis en place pour décliner les actions issues des préconisations du rapport. Ces orientations seront détaillées dans le cadre d’un « plan d’action AVC 2010-2014 » qui sera présenté fin 2009.








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions