Edition du 27-02-2021

L’inécalcitol d’Hybrigenics inhibe la croissance in vitro et in vivo de cellules de cancer de la prostate hormono-dépendant

Publié le mercredi 13 juillet 2011

Hybrigenics, la société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, a annoncé hier la publication en ligne d’un article scientifique par le Dr. Ryoko Okamoto (*) et ses co-auteurs dans  l’International Journal of Cancer (1). Les résultats précliniques démontrent le potentiel de l’inécalcitol pour inhiber la prolifération in vitro de cellules cancéreuses humaines, ainsi que la croissance in vivo chez la souris de xénogreffes de cellules de cancer de la prostate hormono-dépendant humain.

Les résultats montrent que l’inécalcitol est 11 fois plus puissant que le calcitriol, le métabolite naturel actif de la vitamine D, pour inhiber la prolifération in vitro de la lignée cellulaire LNCaP issue de cancer de la prostate hormono-dépendant humain. In vivo chez la souris, l’inécalcitol est 480 fois moins toxique que le calcitriol. Administré à la dose de 1,3 mg/kg par injection intra-péritonéale trois fois par semaine pendant 42 jours, l’inécalcitol a réduit de moitié la croissance de xénogreffes de cellules LNCaP implantées chez des souris immuno-compromises.

De manière très intéressante, certains marqueurs moléculaires d’activité ont tout particulièrement répondu au traitement par l’inécalcitol : le variant 1 du facteur de transcription ETS (ETV1) et la kinase Pim-1 ont vu leur expression réprimée, tandis que celle du cytochrome P24A1 (la « 24-hydroxylase »), enzyme principale de l’inactivation de la vitamine D, a été fortement stimulée. Par ailleurs, le même facteur 11 entre les puissances inhibitrices de l’inécalcitol et du calcitriol a été confirmé sur la lignée cellulaire HL-60 issue de leucémie pro-myéloïde humaine. En outre, l’inécalcitol s’est montré 14 fois puissant sur cette lignée HL-60 que sur la lignée LNCaP de cancer de la prostate hormono-dépendant.

« Bien qu’encore préliminaires, ces résultats émanant d’un laboratoire de pointe dans le domaine du cancer sont très encourageants pour trois raisons :
1) l’inécalcitol pourrait être actif contre le cancer de la prostate hormono-dépendant, en plus du stade hormono-résistant contre lequel il est actuellement en développement en association avec la chimiothérapie à base de Taxotere® ;
2) l’inécalcitol a peut-être aussi un rôle à jouer dans le traitement de certains cancers du sang particulièrement sensibles aux agonistes du récepteur de la vitamine D, tels que les leucémies myéloïdes ou lymphocytaires ;
3) la 24-hydroxylase pourrait servir de biomarqueur positif de l’exposition à l’inécalcitol et de son activation efficace des récepteurs de la vitamine D, » commente Rémi Delansorne, directeur général d’Hybrigenics.

A propos de l’inécalcitol
L’inécalcitol est un puissant agoniste des récepteurs de la vitamine D actif par voie orale. Son potentiel hypercalcémiant et la toxicité qui en résulte sont très faibles. L’idée à la base de son utilisation thérapeutique contre le cancer de la prostate consiste à allier son activité antiproliférative à l’efficacité reconnue des traitements de référence des deux stades de la maladie: les agents anti-hormonaux (agonistes de la LH-RH et anti-androgènes) pour le stade hormono-dépendant, et la chimiothérapie à base de taxanes (Taxotere® et Jevtana®, Sanofi) pour le stade hormono-résistant. D’autres cancers exprimant les récepteurs à la vitamine D, comme certaines formes de leucémies myéloïdes ou lymphocytaires, pourraient également bénéficier de traitements par l’inécalcitol. Le profil de sécurité de l’inécalcitol autorise en outre son utilisation thérapeutique dans des indications non-cancéreuses dans lesquelles son activité antiproliférative pourrait se révéler efficace par administration orale, comme le psoriasis sévère étendu.

* Le Dr. Okamoto travaille dans la Division d’Hématologie et d’Oncologie du Professeur Phillip Koeffler, au Centre Médical de Cedars-Sinaï de l’Ecole de Médecine de l’Université de Californie à Los Angeles.

1 Okamoto et al., Int. J. Cancer, 2011 (doi: 10.1002/ijc.26279): Inecalcitol, an analog of 1α,25(OH)2D3, induces growth arrest of androgen-dependent prostate cancer cells.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents