Edition du 24-04-2018

Accueil » Cancer » Médecine

La HAS et l’INCa publient deux nouveaux guides médecin sur le myélome multiple et le cancer de l’endomètre

Publié le mercredi 2 février 2011

La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer se sont associés pour la production de deux nouveaux guides médecin. Ces guides, qui rassemblent les éléments essentiels pour une prise en charge de qualité des patients atteints de myélome multiple ou de cancer de l’endomètre, s’adressent en priorité au médecin traitant et sont focalisés sur la partie ambulatoire du parcours de soins.

Objectif pour ces outils : expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des malades admis en Affection de Longue Durée (ALD) pour ces pathologies malignes.

Le guide ALD sur le myélome multiple propose une aide au diagnostic au médecin traitant par une présentation des formes cliniques précédant le myélome multiple notamment les gammapathies monoclonales de signification indéterminée (MGUS) ; un rappel  des circonstances de diagnostic ; les signes majeurs d’alerte étant des douleurs osseuses, fractures pathologiques, compression médullaire, insuffisance rénale aiguë, hypercalcémie maligne, infections, anémie inexpliquée ou une VS élevée avec CRP normale ;  par la description du bilan à réaliser devant toute suspicion,  avec en premier lieu la détection, à l’électrophorèse des protéines sériques ou urinaires, d’un pic correspondant à une immunoglobuline monoclonale.

Les traitements carcinologiques, du ressort du spécialiste, dépendent de l’âge du patient et de son état clinique et reposent sur une chimiothérapie suivie ou non d’une autogreffe. Les traitements symptomatiques, coordonnés par le médecin traitant, sont détaillés dans le guide. Certains symptômes nécessitent un traitement d’urgence en milieu spécialisé. Cette prise en charge est essentielle pour préserver la qualité de vie de la personne.
De même, le myélome multiple tendant à devenir une maladie chronique grâce aux avancées des thérapies ciblées, le suivi est à vie. Les modalités, proposées pour un suivi associant le médecin traitant et l’hématologue, détaillent les examens à réaliser et leur rythme ainsi que les signes évocateurs de reprise évolutive.

Le guide ALD sur le cancer de l’endomètre rappelle les circonstances diagnostiques de ce cancer, dont les principaux facteurs de risques sont l’obésité, le diabète et un traitement par tamoxifène. C’est la première cause à évoquer devant des métrorragies post-ménopausiques. Le pronostic favorable des stades localisés (95 % de survie relative à 5 ans) renforce la nécessité d’un diagnostic précoce. Le bilan à réaliser devant une suspicion de cancer de l’endomètre est décrit, jusqu’à la confirmation du diagnostic par une biopsie endométriale.

Les stratégies thérapeutiques, définies par l’équipe spécialisée en fonction du stade de la maladie, sont synthétisées dans un tableau : le traitement de référence est chirurgical (généralement une hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale), en privilégiant la voie coelioscopique. Il est éventuellement complété par une irradiation par radiothérapie externe et/ou curiethérapie, une chimiothérapie, ou enfin une hormonothérapie en situation métastatique. 

La prise en charge des complications des traitements, pour lesquelles le médecin traitant a un rôle essentiel, en liaison avec l’équipe spécialisée, est détaillée dans le guide. Les modalités du suivi des patientes traitées pour un cancer de l’endomètre sont présentées. Ce suivi est essentiellement clinique et peut être pris en charge par le médecin traitant, en alternance avec l’équipe référente du traitement les premières années.

 Les guides médecins sur le cancer colorectal et le mélanome cutané sont téléchargeables sur le site de l’INCa : www.e-cancer.fr et le site de la HAS : www.has-sante.fr








MyPharma Editions

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions