Edition du 16-05-2021

Accueil » Cancer » Médecine

La HAS et l’INCa publient deux nouveaux guides médecin sur le myélome multiple et le cancer de l’endomètre

Publié le mercredi 2 février 2011

La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer se sont associés pour la production de deux nouveaux guides médecin. Ces guides, qui rassemblent les éléments essentiels pour une prise en charge de qualité des patients atteints de myélome multiple ou de cancer de l’endomètre, s’adressent en priorité au médecin traitant et sont focalisés sur la partie ambulatoire du parcours de soins.

Objectif pour ces outils : expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des malades admis en Affection de Longue Durée (ALD) pour ces pathologies malignes.

Le guide ALD sur le myélome multiple propose une aide au diagnostic au médecin traitant par une présentation des formes cliniques précédant le myélome multiple notamment les gammapathies monoclonales de signification indéterminée (MGUS) ; un rappel  des circonstances de diagnostic ; les signes majeurs d’alerte étant des douleurs osseuses, fractures pathologiques, compression médullaire, insuffisance rénale aiguë, hypercalcémie maligne, infections, anémie inexpliquée ou une VS élevée avec CRP normale ;  par la description du bilan à réaliser devant toute suspicion,  avec en premier lieu la détection, à l’électrophorèse des protéines sériques ou urinaires, d’un pic correspondant à une immunoglobuline monoclonale.

Les traitements carcinologiques, du ressort du spécialiste, dépendent de l’âge du patient et de son état clinique et reposent sur une chimiothérapie suivie ou non d’une autogreffe. Les traitements symptomatiques, coordonnés par le médecin traitant, sont détaillés dans le guide. Certains symptômes nécessitent un traitement d’urgence en milieu spécialisé. Cette prise en charge est essentielle pour préserver la qualité de vie de la personne.
De même, le myélome multiple tendant à devenir une maladie chronique grâce aux avancées des thérapies ciblées, le suivi est à vie. Les modalités, proposées pour un suivi associant le médecin traitant et l’hématologue, détaillent les examens à réaliser et leur rythme ainsi que les signes évocateurs de reprise évolutive.

Le guide ALD sur le cancer de l’endomètre rappelle les circonstances diagnostiques de ce cancer, dont les principaux facteurs de risques sont l’obésité, le diabète et un traitement par tamoxifène. C’est la première cause à évoquer devant des métrorragies post-ménopausiques. Le pronostic favorable des stades localisés (95 % de survie relative à 5 ans) renforce la nécessité d’un diagnostic précoce. Le bilan à réaliser devant une suspicion de cancer de l’endomètre est décrit, jusqu’à la confirmation du diagnostic par une biopsie endométriale.

Les stratégies thérapeutiques, définies par l’équipe spécialisée en fonction du stade de la maladie, sont synthétisées dans un tableau : le traitement de référence est chirurgical (généralement une hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale), en privilégiant la voie coelioscopique. Il est éventuellement complété par une irradiation par radiothérapie externe et/ou curiethérapie, une chimiothérapie, ou enfin une hormonothérapie en situation métastatique. 

La prise en charge des complications des traitements, pour lesquelles le médecin traitant a un rôle essentiel, en liaison avec l’équipe spécialisée, est détaillée dans le guide. Les modalités du suivi des patientes traitées pour un cancer de l’endomètre sont présentées. Ce suivi est essentiellement clinique et peut être pris en charge par le médecin traitant, en alternance avec l’équipe référente du traitement les premières années.

 Les guides médecins sur le cancer colorectal et le mélanome cutané sont téléchargeables sur le site de l’INCa : www.e-cancer.fr et le site de la HAS : www.has-sante.fr








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents