Edition du 18-01-2021

La Journée mondiale contre l’hépatite se déroule le 28 juillet 2014

Publié le samedi 26 juillet 2014

La Journée mondiale contre l’hépatite se déroulera le 28 juillet prochain. L’hépatite affecte des millions de personnes dans le monde et tue près de 1,4 millions de personnes chaque année. À l’occasion de cette Journée mondiale, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) met en avant les récents progrès accomplis dans la lutte contre la maladie et notamment le potentiel offert par les nouveaux médicaments.

L’OMS rappelle que cette Journée mondiale contre l’hépatite est aussi l’occasion de se concentrer sur des mesures particulières, telles que: le renforcement de la prévention, du dépistage et de la lutte contre l’hépatite virale et les maladies connexes; le développement de la couverture par le vaccin contre l’hépatite B et son intégration dans les programmes de vaccination nationaux; la coordination d’une action mondiale contre l’hépatite virale. »>

Un  “tueur silencieux”

L’hépatite est une inflammation du foie, causée le plus souvent par une infection virale. Il existe cinq types de virus de l’hépatite (désignés par les lettres A, B, C, D et E). Toutes peuvent provoquer des infections et inflammations aiguës et chroniques du foie susceptibles d’entraîner une cirrhose ou un cancer.

À elles deux, les formes d’hépatite B et C font peser un lourd fardeau sur la Région européenne de l’OMS, puisque selon les estimations, 13,3 millions de personnes vivraient avec l’hépatite B chronique et 15 millions avec l’hépatite C.

« La plupart d’entre elles ne savent pas qu’elles sont infectées et continuent à transporter le virus. Elles courent donc un risque élevé de contracter une grave maladie chronique du foie et peuvent, sans le savoir, transmettre ce virus à d’autres personnes. Pour combattre l’hépatite virale, il faudrait avant tout s’efforcer de sensibiliser davantage à cette maladie et d’empêcher qu’elle continue à se propager, notamment en promouvant la vaccination, la sexualité sans risque et des pratiques d’injection sûres », souligne l’OMS.

« L’énorme potentiel offert par les nouveaux médicaments »

L’OMS vient de publier en avril dernier de nouvelles recommandations sur le traitement de l’hépatite C. Lors de la dernière Assemblée mondiale de la Santé, qui a eu lieu en mai, les délégués des 194 États Membres ont adopté une résolution en vue d’améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de l’hépatite virale.

La résolution prend acte de l’énorme potentiel offert par les nouveaux médicaments et les nouvelles approches thérapeutiques permettant de combattre l’infection chronique par les virus B et C de l’hépatite et préconise de stratégies en vue d’accroître l’accès à des médicaments abordables et de qualité contre l’hépatite. Elle appelle également l’OMS à étudier la faisabilité de l’élimination de l’hépatite B et de l’hépatite C.

En effet, dans le domaine de la santé publique, l’année écoulée a notamment été marquée par les immenses progrès accomplis dans le traitement de l’hépatite C chronique. Des médicaments nouveaux (tandis que d’autres sont en phase de développement) permettent désormais de proposer un traitement sûr et simple de l’hépatite C, avec un taux de guérison supérieur à 90%. « Mais de grands obstacles restent à franchir afin de rendre ce traitement abordable et accessible pour les populations qui en ont le plus besoin », rappelle encore l’OMS.

Consulter le site dédié de la journée mondiale contre l’hépatite








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents