Edition du 22-09-2018

VIH / hépatite B : accord entre Gilead et la CBM sur une licence de production générique du ténofovir alafénamide

Publié le vendredi 25 juillet 2014

Dans le cadre de la 20e Conférence internationale sur le SIDA qui se tient à Melbourne, en Australie, Gilead Sciences vient d’annoncer un nouvel accord avec la Communauté de brevets pour les médicaments (CBM) en vue d’étendre l’accès au médicament expérimental de Gilead, le ténofovir alafénamide (TAF) pour le traitement du VIH et de l’hépatite B, sous réserve de l’approbation réglementaire du médicament aux États-Unis.

Selon les conditions de cet accord, la CBM pourra octroyer le TAF en sous-licence à des sociétés de médicaments génériques en Inde et en Chine, pour leur permettre de le fabriquer et de le distribuer dans 112 pays en développement.

« La Communauté de brevets pour les médicaments joue un rôle critique dans les efforts visant à étendre l’accès au traitement du VIH dans les pays en développement », a déclaré Gregg H. Alton, vice-président exécutif des affaires médicales et d’entreprise chez Gilead Sciences. « En étendant aujourd’hui notre partenariat pour inclure le TAF, nous espérons frayer le chemin pour l’introduction rapide de versions génériques quand notre médicament obtiendra l’approbation réglementaire. »

Le nouvel accord vient étoffer le partenariat de licence antérieur de Gilead avec le CBM. En juillet 2011, Gilead est devenue la seule société pharmaceutique à rejoindre la CBM, et aujourd’hui six sociétés pharmaceutiques indiennes détiennent des sous-licences CBM pour des médicaments contre le VIH de Gilead.

« En tant que premier partenaire de la Communauté de brevets pour les médicaments dans le secteur pharmaceutique, Gilead a joué un rôle vital en augmentant l’accès au traitement pour les personnes infectées par le VIH dans les pays en développement », a confié quant à lui Greg Perry, directeur exécutif de la CBM. « Nous sommes heureux de cette expansion de notre partenariat, et nous sommes impatients de travailler avec nos détenteurs de sous-licences pour permettre l’accès à des versions à faible coût et de haute qualité du TAF et d’autres médicaments antirétroviraux de Gilead ».

Les accords de licence sont une pierre angulaire des efforts de Gilead visant à augmenter l’accès aux thérapies de la société dans les pays en développement. Outre son accord avec la CBM, Gilead entretient des partenariats directs avec 11 fabricants de produits génériques. En réponse à la concurrence entre ces fabricants de médicaments génériques, le prix d’un médicament contre le VIH de Gilead a chuté de 80 % depuis 2006, s’élevant aujourd’hui à 4,00 USD par patient par mois. Aujourd’hui, 5,4 millions de personnes reçoivent les médicaments de Gilead contre le VIH dans des pays à revenus faibles à moyens par le biais des initiatives d’accès de la société, ce qui représente plus de la moitié des personnes traitées pour le VIH dans ces pays. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de ces personnes reçoivent des versions fabriquées par des partenaires génériques.

Source : Gilead








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions