Edition du 18-09-2020

VIH / hépatite B : accord entre Gilead et la CBM sur une licence de production générique du ténofovir alafénamide

Publié le vendredi 25 juillet 2014

Dans le cadre de la 20e Conférence internationale sur le SIDA qui se tient à Melbourne, en Australie, Gilead Sciences vient d’annoncer un nouvel accord avec la Communauté de brevets pour les médicaments (CBM) en vue d’étendre l’accès au médicament expérimental de Gilead, le ténofovir alafénamide (TAF) pour le traitement du VIH et de l’hépatite B, sous réserve de l’approbation réglementaire du médicament aux États-Unis.

Selon les conditions de cet accord, la CBM pourra octroyer le TAF en sous-licence à des sociétés de médicaments génériques en Inde et en Chine, pour leur permettre de le fabriquer et de le distribuer dans 112 pays en développement.

« La Communauté de brevets pour les médicaments joue un rôle critique dans les efforts visant à étendre l’accès au traitement du VIH dans les pays en développement », a déclaré Gregg H. Alton, vice-président exécutif des affaires médicales et d’entreprise chez Gilead Sciences. « En étendant aujourd’hui notre partenariat pour inclure le TAF, nous espérons frayer le chemin pour l’introduction rapide de versions génériques quand notre médicament obtiendra l’approbation réglementaire. »

Le nouvel accord vient étoffer le partenariat de licence antérieur de Gilead avec le CBM. En juillet 2011, Gilead est devenue la seule société pharmaceutique à rejoindre la CBM, et aujourd’hui six sociétés pharmaceutiques indiennes détiennent des sous-licences CBM pour des médicaments contre le VIH de Gilead.

« En tant que premier partenaire de la Communauté de brevets pour les médicaments dans le secteur pharmaceutique, Gilead a joué un rôle vital en augmentant l’accès au traitement pour les personnes infectées par le VIH dans les pays en développement », a confié quant à lui Greg Perry, directeur exécutif de la CBM. « Nous sommes heureux de cette expansion de notre partenariat, et nous sommes impatients de travailler avec nos détenteurs de sous-licences pour permettre l’accès à des versions à faible coût et de haute qualité du TAF et d’autres médicaments antirétroviraux de Gilead ».

Les accords de licence sont une pierre angulaire des efforts de Gilead visant à augmenter l’accès aux thérapies de la société dans les pays en développement. Outre son accord avec la CBM, Gilead entretient des partenariats directs avec 11 fabricants de produits génériques. En réponse à la concurrence entre ces fabricants de médicaments génériques, le prix d’un médicament contre le VIH de Gilead a chuté de 80 % depuis 2006, s’élevant aujourd’hui à 4,00 USD par patient par mois. Aujourd’hui, 5,4 millions de personnes reçoivent les médicaments de Gilead contre le VIH dans des pays à revenus faibles à moyens par le biais des initiatives d’accès de la société, ce qui représente plus de la moitié des personnes traitées pour le VIH dans ces pays. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de ces personnes reçoivent des versions fabriquées par des partenaires génériques.

Source : Gilead








MyPharma Editions

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

L’Institut Mérieux renforce son équipe de direction

Publié le 17 septembre 2020
L’Institut Mérieux renforce son équipe de direction

L’Institut Mérieux, holding familiale dédiée à la santé publique mondiale, a annoncé le renforcement de son équipe de direction. Objectif : « relever les défis d’un environnement mondial de la santé particulièrement complexe, où émergent des besoins grandissants et une accélération des ruptures scientifiques et technologiques ».

Knopp Biosciences : fin du recrutement dans l’essai de Phase 2 évaluant le dexpramipexole par voie orale dans l’asthme éosinophilique

Publié le 17 septembre 2020
Knopp Biosciences : fin du recrutement dans l'essai de Phase 2 évaluant le dexpramipexole par voie orale dans l'asthme éosinophilique

Knopp Biosciences vient d’annoncer la fin du recrutement dans un essai de Phase 2 évaluant le dexpramipexole par voie orale à petites molécules chez des patients atteints d’asthme éosinophilique modéré à sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents