Edition du 18-01-2022

La Journée mondiale de l’hygiène des mains se déroule le 5 mai 2014

Publié le lundi 5 mai 2014

A l’occasion de la Journée de l’hygiène des mains qui se déroule le 5 mai, l’Organisation mondiale de la Santé organise la la campagne « Pour sauver des vies : l’hygiène des mains ». L’OMS appelle à agir pour améliorer durablement l’hygiène des mains dans le monde en vue de réduire la transmission microbienne des infections associées aux soins (IAS).

Les infections associées aux soins de santé (nosocomiales) surviennent en général par transfert des germes présents sur les mains d’un agent de santé lorsqu’il touche le patient, rappelle l’OMS. Sur 100 patients hospitalisés, au moins 7 dans les pays à revenu élevé et 10 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire vont contracter une infection nosocomiale.

Chez les patients vulnérables dans un état critique et dans les unités de soins intensifs, la proportion peut atteindre 30%. Chaque année, des centaines de millions de patients dans le monde sont affectés par ces infections, dont une grande partie est causée par des agents pathogènes résistants aux antimicrobiens.

Lorsque les patients sont infectés par des germes ne répondant pas bien aux antibiotiques prescrits, les issues cliniques sont en général plus mauvaises, le coût du traitement plus élevé et le risque de mortalité aggravé.

L’hygiène des mains contribue à réduire la fréquence des infections

Au début de la semaine, l’OMS a publié un rapport sur la résistance aux antimicrobiens faisant état de taux élevés chez les bactéries responsables des infections les plus courantes (par exemple les infections des voies urinaires, les infections postopératoires, les pneumonies et les infections du sang) dans toutes les régions du monde.

Les résultats initiaux de l’enquête mondiale confirment la grande fréquence des résistances chez les bactéries isolées dans les établissements de santé; par exemple pour un germe aux effets dévastateurs, le staphylocoque doré, résistant à la méthycilline (MRSA), elle peut atteindre respectivement 44%, 40% et 38% en moyenne en Amérique latine, dans les pays d’Afrique de l’Ouest et en Europe.

«Il y a des preuves scientifiques manifestes que l’hygiène des mains de la part des agents de santé contribue à réduire la fréquence des infections nosocomiales provoquées par des germes résistants, en particulier le MRSA», indique le Professeur Benedetta Allegranzi, responsable technique du programme OMS «Un soin propre est un soin plus sûr» et des activités prévues pour la Journée de l’hygiène des mains.

5 règles d’hygiène essentielles

L’OMS rappelle que les agents de santé peuvent jouer un rôle crucial pour protéger les patients contre des infections difficiles à traiter en respectant les règles d’hygiène pour les 5 indications essentielles (ou moments), de préférence en utilisant une solution hydroalcoolique ou en se lavant les mains à l’eau et au savon, si elles sont visiblement souillées. Ces «5 indications» sont les suivantes:

– avant le contact avec un patient;
– avant le geste aseptique (par exemple l’insertion de dispositifs comme des cathéters);
– après le risque d’exposition à un liquide biologique;
– après le contact avec un patient; .
– après le contact avec l’environnement du patient

L’utilisation de solutions hydroalcooliques pour se frotter les mains est un facteur clé pour obtenir des améliorations, car elles sont d’un emploi rapide sur le lieu des soins lorsque l’hygiène des mains est nécessaire pour garantir la sécurité du patient et elles sont plus efficaces contre les germes que l’eau et le savon.

Plus de 1100 établissements de santé se sont inscrits dans le cadre de la campagne de cette année en s’engageant à appliquer les règles d’hygiène des mains et ils ont rejoint plus de 16 000 autres établissements qui, dans 168 pays, se sont déjà engagés les années précédentes.

Source : OMS








MyPharma Editions

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents