Edition du 26-11-2020

La Journée Nationale de l’Audition se déroule le 13 mars 2014

Publié le jeudi 13 mars 2014

La Journée Nationale de l’Audition (JNA) se déroule ce jeudi 13 mars. L’occasion pour les Français de faire le point sur leur audition. Selon l’enquête JNA – Ipsos, 1 Français sur 2 déclare avoir déjà ressenti un sifflement ou un bourdonnement dans les oreilles, c’est à dire un acouphène, et en particulier 56% des jeunes de 16-34 ans.

Parmi cette population, il y a cependant lieu de distinguer ceux qui ont vécu ce phénomène et pour qui cela a totalement passé (29%), ceux qui vivent ce phénomène de temps en temps mais cela passe (53%) et enfin ceux qui vivent en permanence ce phénomène (16%). En extrapolant ces résultats à la population française et sur la tranche d’âge enquêtée (16-75 ans), l’on peut considérer qu’environ 3,7 millions de Français souffrent d’acouphènes permanents et 12,3 millions d’acouphènes de temps en temps.

Musique amplifiée et bruit au travail

Parmi ceux qui souffrent aujourd’hui ou ont souffert d’acouphènes, alors que 22% disent ne pas savoir ce qui est à l’origine de leurs maux, 26% évoquent la pratique d’activités de loisir bruyantes ou un traumatisme sonore lié à une activité de loisir.

Dans 7 cas sur 10 c’est la musique amplifiée qui est en cause : que la musique soit nomade, via les omniprésents baladeurs numériques ou délivrée à haute dose en concert, la musique n’a jamais été aussi présente dans le quotidien des jeunes.  Selon l’association JNA, la limite de nocivité s’établit entre 85 et 90 décibels et que, passé ce seuil, l’écoute musicale peut provoquer des troubles de l’audition ou des surdités traumatiques.

Le phénomène des acouphènes peut également avoir pour origine un traumatisme sonore lié au bruit au travail (machines mais aussi parfois open space…), cela représente 13% des causes citées dans la présente enquête, tout comme les suites d’une maladie ou problèmes d’hypertension (12%) ou encore la baisse de l’audition avec l’âge (6%).

Un professionnel de santé n’est consulté que dans 50% des cas

Parmi les Français déclarant souffrir actuellement d’acouphènes (à des fréquences variées) ou avoir souffert d’acouphènes, seuls 49% disent voir consulté un professionnel de santé : médecin ORL ou médecin généraliste dans la très grande majorité des cas. Pour la moitié de ces patients, rien n’a été prescrit ou conseillé alors que 30% se sont vus prescrire un traitement médicamenteux ou une aide auditive (7%). A noter qu’1 patient sur 5 s’est vu orienter pour ses problèmes d’acouphènes vers les médecines alternatives (homéopathie, ostéopathie, acupuncture, thérapie cognitive et comportementale, sophrologie…).

Enquête JNA – Ipsos – Crédit Agricole, enquête réalisée dans le cadre de la 17ème édition de la Journée Nationale de l’Audition (13 mars 2014).

Liste de toutes les actions sur www.journee-audition.org








MyPharma Editions

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents