Edition du 20-08-2018

L’AP-HP lance sa « Stratégie globale d’amélioration des Urgences »

Publié le mercredi 11 juin 2014

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient de présenter mardi sa « stratégie globale d’amélioration des urgences ». Une stratégie qui repose sur sept engagements et comprend 40 mesures qui sont engagées pour certaines dès maintenant, pour d’autres à l’hiver 2014-2015. L’AP-HP prévoit de consacrer 40 millions d’euros aux investissements nécessaires sur la période.

Alors que 1,1 million de patients ont eu recours aux urgences de l’AP-HP en 2013, cette dernière entend diviser par deux le temps moyen d’attente aux urgences. Aujourd’hui proche de 4 heures pour les adultes, il sera ramené à 2 heures ; de 2h25 pour les enfants, il sera ramené à moins d’une heure.

Le deuxième engagement est de pouvoir mettre fin aux attentes supérieures à 4 heures, pour des patients qui n’ont pas à être hospitalises. Aujourd’hui, plus d’un tiers des patients attendent plus de 4 heures pour les adultes ; un patient sur six pour les enfants. L’objectif est que les patients qui attendent plus de 4 heures soient moins de 5 % pour les adultes, moins de 3% pour les enfants.

Le troisième engagement est d’améliorer la régulation médicale et l’orientation des patients : en renforçant la coopération entre les 4 SAMU de l’AP-HP et la BSPP, entre le 15 et le 18 ; en renforcent la ≪ permanence des soins ambulatoires ≫ avec des médecins généralistes ; en améliorant l’information sur les différents lieux de prise en charge les plus adaptes aux besoins des patients.

Le quatrième engagement est de transformer les conditions d’attente pour les patients : les patients en attente ne seront plus laisses seuls ; ils pourront être accompagnes soit par un proche, soit par une personne de confiance ou par des bénévoles volontaires qui seront intégrés en appui des équipes professionnelles et qui pourront les éclairer sur leur prise en charge.

Le cinquième engagement est de diversifier les conditions de prise en charge des patients et de mieux les adapter à leurs besoins spécifiques en généralisant les ≪ filières rapides ≫ ou ≪ fast track ≫ pour les patients ayant besoin d’un avis médical rapide, en renforçant la présence des psychiatres dans les services d’urgence et en renforçant les liens avec la prise en charge sociale.

Le sixième engagement est d’améliorer les sites des urgences en faisant les transformations architecturales nécessaires dans les services qui ne sont plus adaptés aux flux de patients qu’ils accueillent.

Enfin, le septième engagement est de renforcer la fluidité avec l’aval des urgences, c’est-à-dire renforcer la capacité a hospitaliser rapidement les patients, sans qu’ils soient obligés de rester de trop longues heures dans les services d’urgences, une fois reconnue la nécessité d’une hospitalisation. « Le bon fonctionnement des urgences ne dépend pas uniquement des spécialistes des urgences, mais d’un engagement de l’ensemble de l’hôpital ; celui-ci sera formalisé et contractualisé », indique l’AP-HP.

Ces mesures seront mises en oeuvre d’ici l’hiver 2014-2015. Pour déployer ces mesures, avec le soutien de la Ville de Paris, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris prévoit de consacrer 40 millions d’euros aux investissements nécessaires sur la période du plan stratégique.

Source : AP-HP








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions