Edition du 18-09-2021

Le biotech belge VitriCell lève plus de 1 million d’euros

Publié le mardi 23 janvier 2018

VitriCell lève plus de 1 million d’euros VitriCell, une société de biotechnologie belge qui propose des solutions innovantes et performantes pour cryopréserver les cellules, même les plus fragiles, a annoncé avoir levé plus de 1 million d’euros lors de son premier tour de table dans la deuxième moitié de 2017.

Le société indique dans un communiqué que l’opération consiste en une levée en capitaux propres de 712k€ par un groupe d’investisseurs composé de Spinventure SA, de Gesval, d’investisseurs privés dont Jean-Pierre Delwart et de membres du réseau Be Angels, et en l’obtention de plus de 300k€ sous forme de subventions et prêts de la Région Wallonne et de l’incubateur WBC.

Les fonds levés permettront à VitriCell de commercialiser ses premiers produits basés sur la vitrification aseptique, une nouvelle méthode de cryopréservation des cellules. La société proposera dès février un produit qui vitrifie les embryons en une seule étape de 60 secondes quand les produits du marché prennent au moins 7 minutes et au minimum 3 étapes.

VitriCell prévoit également d’investir dans la R&D pour proposer des produits innovants adaptés aux différents secteurs de ce marché en pleine expansion. La nouvelle technologie en une seule étape destinée à manipuler les cellules par millions et non individuellement comme l’embryon, est en cours de validation sur l’humain. Le processus a démontré rapidité, sécurité et facilité d’utilisation sur des modèles animaux, permettant de gagner du temps et de l’argent.

« Depuis fin 2013 (début du programme First Spin-off VitriCell), VitriCell a su passer les étapes qui ont mené à la création de la société en juin 2017 grâce à l’appui de la Région Wallonne, de l’Université de Liège et de WBC ainsi qu’à la vision et aux valeurs personnelles de ses fondateurs », indique Delphine Connan, CEO et cofondatrice de VitriCell. « Cette première levée de fonds nous permet de passer à la phase de commercialisation et de poursuivre le développement de nos produits. »

VitriCell s’adresse prioritairement au marché de la bio-préservation des cellules outils, qui sont notamment utilisées pour développer des médicaments ou pour des études toxicologiques. La société vise également à répondre aux besoins dans le domaine de la Procréation Médicalement Assistée (PMA), de la thérapie cellulaire et de l’insémination artificielle vétérinaire. Le marché global de la bio-préservation représentait 2,1 milliards de dollars en 2015 et devrait atteindre 3,7 milliards de dollars en 2020. Les secteurs visés par VitriCell représentent environ 30% de ce marché. A l’heure actuelle, aucune autre société ne propose de produit de vitrification aseptique pour les cellules en dehors de la PMA.

Contrairement à la congélation, la vitrification est une solidification sans formation de cristaux de glace, délétères pour toutes les membranes cellulaires. Elle est largement utilisée en PMA pour la cryopréservation d’embryons et d’ovocytes. La technologie unique développée par VitriCell permet l’application d’une variante efficace et biologiquement sûre de la vitrification sur des cellules en culture qui doivent être traitées en masse, contrairement à la PMA où les embryons et ovocytes sont traités individuellement. La vitrification permet de refroidir et de réchauffer les cellules beaucoup plus rapidement que la congélation lente classiquement utilisée, de l’ordre de 1 000 à 2 000 degrés par minute, soit des valeurs plus de 1 000 fois supérieures à celles de la congélation. Comme la congélation, la technologie de vitrification développée par VitriCell permet la conservation et la manipulation de millions de cellules en une fois. Cette technologie brevetée a été validée sur des embryons murins ainsi que sur des cellules pluripotentes.

La société, qui s’est installée en octobre dans de nouveaux locaux au sein de la tour GIGA à Liège (Belgique), prévoit plusieurs recrutements dans le courant de cette année, notamment pour sa partie commerciale.

Source : VitriCell








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents